Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

L’installation d’un va-et-vient permet la commande d’une lampe de deux points différents

Le va-et-vient est une installation très pratique dans la mesure où il permet de commander une ampoule à partir de deux endroits différents, à l’entrée et à la sortie d’une pièce ou en bas et en haut d'un escalier,par exemple. La réussite du montage dépend en grande partie du câblage et de l’état de l’installation électrique de départ qui ne doit pas être trop vétuste ou saturée. L’outillage est réduit au minimum et la technique facile à maîtriser.
Aération et ventilation
La ventilation et l’aération d’une pièce sont primordiales. Elles peuvent être assurées par une ventilation ...
L’installation électrique en toute sécurité
Quelles que soient les réparations ou installations électriques à effectuer, il est essentiel de respecter ...
Installer un chauffage électrique
L’installation d’un chauffage électrique ne doit pas être faite au hasard. Voici des informations qui vous ...

L’installation d’un va-et-vient permet d’ouvrir ou de fermer le circuit à partir d’un interrupteur indépendamment de l’état de l’autre. C’est un montage électrique prévu pour les pièces à double entrée, les escaliers et les couloirs.

Des conseils avant d’installer un va-et-vient

Avant de commencer le montage du va-et-vient, il faut vérifier l’état de l’installation électrique de départ. Si elle est ancienne et que l’on ne souhaite pas la renouveler, il est conseillé de mettre en place un disjoncteur différentiel de 30 mA, 10 A (neutre et phase). Si elle est assez récente et conforme aux normes requises, il n’y a aucun problème à condition que les circuits ne soient pas saturés. Si tel est le cas, installer un nouveau disjoncteur 2x10 A (neutre et phase).

Les interrupteurs doivent être placés à 1,10 m du sol, la hauteur approximative des poignées des portes. S’ils sont apparents, les fils seront placés dans des moulures ou des tubes. S’ils sont encastrés, les gaines qui contiennent les fils seront intégrées dans les murs dans lesquels il faudra donc creuser des tranchées. Les fils électriques doivent avoir un diamètre de 1,5 mm et suivre le codage de couleur international : rouge pour la phase, bleu pour le neutre, jaune/vert pour la terre, violet ou orange pour la navette et marron pour le retour vers les lampes. Il faut absolument tenir compte de ces couleurs lors de l’installation du va-et-vient, en effet en cas de non fonctionnement du va-et-vient il sera facile de déceler l’erreur et d’en effectuer la réparation. Le montage nécessite 2 interrupteurs à 3 bornes, un tournevis, une pince coupante, une pince à dénuder et une pince à cosse. Une borne de l’interrupteur est destinée à recevoir la phase tandis que les 2 autres sont pour les navettes.

Réaliser l’installation va-et-vient

La technique d’installation d’un va-et-vient est la suivante, la lampe étant déjà reliée au circuit électrique de départ par le fil neutre :

  1. Couper le disjoncteur général. Ne jamais travailler sous tension
  2. Relier les 2 interrupteurs à l’aide des 2 fils navettes
  3. Brancher la phase sur le premier interrupteur. Un « P » est marqué sur la borne phase de l’interrupteur
  4. Relier le deuxième interrupteur et la lampe par le fil marron
  5. Refermer les interrupteurs et brancher le courant

Vérification de la bonne marche du va-et-vient

La vérification est importante après l’installation. Manœuvrez les interrupteurs l’un après l’autre. Si la lampe ne s’allume pas (le premier interrupteur est branché sur le neutre de l’alimentation) ou reste allumée en permanence (l’un des fils de la navette est branché sur les bornes P), c’est sûrement une erreur de câblage. Vérifier chaque raccordement. Si le disjoncteur saute, c’est qu’il y a un court-circuit quelque part (par exemple vous avez branché la lampe sur la phase). Enfin, ne jamais brancher une prise électrique sur un circuit de va-et-vient même si certaines installations le permettent. Le danger vient du fait que la lampe, même éteinte, peut rester au potentiel de la phase. Parfois, l’installation d’un troisième interrupteur sur un circuit va-et-vient s’avère nécessaire, dans le cas d’un hall d’entrée par exemple. Dans ce cas, il faut mettre en place un permutateur dont l’installation est un peu plus compliquée et demande une compétence certaine en électricité.

 
La pose de vos circuits électriques
La sécurité est un aspect important quand on fait une installation électrique. Il faut toujours couper l’électricité avant toute installation, de plus, ces installations doivent répondre à des normes ...
La pose de vos spots à encastrer
Contrairement aux ampoules ordinaires les spots encastrés permettent de jouer sur l’intensité et le type d’éclairage. Les branchements électriques dans les faux plafonds nécessitent des précautions de ...
Réussir la motorisation d’un portail à vérins
Pour réussir la motorisation d’un portail à vérins il faut déjà s’assurer que l’armature du portail peut recevoir une telle installation et qu’une arrivée de courant est disponible sur l’un des piliers du ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures