Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

La réussite de la pose d’une couverture en bardeaux bitumés dépend du bon suivi de la technique de pose

Les bardeaux bitumés ou tavaillons ou « shingles » sont un revêtement de toiture qui nous vient directement des Etats-Unis. Leur pose ne requiert aucune compétence particulière du fait de leur légèreté et de la technique de pose relativement facile. Leur composition assure aux bardeaux une forte résistance aux intempéries (imperméable à la poussière, neige, pluie), au feu et aux changements de température. Ils s’adaptent bien aux nouvelles constructions et à la réhabilitation d’anciennes toitures.
Faire du mortier et du béton
Faire du mortier ou du béton n’est pas compliqué. Cependant, il faut savoir que leur composition doit varier ...
Les matériaux
Nous verrons tous les conseils tels que la quantité, le dosage et les utilisations des différents matériaux ...
Réussir la fabrication d’une dalle en béton
Le béton est un matériau de construction, contrairement au mortier qui lui sert de « colle ». Sa préparation ...

Le traitement du support et le tracé des repères précèdent la pose des bardeaux bitumés. Veiller à ce que cette pose soit conforme aux règlements stipulés dans les Documents Techniques Unifiés. Ne pas oublier de rassembler l’outillage nécessaire avant de commencer.

Les caractéristiques des bardeaux bitumés

Les bardeaux bitumés se présentent sous forme de panneaux en voile de verre de 1 m X 0,34 m (dimensions standard). Ce qui en fait un remplacement de choix aux tuiles et autres membranes en bitume. Imprégnés de bitume, ils doivent leurs coloris aux granulats dont ils sont couverts. Ainsi, les bardeaux sont disponibles en plusieurs coloris allant du noir ardoisé au rouge en passant par le bleu et le vert. Certains fabricants proposent des bardeaux contenant des produits fongicides et anti mousse inoffensifs pour l’environnement. La partie visible, 1/3 du bardeau, est appelée pureau. Les constituants naturels des bardeaux les rendent pratiquement imputrescibles. Pour assurer plusieurs années de tranquillité, prendre soin d’appliquer un insecticide et un produit contre les champignons microscopiques (fongicide) sur le support en bois destiné à recevoir les bardeaux.

Côté technique, une couverture en bardeaux bitumés nécessite une pente de toit supérieure à 20° et un support de toiture fixé sur les chevrons et d’une épaisseur minimale de 14 mm. Si le support n’est pas continu ou si la pente est inférieure à 15°, les bardeaux bitumés sont déconseillés. La pose de bardeaux bitumés nécessite de la colle, des clous résistants à la corrosion (en acier galvanisé, en aluminium ou en acier inoxydable), un marteau, une règle, un mètre-ruban, un cordeau et du feutre bitumé pour toiture (en options).

La technique de pose des bardeaux bitumés

La mise en place de chatières est obligatoire pour assurer la ventilation de la surface de couverture. La pose au préalable de feutre bitumé pour toiture est conseillée. Avant la pose proprement dite, commencer par tracer les repères. A l’aide du cordeau, tracer une ligne horizontale située à 19,5 cm exactement du bord du toit. Tracer ensuite une ligne perpendiculaire à la précédente. Tracer les lignes de recouvrement distantes de 11 à 14,5 cm à partir de la première ligne. Le recouvrement doit être important si la pente est faible pour un meilleur écoulement des eaux de pluie et une étanchéité maximale.

Commencer la pose en bas du toit, du côté à l’abri du vent en cas de pluie. La technique de pose décrite ci-dessous est dite « à l’américaine » :

  1. La pose de la première rangée doit être précédée de la mise en place d’une bande d’égout en zinc
  2. Réaliser un doublis constitué par une bande de bardeaux à l’envers (entaille dirigée vers le haut)
  3. Placer ensuite sur ce doublis une autre bande de bardeaux mais à l’endroit. La première rangée est donc formée d’une double couche de bardeaux. Si le panneau n’est pas muni de points adhésifs, prendre soin de mettre un point de colle sous chaque bardeau
  4. Fixer les 2 premières couches à l’aide de clous en 5 points au niveau des entailles
  5. Pour les rangs suivants, placer les bardeaux côte à côte en les superposant de façon à ce que seul le pureau apparaisse. Décaler les rangs pour que les découpes se présentent en quinconce
  6. Fixer chaque rang comme indiqué précédemment
  7. Pour la finition, recouvrir les faîtiers et les arêtiers par une bande de zinc clouée sur les bardeaux repliés
Complément d'information
Fiche © Leroy Merlin
© Fiche Leroy Merlin Fiche pratique réussir la pose d’une couverture en bardeaux bitumés Fiche pratique réussir la pose d’une couverture en bardeaux bitumés
 
Réussir l’isolation des combles non aménagés
Avant de vous lancer dans le montage, il faut déterminer si la pièce pourra être habitée ultérieurement. Si c’est le cas, il faudra poser l’isolant sous le toit, sinon il faudra l’installer sur le ...
Préparation des matériaux avant la peinture
Dans le cas des revêtements en pierre, ce seront des fissures ou des imperfections qui seront les plus fréquentes. Le principal problème des supports en fer est la rouille due aux diverses ...
Monter une cloison en carreaux de plâtre
La cloison en carreaux de plâtre permet d’accroître l’isolation thermique et acoustique d’un mur mais elle permet également de réaliser des aménagements intérieurs très pratiques. Plusieurs types de ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures