Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Fabriquer une dalle en béton : dallage des allées, linteaux, dalles de jardin

Le béton universel se prête à divers travaux : fondations, poteaux, dalles, linteaux…Il existe des types de béton prêt à l’emploi. Le gâchage peut se faire soit à la main, soit à l’aide d’une bétonnière selon le volume recherché. Il est nécessaire d’étudier le terrain où se fera le dallage afin d’en évaluer l’épaisseur des différentes couches. De la surface vers la profondeur se succèdent : le revêtement final, la chape de mortier de ciment, la couche isolante, la dalle en béton proprement dite, un film de polyane, une couche de sable et l’hérisson. Pour la construction de dalles de grandes dimensions (ou de murs, ou encore des fondations importantes) il est plus pratique de se faire livrer le béton en camion malaxeur. Ce type de béton est un matériau de grande résistance car après séchage il présente une granulométrie continue, ce qui n’est pas le cas des bétons gâchés à la main ou en bétonnière. Pour le reste (les allées de jardins, les dallages simples…) il vaut mieux vous épargner cette dépense et le faire vous-même.
Réussir le dosage du mortier et du béton
Le secret de la réussite du dosage du béton et du mortier réside dans un mélange des composants nécessaires ...
Réussir l’isolation des combles non aménagés
Une bonne isolation thermique permet de préserver la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. Les étapes ne ...
Monter une cloison en carreaux de plâtre
Le montage d’une cloison en carreaux de plâtre ne nécessite pas toujours l’intervention d’un professionnel ...

La première étape consiste à préparer le terrain : déterminer le niveau du sol fini (les deux lignes haute et basse doivent traverser tout le périmètre de la pièce), retirer l’ancien revêtement de sol (en le cassant à la masse) et creuser sur 35 cm de profondeur. Le nivellement se fait à l’aide d’un niveau à frôle et d’un cordeau à poudre. Ensuite, après avoir calculé selon la surface de la pièce à daller le dosage des différents matériaux vient l’étape du gâchage. Selon le volume de béton recherché vous aurez besoin d’une certaine proportion de graviers, de sable, de ciment et d’eau. Le gâchage se fait à l’aide d’une bêche ou d’une bétonnière, dans un bac ou sur une aire bétonnée ou un film plastique.

Préparation du sol pour le béton : traçage, déblayage, dosage

Le traçage de base commence par la détermination de la hauteur du sol fini (son niveau) selon les différentes couches qui la composeront :

  • Le revêtement final est la couche la plus superficielle.
  • La chape de mortier de ciment est épaisse de 1 à 3 cm.
  • La couche isolante succède au ciment (2 à 4 cm).
  • La dalle en béton proprement dite fait 8 cm d’épaisseur.
  • Le film polyane
  • La couche de sable (1 à 3 cm)
  • L’hérisson (15 à 20 cm)
Une fois le niveau déterminé, se servir d’une masse pour casser l’ancien revêtement. Creuser ensuite jusqu’à 35 cm de profondeur et nettoyer.

Les proportions de graviers, de sable, de ciment et d’eau dépendent du volume de béton nécessaire. Celui-ci se calcule en multipliant la surface de la pièce par la hauteur de béton souhaitée. Ajoutez au résultat une marge de 10% pour combler les gaspillages éventuels lors de la coulée ou du gâchage. Pour les dalles, 1 m3 de béton nécessite 800 litres de sable, 400 litres de gravillons et 350 litres de ciment. Utilisez un seau de 10 litres pour effectuer les mesures. Ces proportions varient également en fonction du type d’ouvrage à réaliser (dalles de jardins, muret, linteaux), vous pouvez toujours demander conseils au moment de l’achat du ciment.

Gâchage du béton : préparation et mélange

La préparation de béton à la main peut se faire par petites quantités (par exemple pour les petites fondations ou les linteaux) dans une auge à maçonnerie, un bac, sur une aire bétonnée ou sur un film plastique.

  1. Préparez tout d’abord les différents matériaux (gravillons, sable, ciment). Versez d’abord le sable, puis les gravillons avant de mélanger le tout à la pelle. Respecter toujours cet ordre établi pour un résultat optimal.
  2. A l’aide de la pelle faites un cratères au centre du mélange et versez le ciment.
  3. Mélangez soigneusement à la pelle jusqu’à obtention d’une couleur homogène.
  4. Creusez de nouveau un cratère au centre pour y verser une partie de l’eau.
  5. Tout en mélangeant à la pelle ajoutez progressivement le reste de l’eau prévue. Vous devez obtenir une pâte humide et fluide. Si le béton est trop mouillé (l’eau suinte abondamment) ajoutez dans l’ordre un peu de sable, des gravillons et du ciment et mélangez de nouveau.

Si vous effectuez de gros travaux de maçonnerie il est dans votre intérêt d’acquérir ou de louer une bétonnière. Les modèles amateurs ont une capacité qui varie de 130 à 350 litres.

  1. Mettez en marche la machine : la cuve doit toujours être chargée le moteur en marche.
  2. Mettez-y dans l’ordre le sable, puis le gravier, le ciment et l’eau. Ces matériaux doivent être préparés bien entendu à l’avance (dosage et proportions) avant d’être chargés dans la cuve à la pelle. Pour calculer le volume d’eau nécessaire il faut tenir compte du foisonnement ou non du sable. Prévoyez 25 à 30 litres d’eau pour 50 kg de ciment. Le malaxage ne doit pas durer plus de 2 ou 3 minutes au risque de chasser les gros agrégats en périphérie.
  3. Déchargez ensuite le contenu de la cuve dans une brouette en la basculant, si nécessaire frappez dessus avec un maillet. Ne remettez jamais la cuve en route avant de l’avoir redressée.

La mise en œuvre : béton armé et coffrage pour béton universel

La bétonnière a l’avantage de permettre de préparer le béton à proximité du lieu des travaux. Les longs trajets en brouette réduisent la qualité du béton car les gros agrégats finissent par tomber tout au fond du mélange. Si le béton doit être en contact d’une maçonnerie, celle-ci doit être généreusement mouillée. Le tassage se fait toujours à l’aide d’une dame. Une dalle en béton met 8 jours pour sécher. Protégez pendant ce temps sa surface avec un film plastique contre les intempéries.

Lorsque l’ouvrage doit résister à de fortes pressions (c’est le cas des allées et dalles carrossables) on utilise du béton armé. Il faut alors ferrailler le béton à l’aide des fers tréfilés ou des fers ronds. Ces derniers peuvent être torsadés ou lisses, on les ligature entre eux à l’aide de fil de fer recuit prévu spécialement à cet effet.

On utilise des planches de 27 mm d’épaisseur pour réaliser le coffrage (c’est en quelque sorte le moule qui va guider le béton). La face rabotée de ces planches se place côté béton.

  1. Utilisez des étais, chevillettes de maçon et serre-joints pour maintenir et serrer les coffrages.
  2. Avant de couler le béton imprégnez les planches d’huile de décoffrage pour éviter que le béton n’adhère au bois.
  3. Mettez l’armature de fer en place : elle doit être au moins à 2 cm de la surface du sol fini.
  4. Déposez le béton dans le coffrage.
  5. Frappez toute la surface des planches à l’aide d’un maillet pour répartir le béton.
  6. Touillez avec une barre de fer le béton liquide pour éliminer les poches d’air.
  7. Dès que le béton commence à prendre vous pouvez retirer le coffrage et talocher pour égaliser le niveau. Les éventuelles canalisations ne se posent qu’après séchage complet de la dalle en béton.
Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique réussir la fabrication d’une dalle en béton Fiche pratique réussir la fabrication d’une dalle en béton
 
Les matériaux
Les matériaux sont les composants essentiels pour réaliser un bon travail de bricolage. Le plus difficile reste le mélange des différents composants et son application sur les supports. Il est ...
Réussir la pose d’une couverture en bardeaux bitumés
Les bardeaux bitumés ou tavaillons ou « shingles » sont un revêtement de toiture qui nous vient directement des Etats-Unis. Leur pose ne requiert aucune compétence particulière du fait de leur ...
Préparation des matériaux avant la peinture
Dans le cas des revêtements en pierre, ce seront des fissures ou des imperfections qui seront les plus fréquentes. Le principal problème des supports en fer est la rouille due aux diverses ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures