Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Utiliser une perceuse, compatible avec de nombreux supports, pour tout perçage à faire

La plupart des travaux de bricolage comprennent des assemblages de différentes pièces, d’où la nécessité de percer des trous. La perceuse est donc le matériel à acquérir si vous voulez vous lancer dans un quelconque perçage. En général, elle est dotée de nombreuses options faciles à configurer et de quelques pièces supplémentaires en fonction du support à percer. Mais pour commencer, il faut connaître les règles élémentaires du perçage, les éléments constitutifs d’une perceuse, les méthodes à suivre et les consignes de sécurité. Elles sont facilement adoptables, et après avoir acquis ces habitudes, percer avec une perceuse ne sera plus qu’une routine pour vos petits travaux à la maison.
Les peintures et crépis de façade
Prendre soin de la façade de sa maison est un impératif pour tout propriétaire. C’est à la fois faire preuve ...
Réparer avec du polyester
Restaurer les dégâts dûs à la corrosion avec de la résine de polyester est le moyen le plus efficace pour ...
Réussir la peinture du plafond
Les quelques étapes et les techniques formulées présentement vous permettront d’obtenir un travail régulier ...

Avant de commencer, rassemblez tout le matériel nécessaire au perçage : la perceuse, les forets et autres. Puis, préparez votre perceuse avec les critères qu’il faut selon le support. En effet, aucun support ne se ressemble et pour avoir le meilleur résultat, il faut adapter pour chacun le mode de fonctionnement de la perceuse. Quelques astuces sont également à savoir selon le travail à faire : le diamètre des trous, un perçage sous un angle particulier, …

Le matériel nécessaire

Il faut avant tout une perceuse que vous aurez achetée selon divers critères comme la puissance, les différentes vitesses utilisables et la présence ou non d’un fil. Pour les travaux à la maison, une puissance et une plage de vitesse moyenne suffisent. Outre la perceuse, vous aurez besoin d’autres accessoires qui sont les suivants :

  • Les forets ou les mèches qui accompagnent généralement la perceuse à l’achat, même si vous pouvez les acquérir séparément. Vous choisirez le foret dont le diamètre convient le mieux au support.
  • Le support de perçage qui a pour fonction de fixer votre perceuse pour éviter tout dérapage, à l’exemple de l’étau de serrage.
  • Le gabarit de perçage : pour percer précisément l’objectif.
  • Le pointeau est un outil métallique qui amorcera préalablement le trou à faire le diamètre à choisir est donc le même que celui du foret.
  • Les serre-joints qui servent à maintenir des pièces serrées l’une contre l’autre. Leur longueur varie de 15 cm à un mètre.
  • L’étau : c’est également un matériel de fixation, utilisé principalement pour les objets cylindriques ou ronds.

Préparer la perceuse

Si vous devez travailler dans un endroit où il n’y a pas d’électricité, veillez à ce que la batterie de votre perceuse soit chargée au maximum, pour que sa puissance ne soit pas limitée. L’autonomie dépend de chaque modèle et la recharge de l’appareil se fait simplement par un branchement sur un secteur. Vous devez ensuite régler la vitesse à utiliser, généralement via une gâchette. Si la perceuse comprend un réglage électronique, la vitesse choisie sera atteinte petit à petit, sinon elle sera directement enclenchée. Plus le matériau à percer est dur et plus le diamètre du trou est grand, alors la vitesse à utiliser sera basse. Lorsque vous montez le foret, vérifiez toujours que l’appareil est hors tension puis débloquez au niveau du mandrin, insérez votre foret et resserrez le mandrin.

La méthode à suivre selon le matériau

Le bois est le plus souvent le support à percer et est aussi le plus facile. Vous pouvez utiliser une mèche hélicoïdale pour des trous débouchants ou une autre à hélice rapide pour les trous borgnes. Employez un gabarit de perçage pour les opérations plus difficiles, comme la mise en place de tourillons, ou une équerre pour les plus grandes pièces. Choisissez la vitesse moyenne et le diamètre du foret en fonction de celui du trou à faire.

Pour le métal, il faut commencer par marquer le trou à percer à l’aide du pointeau. Utilisez les forets les plus solides comme ceux au nitrure de titane. Lorsque vous percez une plaque mince, serrez-la entre deux pièces de contreplaqué dont l’ensemble sera maintenu fixe par un serre-joint. Pour des trous de grands diamètres, faites d’abord un petit trou à l’endroit désiré et changez ensuite de foret pour un plus gros diamètre. Utilisez de la vaseline pour que la surface ne chauffe pas et ne mettez pas trop de pression au débouchage car cela risquerait de déformer la pièce de métal. Pour percer un tuyau, insérez un bout de bois dont la forme est similaire à celui du tuyau et maintenez par un étau.

Le bois et le métal sont donc les supports les plus couramment utilisés, mais pour les autres matériaux, des consignes sont également à suivre :

  • Pour la pierre, le béton ou les briques dures, il existe une option de percussion que vous devrez enclencher. Si un autre matériau tendre recouvre la partie dure, attendez d’atteindre celle-ci avant d’utiliser le mécanisme. Les mèches pour béton et pierre sont dotées de pointes colorées mais ne se ressemblent pas car celles pour béton peuvent être utilisées pour la pierre, mais le contraire n’est pas vrai.
  • Pour les supports tendres, la percussion n’est surtout pas à enclencher dans ce cas-ci et des forets de petit diamètre sont conseillés. Si le trou servira à accueillir une cheville, comptez 3 mm environ de plus.
  • Pour la céramique, marquez le trou à percer avec un stylo-feutre, croisez-y deux bandes de scotch et faites une petite entaille sur le marquage précédemment fait. Cela servira à ce que la mèche ne dérape pas. La vitesse doit être basse et les forets à utiliser sont ceux avec des pointes au carbure.
  • Pour le verre, il faut également bien marquer le trou, l’entourer de mastic et remplir ce cercle de vaseline. Cette étape est nécessaire pour lubrifier le foret. Assurez-vous bien que la surface soit bien maintenue à plat et que la vitesse ne soit pas élevée. Les mèches pour pierre peuvent être utilisées et par précaution, portez des lunettes de protection.

Quelques astuces bonnes à savoir

  • Pour des trous vraiment très larges, percez des petits trous sur le pourtour du cercle formé avant de percer son centre.
  • Prenez garde à ce que vos travaux de perçage ne traversent pas des conduites d’eaux ou d’électricité. Vous pouvez vous servir d’un détecteur de métaux pour vous en assurer.
  • Pour éviter de répandre toute la poussière dégagée lors du perçage, surtout lorsqu’il s’agit du bois, accrochez une enveloppe ouverte au mur ou fixez un petit récipient en papier, un gobelet par exemple, sous le mandrin de la perceuse.
  • Si le perçage doit se faire en biais, utilisez une pièce de bois coupée obliquement selon le même angle que le trou à faire ou fabriquez-en une que vous poserez sur la pièce en question pour guider le parcours de la mèche.
 
L’élévation d’un mur de clôture en parpaings
Fait avec des parpaings, vous êtes assuré de la longévité du mur, compte tenu de la dureté et de la fiabilité de cette matière. Si vous disposez de l’équipement adéquat, vous pourrez procéder vous-même à ...
Maçonner un muret
Vous avez besoin d’un muret pour le nouvel aménagement de votre cour, mais vous n’avez pas envie de dépenser d’énorme somme dans l’établissement d’un devis et l’exécution du travail par des personnes ...
Poser un plancher
Les étapes et les conseils ci-dessous vont vous aider à résoudre les différents problèmes que cela peut occasionner. Il existe trois types de sols dans les habitations standard. Le premier est composé ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures