Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Tous les trucs et astuces pour réaliser une alimentation en eau avec soudure comme un pro

La plomberie et les sanitaires sont des éléments essentiels de la maison et leur entretien doit se faire de manière régulière. Lors de l’achat d’un nouvel appareil ou à l’occasion de l’extension d’une pièce, il faut souvent ajouter un nouveau conduit d’eau à l’installation existante. Au lieu de faire systématiquement appel à un professionnel, pourquoi ne pas apprendre à réaliser soi-même les travaux nécessaires pour la réussite d’une alimentation en eau avec soudure ? C’est facile à faire et ça fait faire des économies, alors pourquoi ne pas tenter l’expérience ?
Réparer une fuite de chasse d’eau
Avec l’usure, il arrive que la chasse d’eau fuit et laisse couler l’eau sans pouvoir remplir entièrement la ...
Poser un lavabo ou une vasque
Il existe des dizaines de modèles de lavabos, mais l’installation est basée sur les mêmes principes. La ...
Changer une chasse d’eau
Les chasses d’eau ancienne génération sont de grosses consommatrices d’eau, il est temps de la remplacer et ...

Afin de bien réussir l’installation d’une alimentation à l’aide d’une soudure, il existe plusieurs étapes de travail qu’il faut absolument respecter. Elles commencent par le choix du cuivre à utiliser, puis continuent avec le choix du diamètre du tuyau à poser et la collecte des outils nécessaires à la réalisation des travaux. Ensuite il faut procéder au piquage, avant de préparer les matériaux à la soudure. Une fois la soudure faite, il faut finir avec le raccordement du robinet et le tour est joué ! Bref, il n’y a rien de très sorcier à tout ceci, il suffit d’avoir une âme de bricoleur et faire preuve d’un peu de minutie pour obtenir un résultat impeccable.

Le choix du cuivre et du diamètre du tuyau à utiliser

En premier lieu, il faut procéder au choix du cuivre qui sera utilisé pour la réalisation des travaux et il faut savoir que ce choix dépend essentiellement du type de tuyau employé. En effet, si le tuyau est apparent, il faudra choisir du cuivre rigide. Par contre, si le tuyau est encastrable, il faudra opter pour du cuivre en couronne ou recuit qu’il faudra préalablement gainer avant de l’intégrer à la structure. Par ailleurs, pour choisir le diamètre du tuyau à utiliser, il faut obligatoirement tenir compte du type de sanitaire à installer puisque la grandeur de leurs bouches de raccordement varie selon les modèles. Le diamètre des tuyaux est indiqué en millimètre – diamètre intérieur puis extérieur – et, en règle générale, il faut un tuyau de 8x10 ou de 10x12mm pour les toilettes, un tuyau de 10x12mm pour les lavabos, bidets et autres installations similaires, un tuyau de 12x14mm pour la douche, l’évier, le lave-linge et le robinet de puisage, un tuyau de 14x16mm pour la baignoire qui appelle un flux d’eau plus important, un tuyau de 16x18mm pour les gros appareils sanitaires et un tuyau de 20x22mm pour l’arrivée d’eau principale. Tous ces types de tuyaux sont disponibles dans tous les magasins spécialisés en plomberie et en bricolage.

Les bons outils à avoir sous la main

Pour bien réussir une alimentation en eau avec soudure, il faut disposer de quelques outils basiques, à savoir :

  • un niveau à bulles
  • un mètre
  • du flux décapant qui augmente la capacité d’accrochage du métal lors de la soudure et dont l’utilisation est surtout recommandée lors des soudures à l’étain
  • une scie à métaux et un coupe-tube
  • un chiffon sec et propre
  • un pare-flamme pour protéger les murs
  • une lampe à souder
  • une cintreuse
  • un petit morceau de toile émeri fine ou un peu de laine d’acier

Par ailleurs, pour réaliser le piquage – c’est-à-dire pour ajouter un point d’eau aux installations existantes – il faut aussi se munir de 2 tés, d’un collier double, d’une clarinette et de tubes à cuivre. Pour le collet battu, prévoir en plus une toupie, une matrice à collet battu et un marteau. Enfin, pour assurer le raccordement du nouveau tuyau au robinet existant, il faut disposer de 2 mamelons mâles de 12x17mm, de 2 joints libres de même dimension que les mamelons et enfin, de 2 écrous femelles, également de 12x17mm. Une fois tous ces outils en main, le travail en lui-même peut commencer.

Le piquage et la préparation à la soudure

Pour ajouter un point d’eau à une installation existante, deux cas de figures peuvent être envisagés : tout d’abord, si la canalisation se termine par des bouchons d’antenne, il faut veiller à couper le tube quelques centimètres avant les bouchons avant de procéder au piquage. Par contre, si la canalisation est continue, il faut d’abord fermer les vannes d’arrivée d’eau, puis enlever les colliers et positionner un té devant le tube afin d’y repérer son futur emplacement. Ensuite, il faut couper le tube de manière à pouvoir y ajuster le té. Après, il faut fixer une clarinette sur le té – incliné à 45° vers le sol puis redressé à la fin de l’opération – pour que le nouveau branchement puisse passer au-dessus de la canalisation supérieure. Pour terminer le piquage, il suffit d’ajuster l’ensemble et de faire en sorte que la clarinette soit placée en parallèle au mur. L’extrémité du tube ainsi coupé doit ensuite être minutieusement poncée et nettoyée à l’aide de la laine d’acier ou de la toile d’émeri afin que la soudure prenne bien par la suite. Au même moment, les pare-flammes doivent être positionnés de manière à protéger les murs adjacents des étincelles provoquées par la lampe à souder. Il faut ensuite enduire les deux parties de tubes à souder ensemble avec du flux décapant et introduire chaque bout dans les orifices du raccord utilisé, jusqu’à ce qu’ils butent bien au fond de celui-ci. L’installation est alors prête pour la soudure.

La soudure et le raccordement du robinet

Pour procéder à la soudure proprement dite, il faut d’abord chauffer doucement la partie du tube à souder et éteindre la lampe dès que le métal rougit. Appliquer ensuite la soudure à l’étain sur les parties appropriées et laisser refroidir le tout. Une fois que l’ensemble est bien froid, passer dessus un chiffon mouillé pour enlever les résidus et réactiver la circulation de l’eau pour qu’elle puisse nettoyer les canalisations. Après, il ne reste plus qu’à raccorder la nouvelle installation au robinet existant, que ce soit à l’aide d’un tuyau flexible ou d’un tuyau rigide, mais toujours avec un bon collier de fixation.

Complément d'information
Fiche © Leroy Merlin
© Fiche Leroy Merlin Fiche pratique l’alimentation en eau avec soudure Fiche pratique l’alimentation en eau avec soudure
 
Installer un évier à poser ou à encastrer
Avant de commencer la pose de l’évier, vérifiez que vous possédez déjà tous les outils et les composants nécessaires. Ensuite, faites un plan de l’évier, du système d’évacuation, et de l’évier sur le ...
Poser un rideau de douche
Contrairement à la baignoire, la cabine de douche n’est pas forcément installée dans la salle de bain. Il s’avère que la possibilité de la placer dans d’autres endroits comme la chambre à coucher est un ...
Installer soi-même un WC
Les WC modernes fonctionnent sur des principes de vases communicants. Ainsi pour l’installation, il faut que vous sachiez faire des raccordements aux différents tuyaux d’alimentation et d’évacuation ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures