Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Le carrelage de la baignoire masque de façon esthétique les tuyaux d’évacuation

Contrairement à ce que les néophytes seraient tentés de croire, une baignoire n’est pas livrée avec son habillage : elle est livrée nue ! Il va donc falloir l'habiller avec du carrelage, ce sera fait par une suite d’opérations qui doivent être exécutés dans les règles de l’art.
Installer un robinet
L’installation d’un robinet classique, mitigeur, mélangeur ou autre, est facile à condition de bien respecter ...
Lavabo à poser ou à encastrer
Deux options sont possibles pour installer un lavabo, soit le poser directement soit l’encastrer. Dans ce ...
Installer une douche
L’installation d’une douche semble a priori être une opération compliquée qui demande le recours aux services ...

Vous êtes sur le point de vous lancer dans le carrelage de votre nouvelle baignoire ? Vous devez y aller étape par étape et utiliser des équipements adéquats. La première chose à faire est de mettre en place l’ossature. Il faut ensuite préparer le support du carrelage. Ce n’est qu’à ce moment que l’on peut se lancer dans la pose des carreaux. Nous prendrons l’exemple d’une baignoire qui doit être carrelée sur ses quatre côtés en notant que les procédures sont quasiment les mêmes dans le cas où votre baignoire doit être carrelée sur un seul côté, sur deux côtés ou sur trois côtés.

Première étape : la structure de soutien

Avant même de songer à carreler votre baignoire, vous devez songer à mettre en place une ossature ou structure de soutien destinée à accueillir l’habillage qui servira lui-même de support aux carreaux (ou autres types de revêtement si vous n’avez pas opté pour les carreaux). Les premiers éléments que vous devez avoir en main sont des tasseaux de bois de 4 x 4 centimètres. Ceux-ci seront placés de part et d’autres de la baignoire et constitueront la charpente.

Pour mettre en place l’ossature, vous devez réaliser quelques mesures sur les quatre coins de votre baignoire. Vous devez d’abord choisir un angle. A l’aide d’un fil à plomb, vous déterminerez la verticale à partir cet angle et laisser un signe au sol. En vous basant sur cette marque, vous dessinerez un carré de 25 mm de côté dirigé vers l’intérieur de la baignoire. Ces 2,5 cm correspondent à l’épaisseur du carrelage et de son support. L’opération sera réitérée sur les quatre angles de votre baignoire.

En vous basant cette fois-ci sur les angles des carrés qui se trouvent le plus à l’extérieur par rapport à la baignoire, vous tracerez quatre lignes bien droites reliant chacun de ces angles et qui devrait former un rectangle parfait. Vous avez ainsi obtenu le point de départ pour la mise en place de la charpente.

Le moment est venu de scier les tasseaux de bois en prenant soin de les découper à la mesure exacte. Au total, vous devez disposez de seize tasseaux de bois. Les huit tasseaux qui seront installés à la verticale devront avoir une longueur égale à la distance entre la bordure de la baignoire et le sol. Concernant les huit tasseaux qui seront installés à l’horizontale, quatre d’entre eux auront une mesure correspondant à la largeur du rectangle que vous avez tracé au sol à laquelle vous soustrairez 8 cm en tenant compte des tasseaux verticaux. Les quatre autres auront une mesure égale à la longueur du rectangle tracé au sol à laquelle on soustrait 16 cm toujours en tenant compte des tasseaux verticaux.

Pour finaliser l’ossature, vous devez disposer de quatre cadres dont deux seront placés sur la longueur de la baignoire et les deux autres trouveront leur place sur sa largeur. Pour créer les cadres, vous devez réunir les tasseaux quatre par quatre et les fixer solidement avec des d’équerres. Pour réunir les cadres entre eux, vous mettrez en place des points par vis à raison de deux par jonction). Pour que le support de carrelage soit bien solide, il est recommandé de fixer les tasseaux qui se trouvent au ras du sol à l’aide de vis adaptés. L’ossature est fin prête à recevoir le support de carrelage.

Deuxième étape : préparation du support des carreaux

Il est possible d’arrêter votre choix entre différents types de support de carrelage. Vous pouvez opter pour les panneaux d’aggloméré en notant que plus son épaisseur est importante, plus ceux-ci sont résistants. Il faut également souligner que les panneaux doivent afficher une qualité supérieure et avoir subi un traitement spécial pour résister contre l’humidité. Vous devez donc disposer de quatre panneaux. Concernant les dimensions des panneaux, vous tiendrez compte des dimensions du rectangle que vous aviez tracé au sol pour préparer l’ossature et de la distance entre le sol et la bordure de la baignoire. Vous devez également prendre en considération le chant des panneaux qui correspondent à l’épaisseur de ceux-ci.

Attention, le moment de la pose du carrelage n’est pas encore venu. Vous devez encore préparer la trappe de visite, un élément indispensable pour les fois où vous avez besoin de vérifier le système de plomberie ou y effectuer des réparations. Cette trappe de visite sera installée sur l’un des grands panneaux : vous devez bien garder à l’esprit que celle-ci doit se trouver du même côté que la robinetterie pour en faciliter l’accès. Pour une meilleure esthétique mais également pour le côté pratique, vous devez prendre soin de choisir les dimensions de la trappe de visite en fonction de la taille de vos carreaux. Une fois que vous avez bien déterminé les dimensions de la trappe de visite, vous devez découper la portion concernée à l’aide d’une scie. Vous la remettrez ensuite en place à l’aide d’une charnière à piano que vous aurez pris soin de fixer sur l’un des chants de l’ouverture que vous avez obtenue. Pour que la trappe de visite puisse se refermer correctement, placez un clip sur le côté opposé à la charnière à piano.

Vous pouvez maintenant fixer les panneaux sur la charpente que vous avez préparée en faisant appel à des vis. Vérifiez que tout est bien en place et bien stable. Vous pouvez maintenant procéder à l’étape finale : la pose des carreaux.

Troisième étape : Carrelage de la baignoire

La première chose que vous devez faire est de marquer la verticale ainsi que l’horizontale. Pour l’horizontale, vous ferez appel à un niveau et tracerez une ligne à une distance équivalente à la hauteur d’un carreau et d’un joint en partant du sol. Pour un meilleur rendu visuel, vous devez faire en sorte que tous les carreaux qui se trouvent au niveau supérieur soient intacts (non coupés). Toujours dans la même optique mais également pour être certains de ne faire aucune erreur au cours de la pose, vous devez simuler la pose des carreaux avant de vous lancer. On rappellera qu’à chaque mesure et à chaque rangée de carreau, vous devez tenir compte de la largeur des joints.

Vous commencerez la pose des carreaux au niveau de la ligne horizontale que vous avez préalablement tracée. Pour obtenir une rangée parfaitement droite, placez préalablement un tasseau ou une autre pièce de bois qui fera office de support. Vous pouvez alors vous attelez à la fixation des carreaux. La pose sera achevée par celle des carreaux qui se trouvent au niveau du sol.

Pour pouvoir fixer les carreaux, vous devez préalablement étendre une bonne couche de colle sur le support. Procédez d’abord grossièrement à l’aide d’une truelle puis éparpillez délicatement le produit en ayant recours à une spatule crantée. Vous pouvez disposer la première rangée de carreaux tout au long du tasseau dans la zone recouverte de colle. Réitérez ces opérations jusqu’à ce que la baignoire soit entièrement carrelée.

Recommandations pour mener à bien le carrelage de votre baignoire

Lorsque vous positionnez les carreaux, il est recommandé de faire appel à des croisillons pour s’assurer que les espacements entre les carreaux soient rigoureusement les mêmes (ceux-ci doivent être retirés avant que la colle n’ait eu le temps de sécher). Dans un dessein purement esthétique, ôtez progressivement l’excès de colle en même temps que vous disposez les carreaux.

C’est au fur et à mesure de la pose des carreaux que vous devez vérifier que ceux-ci sont bien horizontaux et qu’aucun élément ne dépasse. Si c’est le cas, vous devez les repositionner avant que la colle n’ait eu le temps de sécher. Pour aplanir les carreaux, vous utiliserez un maillet avec des extrémités en caoutchouc et un outil à tasser en bois.

L’étape finale consiste à jointoyer les carreaux. Cette opération devra être réalisée 24 heures après le carrelage de la baignoire. Afin d’être certain de bien remplir tous les espaces vides, étendez une couche de produit sur toute la surface carrelée. Pour terminer et ôter le surplus de produit à joint, vous passerez une éponge humide puis un chiffon sec.

 
Baignoire, douche et lavabo
Les outils nécessaires pour l’installation d’une baignoire, d’une douche ou d’un lavabo sont détaillés ci-après. Les étapes sont assez longues et demandent de la minutie et un peu de savoir-faire, mais il ...
Produire de l’eau chaude
Grande révolution dans le domaine du confort, les chauffe-eau existent sous plusieurs versions et différentes gammes grâce aux choix énergétiques qui permettent de produire de la chaleur. Ces ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures