Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Monter soi-même ses meubles de salle de bains avec un peu d’organisation

Monter des meubles de salle de bains demande non seulement de mettre en place des vasques de lavabo et de percer de la céramique, mais aussi d’installer les branchements électriques autour des miroirs. Vous aurez alors à manipuler divers matériaux et à les agencer entre eux pour donner un ensemble harmonieux, esthétique et fonctionnel, qui respecte aussi l’espace disponible si votre salle de bains est de petites dimensions. Elaborez un plan pour tenir compte des diverses contraintes auxquelles vous serez soumis tout au long de vos travaux.
L’habillage d’une baignoire
L’habillage d’une baignoire permet de la renforcer en lui donnant une base solide et améliore son esthétique ...
Poser un WC suspendu
Il est relativement facile de poser un WC suspendu, en se munissant des outils nécessaires à ce genre de ...
Carreler une baignoire
Carreler sa baignoire permet de masquer les tuyaux d’évacuation et d’embellir sa salle de bains. Pour un ...

Préparez d’abord un plan d’aménagement de votre travail, puis étudiez l’agencement des meubles dans la pièce pour voir les diverses combinaisons possibles. Dessinez un croquis à l’échelle, qui tiendra compte des portes et des fenêtres ainsi que de l’espace disponible pour la circulation entre les meubles. Il vous faudra poser d’abord les meubles bas, ensuite le miroir puis l’armoire de toilette.

Liste de matériel nécessaire pour le montage des meubles de salle de bain

Différents outils doivent être rassemblés pour réaliser le montage des meubles usuels dans la salle de bain :

  • Une scie sauteuse, pour scier le panneau dont la face décorative sera alors tournée vers le haut,
  • une clé à molette, pour serrer et desserrer les écrous et boulons,
  • un mètre-ruban, avec bouton de blocage et enroulement automatique,
  • une pince à dénuder pour les fils sans les endommager,
  • une perceuse-visseuse, de préférence un modèle fonctionnant sur accu pour pouvoir travailler même lorsque l’électricité est coupée,
  • des silicones en cartouche, qui seront parfaitement dosées à l’aide d’un pistolet à cartouche,
  • un tournevis, de préférence à embouts interchangeables pour pouvoir opérer sur toute sorte de vis,
  • un détecteur de tension, pour repérer les prises sous tension,
  • un niveau à bulles, pour vérifier aussi bien les niveaux verticaux que les niveaux horizontaux,
  • une perceuse ou un marteau pneumatique, qui doit être choisi selon sa puissance et la possibilité de réglage de vitesse et de rotation gauche ou droite.

Les différents accessoires de la salle de bains

Le miroir doit être d’assez bonnes dimensions et doit être bien éclairé, que ce soit de façon latérale ou par en dessus. Les luminaires seront disposés suivant toute la hauteur ou toute la largeur du miroir. Ensuite, l’armoire de toilette, pour ranger les objets usuels, est aussi dotée d’un miroir, le plus souvent à trois faces, d’une prise électrique et d’un dispositif d’éclairage. Autour du lavabo, il y a également les porte-savon, porte-verre, porte-serviettes, étagères et rangements pour le linge de toilette.

L’installation des meubles de salle de bains

Lors d’un montage des meubles dans la salle de bain, on est souvent obligé de percer la céramique des carreaux de faïence. Pour cela, marquez l’emplacement exact de chaque trou, collez dessus en croix deux morceaux de ruban adhésif sur lesquels vous tracerez une marque pour que la mèche ne dérape pas. Procédez au forage à basse vitesse, environ 300 à 500 tpm. Faites ensuite que la cheville s’enfonce complètement dans le mur et n’effleurez pas la céramique, sinon celle-ci se fendrait. Au cas où vous aurez à percer dans des murs creux, choisissez d’utiliser des chevilles spéciales. Si vous disposez de l’espace nécessaire, vous pouvez choisir de monter un ensemble miroir, lavabo, armoire de toilette. Commencez par assembler les éléments bas c’est-à-dire les colonnes et les sous-vasques. Evitez de mélanger les pièces en ne sortant que les éléments prêts à être montés et une fois les principaux éléments assemblés, mettez la vasque en place. Procédez d’abord au montage de la vasque et du trop-plein reliés par un tuyau flexible ou des tuyaux de plastique dur assemblés à l’aide d’une pièce coudée. Puis, mettez en place le robinet dans une ouverture qui est en général pré-percée et la platine est ensuite fixée au moyen d’une vis réglable. Les deux tuyaux métalliques du robinet sont raccordés aux arrivées d’eau chaude et d’eau froide. Enfin, la tige métallique de commande de l’écoulement est placée dans une ouverture destinée à cet effet et située derrière le robinet. Cette tige est raccordée au levier qui est vissé sous le bouchon de la vasque, et le fait de la soulever ou de la pousser commande à l’ouverture ou à la fermeture du lavabo.

Le montage des meubles sous vasque

La hauteur recommandée pour un lavabo est de 85 à 90 cm. Le meuble sous vasque ainsi que les colonnes ne vont pas reposer sur le sol mais vont être suspendus au mur. Fixez alors, à 30 cm du sol, un tasseau parfaitement horizontal dont la longueur sera légèrement inférieure à la largeur du meuble, pour qu’il ne soit pas visible. S’il n’y a pas d’ouverture prévue pour la vasque, indiquez le tracé à découper sur le plateau, puis découpez avec une scie sauteuse. Pour les vasques qui n’ont pas de fixation et de joint de caoutchouc, utilisez de la silicone : déposez-en sur le pourtour de la vasque retournée, mettez en place et pressez pour faire ressortir l’excédent de silicone et éliminez celui-ci au cutter lorsqu’il aura durci. En général, il suffit de le visser au mur à l’aide de ses tasseaux arrière, qui auront été pré-percés. C’est sur le tasseau horizontal qui a été fixé au mur préalablement que le meuble reposera durant le vissage.

La fixation du meuble

Vous pouvez maintenant raccorder le siphon avec l’écoulement, puis les tuyaux métalliques avec le robinet d’arrivée de l’eau. Si le dos du meuble sous vasque est fermé par un panneau, utilisez le système de crochets qui se fixent dans un dispositif d’ancrage en métal placé au mur. Posez le meuble de manière provisoire sur son support et tracez exactement son contour sur le mur. Otez le meuble et repérez les distances que vous aurez mesurées préalablement. Percez alors et mettez en place les chevilles pour les crochets de fixation. Placez les vis réglables, en posant le meuble sur le tasseau qui a été fixé au mur, faites-le glisser pour le placer dans les crochets de fixation. Les vis réglables placées à l’intérieur du meuble permettent de le plaquer au mur. Ensuite, montez le miroir et les éclairages. Après avoir vissé les glissières des tiroirs, mettez ceux-ci en place et leurs portes seront fixées avec des charnières invisibles.

 
Produire de l’eau chaude
Grande révolution dans le domaine du confort, les chauffe-eau existent sous plusieurs versions et différentes gammes grâce aux choix énergétiques qui permettent de produire de la chaleur. Ces ...
Lavabo à poser ou à encastrer
Que vous souhaitiez remplacer un évier ou un lavabo déjà en place ou mettre un nouveau, l’installation doit être faite dans les règles pour de meilleurs résultats. Après avoir préparé l’espace de ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures