Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Poser un plancher

Les étapes et les conseils ci-dessous vont vous aider à résoudre les différents problèmes que cela peut occasionner. Il existe trois types de sols dans les habitations standard. Le premier est composé de solives, ce sont de grosses pièces de bois, rondes ou rectangulaires. Le deuxième est constitué de lambourdes qui sont des pièces de bois plates clouées sur des solives. Enfin, nous avons le sol en béton, il faudra installer des lambourdes dans ce dernier cas, étant donné qu'on ne peut pas clouer directement le plancher sur le béton.
Réussir la peinture du plafond
Les quelques étapes et les techniques formulées présentement vous permettront d’obtenir un travail régulier ...
Les peintures et crépis de façade
Prendre soin de la façade de sa maison est un impératif pour tout propriétaire. C’est à la fois faire preuve ...
Maçonner un muret
Maçonner un muret consiste à assembler des briques, des blocs de béton ou autres matériaux en utilisant un ...

Il existe quatre types de planchers, les planches en bois constitué de sapin ou de chêne, les lambourdes qu’on puisse poser directement ou utiliser comme support. On a également les panneaux de particules et l’isolant d’asphalte. Ce dernier est indispensable pour les sols en béton. Les planches de pin ou de chêne sont les plus simples à utiliser car il suffit de les clouer sur les solives. Étant donné que cette réalisation ne demande aucune préparation, nous verrons simplement les différentes techniques de pose.

Poser un plancher sur les solives, les lambourdes et les dalles en béton

Voici les outils nécessaires pour poser un plancher :

  • Un maillet en bois
  • Un mètre
  • Une dame
  • Une règle
  • Un niveau à bulle
  • Une visseuse électrique ou un tournevis
  • Une scie
  • Un chasse-clou
  • Un marteau
  • Une truelle
  • Un cordeau

Voici tous les composants pour les différents types de planchers :

  • Des lambourdes (indispensables en cas de sol en béton)
  • Des pointes sans tête
  • Des planches à clouer (leur largeur est de 0.5 jusqu’à 1,40 mètre pour un diamètre entre 16 et 23 millimètres)
  • Des panneaux de particule (leur diamètre varie entre 19 et 22 millimètres)
  • Du sable et du ciment pour le mortier (pour poser les lambourdes sur le béton)
  • Des chevilles en plastique
  • Du plâtre
  • De l’isolant asphalte (c’est le matériau idéal pour le béton)
  • Des vis à bois

En premier, nous allons voir la pose sur les solives. Ces dernières sont généralement posées avec un espacement de 40 centimètres, commencez à partir de l’entrée et clouez les planches sur les solives. Contrôlez l’alignement de la planche à l’aide du niveau à bulle avant de la clouer. Dans le cas des lambourdes, il faut utiliser des petites cales en bois pour les clouer sur les solives, car le clouage direct risquerait de l’endommager. Enfin, il faudra au préalable installer des lambourdes sur une dalle en béton. Ensuite, vous pouvez utiliser deux techniques, la première est de poser les plus longues lambourdes sur les quatre côtés de la pièce. Ensuite, créez du mortier avec le sable et le ciment et versez-en jusqu’à la moitié de l’épaisseur des lambourdes sur les côtés. Maintenant, posez les lambourdes centrales dans le mortier, contrôlez toujours leur alignement après chaque pose. Cette technique possède deux avantages, une solidité exemplaire grâce au mortier et une isolation thermique créée par les lambourdes principales sur les côtés. La deuxième technique consiste à installer un isolant asphalte directement sur le béton ou par l’intermédiaire de lambourdes.

Les conseils de fixation et la finition

Si votre pièce n’est pas parfaitement rectangulaire, il faut commencer la pose au centre de la pièce et progresser vers les cotés. Cela vous permettra d’adapter les dernières planches sur l’angle du mur. De plus, laissez un espace de quelques millimètres entre la dernière planche et le mur pour créer une aération, en effet, le vide créé par le sol et le plancher risque de favoriser l’humidité. Mais cet espace est inesthétique, aussi cachez-le avec une contre-plinthe, ne l’insérez pas trop profondément. Pendant la fixation, penchez le clou à l’aide du chasse-clou pour faciliter la pose de la planche suivante. Enfin, la température de la pièce ne doit pas descendre en dessous de 20°C pendant 8 à 15 jours après la pose. Passé ce délai, vous pourrez le polir avec une ponceuse.

Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique poser un plancher Fiche pratique poser un plancher
 
Poser un portail
Poser un portail est une tâche qui requiert un certain nombre d’outillages si vous comptez vous-même l’installer, d’autant plus que vous devrez procéder par étape jusqu’au scellement définitif des gonds ...
Réussir la pose du parquet à coller
La pose à coller du parquet n’est pas un exercice difficile en soi. Si votre objectif est de revêtir rapidement votre sol, le choix le plus approprié est le parquet vernis. Si vous êtes par contre ...
La pose de vos spots à encastrer
La réussite de l’installation de spots à encastrer dépend en partie de la répartition de l’éclairage. Un autre aspect pour le choix d’un spot, on peut choisir un modèle TBT (Très Basse Tension) ou à ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures