Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Les rudiments du bricolage pour poser un portail

Poser un portail est une tâche qui requiert un certain nombre d’outillages si vous comptez vous-même l’installer, d’autant plus que vous devrez procéder par étape jusqu’au scellement définitif des gonds qui achèvera la pose de votre portail. Poser un portail constitue pour un bon nombre de gens un casse-tête inextricable si on passe en revue toutes les étapes qui devront être suivies pour cela. Tout d’abord, au niveau de l’outillage et des équipements requis, il faudra être particulièrement organisé car entre l’auge, la truelle ou encore le burin, vous risquez d’être submergé jusqu’à n’en plus savoir quel matériel utiliser. De plus, le portail lui-même comporte des accessoires parmi lesquels il est très difficile de s’y retrouver : portillon, vantaux… D’autres accessoires tels que les gonds à sceller, les paumelles ou les sabots à sceller sont également indispensables. Préparer les scellements n’est pas non plus une mince affaire car cela représente sans doute l’étape la plus importante qui va déterminer le succès ou non de la pose de votre portail. En effet, vous aurez à raccorder le portail aux trous de scellement avec précision. La prochaine étape, qui est la plus laborieuse et la plus longue, consiste à mettre en place les vantaux selon un calage à l’horizontale du portail. La pente du sol doit être évaluée pour le calage horizontal ou vertical du portail.
Isolation des murs et des planchers
Isoler les murs et les planchers est accessible aux amateurs de bricolage. Ces derniers doivent cependant ...
La pose de charges lourdes
L’installation de charges lourdes est une tâche délicate, si elle effectuée sans précaution, une mauvaise ...
Réussir la pose du papier peint
La pose de papier peint entre dans la catégorie des grands travaux de bricolage qu’on peut faire soi-même à ...

Plusieurs étapes cruciales sont à respecter impérativement pour la pose d’un portail. Tout d’abord, il faut réunir tous les outillages et équipements de travail nécessaires : cela inclut le matériel de bricolage ordinaire (marteau, burin…), une gamme d’outillages spécifiques (auge, truelle…) ainsi que les accessoires indispensables à la pose d’un portail tels que les gonds à sceller. C’est seulement après que vous pourrez commencer à préparer les scellements et procéder au perçage des trous de fixation. Ensuite, viendra l’installation des vantaux qui sera suivi du processus de calage. Enfin, la dernière étape consistera à sceller les gonds pour fixer définitivement le portail.

Les différents outils indispensables à la pose d’un portail

La pose d’un portail requiert un outillage spécifique qui vous permet de bricoler vous-même. Il faudra tout naturellement de l’outillage habituellement utilisé par tout bricoleur : une perceuse, un burin et un marteau pour mettre en place les trous de scellement. Vous aurez également besoin d’un mètre-ruban ou au moins d’une règle pour prendre les différentes mesures afin de ne pas commettre des bavures, par exemple pour l’installation des vantaux et pour la mesure des cales. Concernant les matériels plus spécifiques, il faudra vous munir d’un foret à fer qui permet de percer des trous et qui se présente sous la forme d’un outil cylindrique avec deux volants hélicoïdaux tranchants. Il faudra en sus un burin de forme hexagonale, une auge pour pouvoir accueillir et délayer le plâtre, une truelle pour effectuer les enduits de mortier ou de plâtre, un ciseau à pierre ainsi que du fil à plomb.

Le portail et ses divers accessoires

Le portail proprement dit peut être en bois, en métal ou plus récemment en plastique. A l’achat, le portail comprend normalement tous les accessoires y afférents, à savoir :

  • les vantaux ou les battants du portail,
  • le portillon,
  • les pentures qui sont les garnitures de fer permettant de soutenir le portillon sur ses gonds,
  • les paumelles qui permettent au portail ou au battant de pivoter,
  • le butoir qui permet de limiter le mouvement des vantaux,
  • la serrure,
  • le verrou,
  • et enfin, les arrêts de portail qui contrôlent l’ouverture et la fermeture des barrières.

Les différentes étapes de la pose d’un portail

Les trois étapes principales qui constituent la pose du portail sont :

  • la préparation des scellements
  • la mise en place des vantaux
  • la fixation des gonds

Voici la procédure à suivre pour préparer les scellements :

  • avant tout, vous devez mesurer le positionnement du bas du portail par rapport au sol et vous assurez qu’il y ait au moins 5 cm de distance au sol
  • mesurez ensuite l’écartèlement entre les gonds pour savoir à quelle hauteur situer les trous de scellement à l’intérieur des piliers
  • procédez au perçage des trous de scellement de l’ordre de 5cm² et d’une profondeur suffisante
  • dépoussiérez les trous avec votre pinceau
  • humidifiez les cavités creusées

Après tous ces travaux de préparation, on peut à présent mettre en place les vantaux :

  • procédez à l’assemblage des pentures au niveau des vantaux et fixez les gonds de scellement à travers les trous de scellement
  • assurez-vous que le portillon soit en position fermée : pour cela, aidez-vous du procédé de calage horizontal et vertical en plaçant des cales entre les deux vantaux pour les fixer au même niveau
  • fixez les pentures de sorte que les deux battants soient au même niveau du sol.

Enfin, vous pouvez sceller les gonds de la manière suivante :

  • disposez du mortier ou du ciment dans les trous de scellement et en même temps que vous y incrustez la patte de scellement, disposez-y des débris de briques avant de combler le trou et de le sceller,
  • utilisez la truelle pour lisser l’enduit de mortier,
  • patientez quelques jours avant de retirer les cales.
Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique poser un portail Fiche pratique poser un portail
 
La pose de vos spots à encastrer
La réussite de l’installation de spots à encastrer dépend en partie de la répartition de l’éclairage. Un autre aspect pour le choix d’un spot, on peut choisir un modèle TBT (Très Basse Tension) ou à ...
L’élévation d’un mur de clôture en parpaings
Fait avec des parpaings, vous êtes assuré de la longévité du mur, compte tenu de la dureté et de la fiabilité de cette matière. Si vous disposez de l’équipement adéquat, vous pourrez procéder vous-même à ...
Réparer avec du polyester
Lorsque vous voulez réparer des rayures sur une plaque métallique ou tout simplement boucher un trou dû à la rouille, le mastic polyester est le meilleur colmatage. Il est inutile de faire appel à un ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures