Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

De part sa finesse d’exécution la technique de soudure électrique est particulièrement employée en électronique

La soudure électrique est l’opération qui permet d’unir des matériaux métalliques simplement en les chauffant. Le principal outil nécessaire est le fer à souder, dont nous approfondirons les détails plus tard. Son fonctionnement est assez simple : reliée à une source d’électricité, la résistance placée au cœur de l’appareil reçoit de l’énergie et transmet la chaleur au bout du fer. La température au niveau de ce dernier devient alors extrêmement forte, à tel point qu’elle entraine la fusion de plusieurs types de métaux, dont le fer, l’aluminium, ou autre. Ce sont les matériaux métalliques fondus qui vont permettre de réunir deux autres métaux de textures différentes ou non. La soudure électrique est pratiquée dans plusieurs domaines, essentiellement pour les travaux d’électronique dans un appareil électroménager, notamment la radio, la télévision, le hifi, les appareils et accessoires informatiques. Certains artistes comme les modélistes et les maquettistes peuvent aussi utiliser cette forme de soudure dans leur métier. Elle constitue également le principal outil des pyrograveurs, ces artistes qui dessinent leurs œuvres au moyen d’une pointe portée à une température très élevée. Avec la soudure électrique par points on assemble les pièces de carrosserie dans l'industrie automobile, mais là ce n'est plus du bricolage !
La soudure flamme
Beaucoup d’entre nous voulons réaliser nous même les petits travaux de soudure que nous imposent parfois les ...
La soudure à l’arc
La soudure à l’arc compte parmi les différentes méthodes de soudure permettant d’assembler deux pièces en ...

Il faut toujours bien se préparer pour mener à bien une soudure électrique, quelle qu’en soit son envergure. Pour cela, la première étape à faire consiste à rassembler tous les outils indispensables pour réaliser la tâche. Parmi ces outils, il en existe qui sont un peu sophistiqués et qui méritent d’être décrits avec davantage de détails. Par la suite, nous verrons comment procéder pour une soudure électrique. Dans cette partie, il y aura les différentes nuances entre les pratiques les plus courantes de cette soudure, entre autres la fusion de deux fils, la soudure dans un circuit électronique, ou encore comment ôter une soudure quelconque. Enfin, il serait intéressant de voir comment souder certains métaux spécifiques comme l’étain ou en ferblanterie.

Les outils pour la soudure électrique

Le fer à souder est l’outil qui joue le rôle principal dans ce bricolage. Ils sont de deux sortes : les fers lents et les fers rapides. Les premiers sont plus couramment utilisés, dans la mesure où ils atteignent une température élevée au bout de plusieurs minutes, mais principal avantage réside dans leur puissance, qui part de 30 watts et dépasse rarement les 70 watts. Il convient à tout type de métaux. Quant aux fers rapides, ils se réchauffent en moins d’une minute, avec une puissance d’environ 100 watts. Ils conviennent mieux aux métaux délicats tels que les composants informatiques ou électroniques. En tout cas, pour les deux types de fer, il faut toujours des pannes pour réaliser la soudure avec précision. Elles sont de trois sortes : la panne droite qui est la plus utilisée, la panne courbe qui est plutôt destinée à la soudure des appareils électroménagers, et la panne courbe fine qui est adaptée à l’électronique.

Pour une soudure complète et réussie, d’autres instruments sont encore nécessaires. Le métal d’apport se trouve parmi les éléments indispensables. Il est constitué d’étain mélangé avec un autre matériau. La dose d’étain que le métal d’apport doit contenir peut varier selon le type de soudure à réaliser. Dans certains cas, la soudure s’effectue sur une surface qui a déjà été soudée une première fois. Une tresse à souder s’avère alors nécessaire parce qu’elle permet d’ôter la soudure précédente. Pour éviter que ces outils ne s’abîment rapidement, ou qu’ils ne se mettent à donner des résultats moins satisfaisants, il faut les entretenir régulièrement et les nettoyer après chaque utilisation. Les pannes peuvent être polies à l’aide d’une pierre ammoniacale, tandis que les autres outils sont généralement nettoyés avec un chiffon sec. De temps à autre, faites faire un entretien par un professionnel pour réviser la propreté du fer à souder.

La réalisation d’une soudure électrique

Avant de commencer, les bricoleurs devraient toujours réaliser des essais sur des composants électroniques qui ne servent plus, surtout si ils sont encore débutants en matière de soudure électrique. Cela limitera le risque d’endommager les matériaux à souder. Pour unir les bouts de deux fils conducteurs d’électricité, commencez par les dénuder sur une longueur d’une à deux centimètres, avant de les mettre bout à bout. Si nécessaire, demander l’aide d’une personne ou utiliser une pince étau pour les garder rapprochés. La prochaine étape consiste à brancher le fer pour qu’il atteigne une température élevée. Par la suite, il suffit de placer le métal d’apport sur les parties à réunir, et y appliquer le fer chauffé pour que les deux fils soient soudés. Puis, maintenir le tout uni jusqu’au refroidissement. Pour terminer, il faut à nouveau recouvrir avec un isolant les parties des deux fils qui ont été préalablement dénudés.

La pratique d’une soudure électrique sur un circuit est à la fois plus délicat et plus simple. Plus simple car la fixation des éléments à souder n’est pas compliqué, et peut se réaliser sans aide externe, mais plus délicat car une petite erreur peut être fatal et endommager l’ensemble du circuit. Pour y procéder, il suffit de chauffer le fer et d’en placer la panne sur la partie à souder. Entre temps, le métal d’apport sera disposé à l’endroit destiné à cet effet, pour réussir la soudure électrique. Quand celle-ci est terminée, et que tout est refroidi, le circuit peut être remis à sa place sans avoir besoin d’être recouvert. Pour enlever une soudure afin d’en placer une autre, il suffit de la chauffer et de l’aspirer avec la tresse à dessouder lorsqu’elle devient brillante.

Notons que la soudure à l’étain se réalise d’une manière différente d’une soudure de ferblanterie. Cette dernière concerne, des gouttières, des tuyauteries, ainsi que certains ustensiles de cuisines. Dans tous les cas, les principales étapes de la soudure électrique commencent par le ponçage des parties à souder, la mise en place d’une matière pour favoriser la soudure, l’application du fer à souder, et après refroidissement, le nettoyage final qui est souvent fait à la lime ou le polissage. Bref, réussir la soudure électrique est tout à fait possible, à condition de dominer les techniques qui permettent d’aboutir aux résultats attendus. Les outils demandés peuvent paraître sophistiqués, mais ils sont en réalité élémentaires, et restent disponibles dans tous les points de ventes de matériaux de construction ou de bricolage. En cas d’hésitation ou de besoin d’explication sur un point précis, des professionnels restent à votre disposition pour répondre à toutes les questions, que ce soit sur internet ou par appel téléphonique.

Complément d'information
Fiche © Leroy Merlin
© Fiche Leroy Merlin Fiche pratique la soudure électrique Fiche pratique la soudure électrique
 
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures