Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Construire un muret, une réalisation à la portée de tous les propriétaires

Pour les murets d'une hauteur moyenne, il n'est pas nécessaire de ferrer la fouille, c'est-à-dire d'utiliser une ossature métallique au moment de creuser les fondations. Toutefois, cela est conseillé si le muret dépasse une hauteur de 60 centimètres. Par ailleurs, l'horizontalité de la première ligne doit être parfaite pour que le reste de la pose soit plus facile.
Réussir la pose d’une couverture en plaques bitumées
Fixée par des clous à « tête moulée » sur des pannes ou des liteaux, la couverture en plaques bitumées est ...
Réussir la pose des piliers et portails
Poser un portail n’est pas une mince affaire même si il est tout à fait possible de le faire soi même, et ...
Réussir la pose d’une couverture en bardeaux bitumés
Fixée par des clous sur un support en bois, la couverture en bardeaux bitumés est facile à poser, même pour ...

La première étape consiste à tracer le plan de la largeur du muret, en utilisant des cordes pour vérifier l’alignement. Puis, creusez la fouille du muret et coulez la semelle. Selon les cas, on peut utiliser de la ferraille pour renforcer toute cette partie du muret. Retenez que l’utilisation d’une bétonnière donne de meilleurs résultats. Ensuite, utilisez des cordes pour tracer l’alignement du muret. Enfin, procédez à la pose des briques. Toutes ces étapes nécessitent des équipements de sécurité tels que des gants, une combinaison et un masque de protection.

La préparation et le piquetage du muret

Voici les outils nécessaires :

  • Une règle polyane
  • Une pelle de maçon
  • Un niveau à bulle
  • Un ciseau de briqueteur
  • Une truelle à bâtir
  • Une bétonnière (vous pouvez la louer dans des magasins d’outillages)
  • Un fil à plomb
  • Un marteau
  • Un fer à joint
  • Une équerre de maçon
Pour le mortier, un sac de ciment nécessite environ 100 litres de sable, la quantité d’eau dépend de la consistance du mélange. Dans le cas du béton, il faut 4/5 d’un sac de ciment mélangé avec 90 litres de gravier et 60 litres de sable. Comme pour le cas du mortier, l’apport de l’eau varie selon la consistance souhaitée. Vous pouvez utiliser des parpaings ou des briques pour construire le muret, les dimensions standards sont de 50 x 20 x 10 pour le parpaing et de 22 x 11 x 5,5 pour la brique. Le nombre de briques nécessaires dépend de la dimension du mur. Par exemple, pour un muret d’une longueur de 5 mètres pour une hauteur de 0,90 mètre, il vous faut environ 75 briques pour un muret de simple épaisseur et 210 briques pour une double épaisseur.

Tracez la longueur du mur avec la pelle ou une truelle, utilisez des piquets de bois de chaque extrémité, ensuite tendez des cordes entre chaque piquet pour garder l’horizontalité de l’alignement. Les piquets sont également valables pour chaque côté de la largeur du muret. La distance standard est d’environ de 12 centimètres de chaque côté, ainsi si vous voulez un muret d’une largeur de 25 centimètres, il faut 12+25+12 = 49 centimètres.

Creuser la fouille et couler la semelle

Creusez une tranchée entre les cordes des piquets de bois pour délimiter la largeur. La profondeur doit être d’environ 30 centimètres, utilisez une dame pour tasser le fond de la tranchée. Placez une pellicule de polyane pour empêcher les flux d’humidité. Pour un muret qui ne dépasse pas les 60 centimètres, il n’est pas nécessaire d’utiliser de la ferraille, aussi coulez directement le béton, ne le faites pas déborder jusqu’au bord de la tranchée. Utilisez le niveau à bulle et la règle pour contrôler l’alignement. Si votre mur possède une hauteur importante, utilisez des fers ronds de 8 ou 10 pour créer l’ossature, il ne doit pas y avoir d’espace dans le ferraillage, utilisez des jointures superposées entre les parties séparées de l’ossature. Ensuite, procédez au coulage du béton, le ferraillage doit être complètement recouvert, placez des joints de dilatation à un intervalle de 10 centimètres. En général, il faut une période de 2 à 3 jours pour le séchage.

L’alignement du muret et la mise en place des briques

Le premier alignement est essentiel. Ainsi, utilisez le système de piquet que nous avons utilisé pour le premier tracé. Superposez ces mesures sur le béton de la semelle, utilisez un équerre pour contrôler l’alignement des angles. Essayez d’avoir une longueur qui puisse être divisée par 22, étant donné que c’est la dimension standard d’une brique. La liste ci-dessous montre les différents types de jointures qu’on peut utiliser entre les briques :

  • Le joint plat, on l’applique avec le côté aiguisé de la truelle
  • Le joint oblique, on l’applique avec la pointe de la truelle
  • Le joint arrondi, toujours avec la pointe, mais qui est verticale
  • Le joint creux, en général, on utilisera un fer à joint pour l’appliquer
Pour couper une brique, tracez quatre faces et marquez-les avec le marteau. Utilisez ensuite un ciseau de briqueteur pour découper les différentes faces.

Placez une couche de mortier pour la première brique, la pose doit toujours commencer par l’angle inférieur. Placez une deuxième brique à 1,50 mètre de la première et posez une règle superposée d’un niveau à bulle entre les deux briques. Cela va nous permettre de contrôler l’horizontalité, commencez à poser les briques à côté de la première. Appliquez environ 1 centimètre de mortier sur chaque brique, n’enlevez pas le surplus, il servira pour la jointure verticale. Ces jointures ne doivent pas être au même niveau pour les lignes de brique qui se suivent. Pour plus d’efficacité, ne terminez pas toute la ligne, une fois que vous avez une série 5 ou 6 briques, commencez une autre ligne au-dessus. Procédez ainsi de chaque côté, la jonction de ces côtés doit se faire au centre du muret. On peut modifier l’aspect et l’épaisseur en alternant le côté largeur et longueur de la brique.

Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique construire un muret Fiche pratique construire un muret
 
La pose d’une gouttière PVC
Une gouttière permet d’évacuer efficacement l’eau de pluie, le PVC est idéal à cause de sa souplesse et de sa résistance. De plus, c’est l’une des rares réalisations de plomberie qui n’a pas besoin de ...
Isoler les combles : la toiture
Les étapes pour isoler les combles ne sont pas nombreuses, mais elles dépendent des matériaux que vous aurez choisis. Quel que soit le matériau, vérifiez l’installation des composants de la toiture ...
Poser une fenêtre de toit
Le grenier est souvent perçu comme un endroit sombre et humide en raison du manque d’aération mais aussi de lumière. La pose d’une fenêtre de toit permet de donner une autre image à son grenier, en le ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures