Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Les méthodes pour avoir une bonne isolation thermique chez soi

Une mauvaise isolation thermique entraîne une instabilité de l’air ambiant à l’intérieur de la maison. L’air froid de l’extérieur arrive à entrer tandis que la fraîcheur ou la chaleur de l’intérieur s’échappe. Ces variations de températures provoquent des conséquences fâcheuses sur le bien-être et la santé, en nous privant du confort pour favoriser l'installation de certaines maladies dont les états grippaux ou l'asthme. Les conséquences sont également d’ordre écologique. La mauvaise isolation d’une maison provoque de véritable gaspillage d’électricité ou autres sources d’énergie au niveau du chauffage pendant les périodes de froid, au niveau du climatiseur durant les périodes de forte chaleur. En effet, ces appareils sont plus sollicités que d'habitude. Dans une certaine optique, investir dans des travaux visant à isoler les moindres ouvertures permet d’économiser sur sa facture énergétique en plus d’assainir l’air.
Poser un store
La pose d’un store est une opération qui ne doit pas passer forcément par un professionnel. En effet, en ...
Installer une fenêtre ou une porte-fenêtre
Parmi tous les travaux de bricolage, la pose d’une fenêtre ou d’une porte-fenêtre est accessible aux ...
Poser une serrure
Sans méthode précise, ni matériels adéquats, la pose d’une serrure s’avère extrêmement compliquée. D’autant plus ...

Apprenez à identifier les éléments qui troublent l’équilibre thermique de l’air et qui empêchent la bonne isolation de votre intérieur. Une fois que vous aurez compris d’où l’air s’échappe ou pénètre, utilisez les différents types d’isolations disponibles sur le marché.

Les outils nécessaires

Quelques outils classiques du bricoleur vous aideront durant les travaux d’isolation :

  • un cutter,
  • un mètre,
  • un tournevis,
  • une scie à métaux,
  • et un pistolet à mastic.

Vous aurez également besoin d’isolants pour limiter tout courant d’air de pénétrer à l’intérieur de votre maison. Il s’agit de préparer des bourrelets adhésifs généralement faits en mousse de polyuréthane, des joints en caoutchouc ou de la mousse expansive. Les plinthes et les boudins peuvent aussi servir de coupe-vent.

Isoler les failles au niveau des chambranles

Comme les portes et les fenêtres sont des éléments assemblés au mur, leur liaison n’est pas toujours parfaite. Les petites fentes que l’on trouve au niveau de cette jointure qui existe entre ces cadres avec le mur peuvent facilement être bouchées en utilisant le pistolet à mastic. D’un geste sûr et régulier, videz le réservoir de mastic au niveau des fissures. La tenue du pistolet sous un angle de 45° et une légère pression permettront de bien remplir les espaces vides.Rappelons que le pistolet à mastic ne fonctionne que sur d’assez petites fissures, alors pour s’occuper des ouvertures plus larges, rembourrez-les d’abord avec des joints d’isolation en mousse, puis, bouchez le tout avec du mastic.

L’isolation des portes

L’isolation des portes passe par la pose d’un joint sur toute la battée, puis il faut aussi vous occuper de l’espace à la base de vos portes. Pour cela, différentes possibilités s’offrent à vous : il existe de nombreux types de bas de porte qui permettent de ne plus laisser passer l’air. Les dispositifs fixes se différencient essentiellement par la bande souple qui peut être fabriquée avecdiverses matières : boudin de calfeutrage, caoutchouc souple ou encore brosse en nylon. Toutefois, les bas de porte fixes ne permettent pas une isolation totale pour ne pas gêner l’ouverture et la fermeture de la porte. Ainsi, il faut éviter que le dispositif d’isolation et le sol ne se frottent constamment.

D’autres dispositifs plus efficaces sont envisageables avec les bas de porte pivotants qui offrent une meilleure isolation puisqu’une bavette vient obstruer totalement la fente à la base de la porte, seulement lorsque la porte est fermée. Cette bavette remonte une fois qu’on ouvre la porte pour éviter tout frottement avec le sol.

Enfin, vous pourrez également opter pour les bas de porte rétractables qui sont nettement plus discrets et plus esthétiques pour vos portes. Le dispositif offre une sorte de cloison miniature qui se rétracte dans le profilé lorsque la porte s’ouvre et se relâche à la fermeture d’une porte. Comme pour le bas de porte pivotant, l’air ne passe absolument pas.

Pour finir avec l’isolation de vos portes, il est particulièrement intéressant de se pencher sur les détails comme la serrure. Cela peut paraître insignifiant mais la taille du trou de serrure peut influencer l’isolation de toute une pièce alors évitez les serrures munies de trop grand trou autant que possible.

L’isolation des fenêtres

L’isolation d’une fenêtre vitrée peut poser un double problème car l’air peut passer aussi bien au niveau du cadre qu’au niveau de la vitre. Comme pour les portes, un certain espace est nécessaire pour pouvoir ouvrir ou fermer normalement les fenêtres et c’est à travers cet espace que l’air peut circuler. Pour fermer cette brèche, utilisez de la bande adhésive ou des bandes de caoutchouc (de 1 à 6 mm d’épaisseur) sur toute la battée, ou encore du mastic avec la même méthode au pistolet que pour les portes. Une méthode très simple consiste également à mettre de l’enduit au niveau de la battée et de couvrir cet enduit avec un film de démoulage qui l’empêche de se fixer sur la fenêtre refermée. On peut ensuite refermer la fenêtre pour que l’enduit épouse parfaitement sa silhouette.

Enfin, il faut procéder à l’isolation des vitres des fenêtres. Le premier choix conseillé est le double vitrage, mais si cela vous semble un peu cher, les techniques de survitrage produisent également les mêmes effets d’isolation. Il s’agira de placer une deuxième vitre devant la fenêtre en veillant à ce que celle-ci soit parfaitement isolante. Pour cela, différentes solutions sont aussi applicables, la plus simple est sans doute d’utiliser un profilé que l’on fixe sur la fenêtre aux moyens de vis ou de charnières et des bandes isolantes placées sur les interstices assurent l’isolation totale. L’utilisation d’un système de charnières facilitera d’une façon significative le nettoyage de la face externe de la vitre intérieure dans le futur, au lieu du système à vis. Le survitrage peut également être réalisé avec du plastique au lieu d’utiliser une deuxième plaque de vitre.

 
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures