Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Guide pratique pour la pose d’une serrure

Quel que soit le modèle de serrure à poser, l’apprenti bricoleur devra toujours avoir à sa portée toute une série d’outillages spécifiques sans lesquels l’opération envisagée risquera d’être la plus fastidieuse, sinon quasi impossible.
Isoler les portes et les fenêtres
Les portes et les fenêtres présentent souvent des fentes qui laissent passer les courants d’air. Une ...
Installer une fenêtre ou une porte-fenêtre
Parmi tous les travaux de bricolage, la pose d’une fenêtre ou d’une porte-fenêtre est accessible aux ...
Poser un store
La pose d’un store est une opération qui ne doit pas passer forcément par un professionnel. En effet, en ...

Parmi le kit d’outillage qu’il faudra rassembler, il y a bien sûr les perceuses, tournevis et mèches à bois sans lesquels aucune opération de fixation ne serait possible. Ensuite, il faudra également prévoir un mètre (car la pose d’une serrure est une opération de précision avant tout), un ciseau à bois, une râpe à bois ronde et une plate (pour limer les surfaces à travailler), du ruban adhésif, un pied coulissant (c’est un instrument de précision qui permet, grâce à son bec coulissant le long d’une règle graduée, de mesurer les épaisseurs et les diamètres), un équerre et bien sûr un marteau. Une fois votre outillage réuni, il ne vous restera plus qu’à choisir le modèle de serrure qui vous convient le plus pour le fixer.

Les différentes étapes à suivre pour la pose d’une serrure à mortaiser

Les différentes étapes à suivre dans la pose d’une serrure varient en réalité en fonction des modèles à fixer. Ainsi, s’agissant d’une serrure à mortaiser, il faut compter pas loin de 10 étapes successives dont notamment :

  • Le repérage
  • Le positionnement
  • L’ajustage
  • La pose
  • Le traçage
  • Le limage
  • et enfin le montage de la gâche

Quant à la serrure en applique, au moins cinq grandes étapes sont nécessaires pour sa pose :

  • le repérage
  • le traçage
  • l’ajustage
  • la pose
  • et le montage de la gâche

Dénommée également « serrure à larder », la serrure à mortaiser est un modèle de serrure muni d’un bec-de-cane et qui est destinée généralement à équiper les portes intérieures. Pour sa pose, plusieurs étapes sont nécessaires, la première étape consiste dans ce qu’on appelle le repérage. Il implique notamment :

  • L’appréciation exacte de la hauteur du modèle que vous voulez poser
  • Une fois la hauteur connue, la mesure de l’épaisseur sera aussi utile
  • Suivra ensuite l’appréciation exacte de la profondeur de la serrure ainsi que de ce que l’on appelle l’entraxe
Une fois le repérage effectué, s’ensuivra ensuite l’opération de « positionnement », de celui-ci résulte :
  • la pose des repères visuels (au crayon) sur la porte pour la position exacte au niveau de laquelle il faudra poser la poignée de la serrure. D’une manière générale, celle-ci devra être positionnée à 1,05 m du sol
  • Une fois la hauteur de la poignée toisée, il faudra tracer au crayon à l’aide de l’outillage de mesure (règle, équerre…), sur la porte à équiper, la localisation exacte de la serrure
Viendra ensuite ce qu’on appelle l’ajustage. Celui-ci demande entre autres :
  • le démontage de toute une porte
  • Puis l’exécution d’une lignée de trous tangents dans la profondeur de la porte par le biais de votre perceuse surmontée d’une mèche à bois d’un diamètre identique à l’épaisseur de votre serrure. Une fois les trous effectués, peaufinez votre ajustage en vous munissant d’un ciseau à bois
  • Enfin, le dessin au crayon du contour de la têtière en vue de sa prochaine pose au niveau du chant de votre porte (c’est-à-dire la surface la plus petite du plan vertical)
Tout de suite après, c’est la pose. Pour ce faire, il convient avant tout :
  • de sculpter dans le bois en suivant les tracés effectués à l’étape précédente (à l’aide d’un ciseau à bois de préférence) l’emplacement prévu pour la têtière
  • Puis de marquer la localisation exacte des cavités sensées recevoir la clé ainsi que le carré de manœuvre (ou entraxe)
  • Une fois tout cela effectué, procéder au perçage à l’aide d’une perceuse et des mèches à bois appropriées
  • Avant de fixer définitivement votre serrure, il serait peut être plus judicieux de limer avec une râpe à bois l’emplacement prévu pour accueillir la clé
  • Enfin, pour terminer la pose de la serrure, il suffira de serrer les vis
Une fois toutes ces étapes respectées, il ne vous restera plus qu’à monter la gâche à l’aide d’un ciseau à bois.

Les étapes à suivre pour la pose d’une serrure en applique

Contrairement aux serrures à mortaiser, les serrures en applique sont plutôt destinées à fermer les portes extérieures ou encore les portes de cave. Leur pose exige en tout cinq étapes décisives :

  • La première consiste tout d’abord dans le repérage : comme pour la serrure à mortaiser, cette étape entraîne des opérations de mesure de la physionomie de la serrure (de l’axe clé têtière, l’entraxe vertical poignée-clé, l’axe poignée-têtière…)
  • s’ensuit l’opération de traçage qui comprend deux étapes : d’abord, le repérage et le tracé du point d’emplacement de la poignée (à 1,05 m du sol) et le tracé de la serrure sur la porte
  • après, c’est l’ajustage qui suit dans les grandes lignes les mêmes directives requises pour la serrure à mortaiser, excepté peut-être le perçage des cavités nécessaires au passage du carré béquille
  • La pose ne posera pas vraiment de problème spécifique puisque l’apprenti bricoleur n’aura qu’à serrer les quatre vis dont est nantie la serrure
  • Enfin, la pose de la gâche comme pour le modèle précédent terminera le travail
Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique poser une serrure Fiche pratique poser une serrure
 
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures