Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Isoler les combles sous la toiture, une procédure en quelques étapes pour un résultat maximal

Les étapes pour isoler les combles ne sont pas nombreuses, mais elles dépendent des matériaux que vous aurez choisis. Quel que soit le matériau, vérifiez l'installation des composants de la toiture avant de poser l'isolant. Si on néglige cette étape, on devra faire les éventuelles réparations à partir de l'extérieur. Dans toutes les étapes, mesurez bien les dimensions des chevrons et des morceaux d'isolants que vous allez poser, un isolant qui dépasse ne sera pas esthétique, mais cela réduira également son efficacité.
Réussir la pose des piliers et portails
Poser un portail n’est pas une mince affaire même si il est tout à fait possible de le faire soi même, et ...
Réussir la pose d’une couverture en plaques bitumées
Fixée par des clous à « tête moulée » sur des pannes ou des liteaux, la couverture en plaques bitumées est ...
Poser une fenêtre de toit
Pour profiter d’une vue exceptionnelle et pouvoir aérer son grenier, quoi de plus astucieux que d’installer ...

Les étapes sont assez simples pour isoler les combles, premièrement suivant où vous habitez (zone froide où tempérée), vous devrez choisir entre une isolation simple ou renforcée. Une seule couche est suffisante pour une isolation simple, quelque soit le choix, il faudra toujours laisser un espace d’au moins 30 centimètres entre l’isolant et la toiture. L’utilisation de tuiles chatières est recommandée pour une meilleure aération. Ensuite, il faudra déterminer l’espacement des chevrons, pour rappel, les chevrons sont les parties en bois qui soutiennent les lattes de la toiture. Si l’espacement est régulier, on insérera les plaques d’isolants entre les chevrons, et on fixera l’ensemble par des languettes. Dans le cas où l’espacement est irrégulier, il faudra utiliser des tasseaux qui sont de simple support en bois, ils serviront à équilibrer l’alignement. Une fois qu’on a choisi le type d’isolant, voici les outils nécessaires au montage :

  • Un cutter
  • Un tournevis
  • Une perceuse
  • Une scie égoïne
  • Un mètre ruban
  • Une agrafeuse
  • Une règle
  • Un marteau
  • Un couteau à mastiquer ou une spatule

Enfin, n’oubliez pas les équipements de sécurité comme la combinaison, la ceinture à outils, les gants et les lunettes de protection.

Choisir entre les différents modèles d’isolants

L’isolement thermique de la toiture peut être de type simple ou renforcé, il existe plusieurs types d’isolants sur le marché. Le premier est le rouleau de laine minérale, c’est le plus utilisé, car l’emplacement des chevrons n’est pas important, étant donné qu’on va découper des bandes sur mesure. Mais cette utilisation n’est efficace que si l’on utilise pour un système renforcé. La laine minérale existe également sous forme de pare-vapeur, les longueurs standards sont de 8, 10, et de 7 mètres, la largeur existe en 0.45, 0.60, et 0.35 mètre. Enfin, des épaisseurs de 7 et de 9 centimètres sont disponibles. Le deuxième modèle est une plaque semi-rigide, il peut être constitué de laine de roche ou de polystyrène extrudé. S’il est vendu sans pare-vapeur, il se loge simplement entre les chevrons, mais s’il est fourni avec un pare-vapeur en aluminium ou en kraft, il faudra le fixer avec des cavaliers ou des rondelles. On peut en trouver avec des dimensions commençant à 0.60 mètre jusqu’à 1.35 mètre, de même, des épaisseurs de 4.5 à 10 centimètres sont également disponibles. Le dernier modèle est une plaque composite, l’un de ses avantages est qu’il peut-être constitué de plusieurs types d’isolants tels que du polystyrène, de la laine minérale ou du polyuréthane. Étant donné que l’une de ses faces peut accueillir des motifs décoratifs, il est le plus esthétique des trois modèles, et évite de faire des travaux de décoration supplémentaires. Sa dimension standard est de 1.20x2.50 mètres avec une épaisseur entre 10 et 100 millimètres, mais si c’est nécessaire, on peut en commander avec des dimensions spéciales.

Installer des panneaux de laine minérale

Si vous avez choisi la laine minérale en rouleau, positionnez sa face pare-vapeur vers l’intérieur. Dans le cas de chevrons à écartement régulier, utilisez l’agrafeuse pour fixer les différentes plaques entre les chevrons. N’agrafez pas à des distances trop proche, car cela risquerait d’abimer l’isolant, une distance entre 4 et 5 centimètres sont acceptables. N’oubliez pas de laisser un espace de 30 centimètres entre le toit et l’isolant, s’ils sont trop proches, utilisez des tasseaux pour créer l’espace nécessaire. Si vos chevrons ont un espace irrégulier, il faudra utiliser un contre-chevronnage, c’est-à-dire, utiliser des supports de bois avec les chevrons pour aligner parfaitement l’ensemble. En général, utilisez des supports de 2.8 x 4.7 centimètres, ils sont disponibles sur le marché par paquet de 25. Une fois que ces supports sont installés, la procédure est la même que pour l’espacement régulier, utilisez l’agrafeuse pour fixer les languettes entre les supports.

Installer des plaques semi-rigides

Si vous utilisez des plaques semi-rigides, vérifiez en premier l’espacement de vos chevrons. Pour un écartement régulier, mesurez cet espacement, ensuite découpez cette dimension avec le couteau en enlevant 1 ou 2 centimètres sur vos plaques semi-rigides. Ainsi, vous pourrez les insérer sans aucune fixation. Si c’est un espacement irrégulier, vous avez deux choix possibles, utiliser ou non un contre-chevronnage. Le plus facile est la pose d’un contre-chevronnage, car une fois que vous l’avez installé, la procédure est similaire à celle de l’espacement régulier. Dans le cas contraire, installez des pattes de fixations sur les chevrons, et positionnez les plaques perpendiculairement à ces chevrons. Insérez-les ensuite dans les pattes de fixations, retournez ces dernières et immobilisez l’ensemble avec des rondelles.

Installer des plaques composites

Les panneaux composites doivent être vissés sur les chevrons, ce type d’isolant est nécessaire pour créer un modèle renforcé. Commencez par un coin et essayez d’adapter au mieux les plaques sur les chevrons, si c’est trop irrégulier, utilisez un système de contre-chevronnage. Les vis utilisées doivent avoir 2 centimètres de plus que les plaques, utilisez un tournevis ou une visseuse pour les visser avec un intervalle de 50 centimètres. Utilisez une bande collante pour cacher les liaisons entre les plaques et les chevrons, appliquez sur cette bande un enduit ou un mastic spécial. Recouvrez cet enduit avec une nouvelle bande collante, et enlevez le surplus qui dépasse de la bande collante. Après une période de séchage de 12 à 48 heures, mettez de nouveau de l’enduit sur la bande collante. Finalement, après que l’ensemble est complètement seché, utilisez un papier verre ou abrasif pour lui donner un aspect homogène. L’isolation renforcée est similaire à l’isolation simple, sauf que vous devez mettre de la laine minérale entre le toit et la première couche d’isolant, cette deuxième couche doit être constituée uniquement de laine minérale en rouleau.

Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique isoler les combles : la toiture Fiche pratique isoler les combles : la toiture
 
La motorisation d’un portail à vérin
La principale étape dans la motorisation d’un portail concerne la fixation des vérins qui vont ouvrir et fermer la porte à l’aide du moteur. Leur positionnement et leur fixation doivent être précis ...
Réussir la pose d’une porte de garage
A un moment donné, chacun constate que la porte de son garage doit être changée, ou d’être carrément réinstallée. Les bons bricoleurs estiment que c’est une opération qui peut être effectuée sans le ...
Réussir la pose des plaquettes de parement
Les plaquettes de parement sont des éléments de décoration qui permettent de donner un certain relief à une façade dénudée et à plat. Lorsqu’on est un simple amateur de bricolage, on ne possède pas ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures