Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Les peintures et les crépis de façade sont faciles à appliquer mais nécessitent de multiples étapes de préparation

Appliquer une peinture ou un crépi en façade semble assez compliqué. En effet, s'il est mal appliqué, le crépi pourra présenter une surface difforme, ce qui serait inesthétique. De même, couvrir de peinture une façade non ou mal préparée peut présenter des inconvénients. Ainsi, connaître les techniques de préparation, telles que le système de nettoyage ou les préparations complémentaires à faire sur les murs friables ou poreux, sur les murs à peintures décollées ou écaillées, sur les murs à crépi soufflé ou sur les murs à microfissures, sans parler évidemment de la technique d’application de la peinture ou du crépi elle-même est indispensable. Mais ces techniques sont à la portée des amateurs de bricolage qui doivent cependant disposer de l’outillage essentiel pour effectuer le travail.
Appliquer de l’enduit extérieur
L’enduit est un produit indispensable pour la maçonnerie et les travaux muraux extérieurs, il peut servir de ...
Réussir la rénovation de votre façade par sablage
La façade revêt une importance capitale sur l’aspect extérieur d’une demeure vu qu’elle constitue la première ...
Peindre à l’extérieur
Peindre son extérieur constitue une étape essentielle dans les travaux de construction ou de rénovation de ...

Appliquer en façade des peintures à finition lisse ou à finition crépie présente des avantages. En effet, qu’elles soient acryliques ou des peintures de rénovation, leur couleur résiste au temps et au lavage à haute pression. Ayant une facilité d’application et un temps de séchage assez rapide, elles n’indisposent guère les amateurs de bricolage. Toutefois, la mise en œuvre de quelques étapes est nécessaire : la préparation du mur et l’application de la peinture.

L’outillage adéquat pour l’application d’une peinture ou d’un crépi

Appliquer en façade une peinture ou un crépi est un travail à la portée des bricoleurs. Toutefois, les matériels suivants sont indispensables : bande de masquage, bâche, paire de gants, lunettes de protection, combinaison, échafaudage, échelle, couteau à peindre, grattoir, burin, pistolet à mastic, marteau, rallonge électrique, pulvérisateur, brosse métallique et nettoyeur à haute pression, mélangeur à peinture, brosse, rouleau façade, taloche en inox (pour les crépis), grille, perche télescopique et du solvant pour le nettoyage des outils.

Les travaux préparatoires pour l’application des peintures et crépis

Des travaux préparatoires s’imposent avant l’application des peintures ou des crépis. Pour cela :

  1. Coupez les branches des plantes qui poussent près du mur et arrachez les plantes grimpantes (vigne vierge, lierre).
  2. Recouvrez par une bâche les plates-bandes fleuries : la bâche percée (pour laisser respirer les plantes) étant maintenue sur les bords par de grosses pierres.
  3. De même, protégez tous les petits accessoires en ferronnerie, les lanternes, les volets, les crochets de volets et les encadrements des fenêtres et des portes en les recouvrant de la bande de masquage.
  4. Ensuite, calez fermement contre le mur l’échelle ou l’échafaudage. Pour ce dernier, vérifiez la stabilité et le montage (calez avec des planches épaisses les pieds de l’échafaudage et reliez celui-ci au mur à l’aide d’une corde), montez les barres de protection ou lisses pour plus de sécurité et utilisez une corde solide pour hisser les charges.
  5. Nettoyez la surface de la façade ainsi que la toiture par un nettoyeur haute pression à froid (40-60 bars).
  6. A l’aide d’un pulvérisateur, appliquez sur toute la façade un produit antimousse.

Sur certains murs à problèmes, des travaux complémentaires sont à prévoir. Pour un support friable et poreux, une couche de fixateur de fond doit être appliquée. De même, une sous-couche doit être appliquée afin de consolider le fond et d’améliorer la fixation de la peinture de finition. Pour un support peint cloqué, décollé, écaillé, les parties non adhérentes ayant résisté au nettoyage doivent être grattées à l’aide d’une brosse métallique puis un enduit adapté doit être appliqué. Quant au support soufflé (crépi), il doit être élargi au burin et au marteau, nettoyé puis brossé, et après, un enduit extérieur puis une sous-couche doivent être appliqués. Et pour un support fissuré (0,2/0,5mm), à l’aide d’un grattoir, ouvrez les fissures, dépoussiérez et passez à l’intérieur de la fissure une sous-couche façade. Ensuite, remplissez avec du mastic pour façade (pouvant être peint) la cavité, (une deuxième passe de mastic peut être prévue), et lissez avec une spatule. Avant l’application de la peinture ou du crépi, un calicot doit être posé afin de stabiliser la fissure.

Les temps de séchage entre les différentes étapes des travaux préparatoires doivent être respectés pour que le travail soit bien fait. Ainsi pour le nettoyage, l’antimousse, le fixateur et la sous-couche, la durée préconisée est respectivement de 24 heures, 2 à 3 semaines, 2 à 3 jours (pour les préparations spécifiques) et 24 heures. Pour les autres préparations complémentaires (enduit, mastic), il faut observer les indications sur l’emballage.

L’application de la peinture ou du crépi

Une fois les travaux préparatoires terminés, l’application de la peinture ou du crépi peut commencer. Toutefois, il est utile de savoir que le support doit être sec et appliqué d’antimousse. De même, de bonnes conditions climatiques sont requises : le taux d’humidité doit être inférieur à 75% et la température, moins de 10°C. Il est également conseillé de :

  1. Commencer le travail au Nord-Est l’après midi et au Sud-Ouest le matin.
  2. Homogénéiser le produit (peinture ou crépi) en le remuant.
  3. Travailler un pan de mur en entier sans s’arrêter pour éviter les traces de reprise.
  4. Ne peindre les encadrements de portes, fenêtres ou volets qu’après avoir terminé la façade.
L’application du crépi ou de la peinture doit toujours commencer par le pignon de la maison ou le haut du mur. Pour la peinture :
  1. Procédez par bandes verticales de 1,20 m de hauteur, de la largeur du rouleau, tout en rechargeant celui-ci.
  2. Croisez la peinture en passant le rouleau perpendiculairement au passage précédent, tous les 60 cm de large.
  3. Régularisez sans recharger le rouleau (de bas en haut), en débordant légèrement sur les surfaces déjà peintes.

Pour le crépi :

  1. Etalez le crépi à l’aide d’un rouleau spécial façade ou d’une taloche (avec une épaisseur de 2 mm).
  2. Passez le rouleau perpendiculairement au passage précédent afin de croiser le crépi.
  3. Passez lentement et régulièrement un rouleau crépi « trous brûlés » ou « grain fin » ou un rouleau à caoutchouc, afin de réaliser le décor, en procédant du haut vers le bas. Afin d’obtenir une surface uniforme, la taloche doit être passée en mouvements circulaires.

Sachez que le rouleau peut être réutilisé sans être nettoyé si vous l’emballez dans un sac plastique sans bulles d’air. De même, pour peindre, vous pouvez vous aider d’une perche télescopique si l’échafaudage ou l’échelle est trop court. Et pour les murs à grande surface, n’arrêtez la peinture que sur une descente de gouttière ou un angle de mur (relief naturel) pour éviter les traces de reprise. Quant au crépi grisé, la sous-couche utilisée doit être teintée de même couleur que le crépi pour qu’elle ne soit pas visible.

Complément d'information
Fiche © Leroy Merlin
© Fiche Leroy Merlin Fiche pratique les peintures et les crépis de façade Fiche pratique les peintures et les crépis de façade
 
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures