Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

La pose des pavés autobloquants, une entreprise qui exige la maîtrise de certaines techniques

Toutefois, même s’il s’agit de pavés préfabriqués, leur pose nécessite la mise en œuvre de certains procédés. Ce qui est sûr, c’est que la réussite d’une telle opération dépend en majeure partie de l’état et de la nature du soubassement. Il est vrai qu’avec un sol en terre meuble, on risque d’avoir des pavés instables, voire détachables et par ailleurs, il faut prendre garde à bien niveler pour éviter qu’en saison de pluie, il y aura une accumulation d’eau. En effet, un beau pavé perdra tout son intérêt s’il ne répond pas aux caractéristiques essentielles comme la stabilité, la résistance et une évacuation d’eau efficace.
Paver une allée
Les pavés sont des briques pleines en terre cuite ou en béton. La hauteur standard des pavés est de 6 cm. ...
Construire une terrasse ou une allée carrossable
Construire une terrasse ou une allée carrossable n’est pas réservé aux professionnels. Cet article le ...
La pose du dallage d’une terrasse
Les dalles pour les terrasses existent en différentes dimensions, couleurs et formes dont la pose varie en ...

Poser des pavés autobloquants nécessite la mise en œuvre d’une technique bien étudiée et bien précise. En effet, en fonction des modèles de pavés que vous avez choisis, de l’emplacement ainsi que de la nature du sol à revêtir, il vous faudra choisir une méthode de pose bien adaptée. Ainsi, on utilisera du sable comme support pour les pavés autobloquants classiques et du mortier pour d’autres qui nécessitent un nivelage. De toute façon, le support doit être bien rectiligne pour éviter toute différence de niveau qui pourrait favoriser le décollage des pavés. En outre, la stabilité du pavé repose non seulement sur les techniques de mise en place mais aussi sur la finition qui ne doit pas être négligée. Dans cet exemple, on verra comment faire pour couvrir de pavés une allée.

La préparation de l’outillage et la délimitation de la zone à revêtir

Avant de commencer le chantier, équipez-vous de tous les matériels dont vous aurez besoin. Les matériaux à préparer sont : un mètre, un filtre géotextile, des planches de 3 cm d’épaisseur, du sable fin de 0,5 mm de diamètre, une dame, une pelle, une bêche, un niveau à bulle et un râteau. Si vous devez fixer les pavetons sur du mortier, il vous faudra en plus une brouette, un récipient, une truelle, un râteau quadri-dents, un arrosoir et un nettoyeur électrique haute pression. Pour la coupe des pavés, il existe des sécateurs spéciaux, toutefois vous pouvez opter pour une tronçonneuse électrique pouvant fonctionner avec un disque à matériaux.

La délimitation de la zone fait également partie des préliminaires à effectuer. Pour des pavés à ornement, marquez les endroits où ces derniers seront posés pour bien harmoniser l’ensemble. Cette opération est essentielle pour réduire autant que possible le nombre des pavés à sectionner.

La pose de pavés autobloquants sur une couche de sable

Pour une pose ne nécessitant pas de béton, c’est-à-dire sur couche de sable, suivez les étapes suivantes :

  • Creusez la zone à travailler au moyen d’une bêche, sur 10 cm de profondeur
  • Veillez à observer une pente d’environ 1 cm tous les 1 m pour faciliter l’écoulement des eaux pluviales
  • Tassez le tout avec une dame pour obtenir une surface bien compacte
  • Si votre terre est trop meuble, fouillez plus profondément et étalez-y tout d’abord une assise bien tassée, composée de cailloux, d’éclats de briques, de gravillons, de minéraux etc.
  • Placez au-dessus un filtre géotextile pour éviter que des racines provenant des divers mélanges ne surgissent en observant toujours la pente de 1 cm/m
  • Placez deux planches en bois relevées sur leur épaisseur des deux côtés de l’allée, puis répandez du sable avec le râteau jusqu’à ras les poutres. Ces dernières vous aideront à bien niveler l’ensemble une fois rempli
  • Prenez une grande règle, supérieure à la largeur de l’allée et posez ses extrémités sur chacune des deux planches décrites plus haut en la faisant glisser sur la longueur de l’allée, petit à petit, pour ainsi araser le sable de manière rectiligne. Attention, ne finissez pas l’opération intégralement car la pose des pavés se fait au fur et à mesure pour éviter d’écraser le sable déjà nivelé
  • Pour les parties déjà arasées, placez-vous devant la planche qui vous sert de règle, retirez les poutres en les faisant glisser vers vous, puis remplissez le vide de sable
  • Commencez à agencer les pavés et progressez petit à petit, en répétant constamment les opérations d’arasage, de retirement des poutres, de remplissage des vides laissés par ces dernières et de disposition des pavés. Si vous avez pu agencer un assez grand nombre de pavés, vous pouvez vous placer sur les parties déjà finies en vous mettant à genoux sur une planche, toutefois éloignez-vous le plus possible de la dernière rangée disposée pour éviter qu’elle ne bouge
  • En même temps que le travail progresse, vérifiez toujours la planéité de vos pavés à l’aide d’un niveau à bulle que vous installeriez sur une règle plate et réajustez si nécessaire au moyen d’un marteau ou en y ajoutant du sable
  • Pour la finition, sectionnez les blocs en bordure à l’aide d’un sécateur spécial. Généralement, on vous fournira des pavés à utiliser pour les bordures

La pose de pavés autobloquants sur une chape de mortier

Cette technique est la plupart du temps utilisée pour des pavés ayant des formes peu commodes, requérant des réajustements de niveau. Pour ce procédé :

  • Utilisez un nettoyeur électrique haute pression pour nettoyer la dalle sur laquelle sont destinés les pavés
  • Arrosez la dalle
  • Préparez un mortier en mélangeant sable, ciment et eau selon le dosage suivant : 1/4 kg de ciment, 1/8 l d’eau et 1 kg de sable, sinon, procurez-vous un mortier tout prêt dans les rayons bricolage
  • Etalez le mortier et disposez les pavés de la même manière que pour la technique sur sable

La finition

Quelle que soit la technique utilisée, les techniques de finition sont les mêmes. Répartissez du sable tamisé sur votre pavé au moyen d’un balai, pour combler les jointures, puis arrosez légèrement pour que le sable s’intègre bien. Enfin, damez l’ensemble pour parfaire le nivellement et la stabilité de votre pavé. Pour assurer une bonne fixation des dalles, le remplissage des jointures avec du sable peut être répété au bout de 24 heures.

 
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures