Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Poser une fenêtre de toit, égayez et redonnez vie à son grenier sans l’aide d’un professionnel

Le grenier est souvent perçu comme un endroit sombre et humide en raison du manque d’aération mais aussi de lumière. La pose d’une fenêtre de toit permet de donner une autre image à son grenier, en le transformant en un espace de vie chaleureux mais surtout aménageable. Hormis la surface inclinée du toit, les différentes couches qui composent la toiture représentent les principaux défis que doivent relever les amateurs de bricolage. Pourtant, les travaux visant la pose d’une fenêtre de toit restent accessibles et peuvent être réalisés en une journée à peine. Toutefois, entreprenez vos travaux de préférence en dehors des périodes de pluie au risque de mettre un peu plus de temps.
Réussir la pose d’une couverture en bardeaux bitumés
Fixée par des clous sur un support en bois, la couverture en bardeaux bitumés est facile à poser, même pour ...
Réussir la pose d’une couverture en plaques bitumées
Fixée par des clous à « tête moulée » sur des pannes ou des liteaux, la couverture en plaques bitumées est ...
Réussir la pose des piliers et portails
Poser un portail n’est pas une mince affaire même si il est tout à fait possible de le faire soi même, et ...

La difficulté principale lors de la pose d’une fenêtre de toit réside dans le découpage de l’ouverture. Une fois l’ouverture disponible, il est plus facile de passer à l’assemblage des éléments composant la future fenêtre du toit.

Le matériel nécessaire à la réalisation des travaux

Pour réaménager la structure du toit et y insérer une fenêtre, d’importants travaux devront être entrepris, notamment, des découpes et des travaux de menuiserie. Parmi les appareils lourds dont vous devrez disposer, on peut citer la scie sauteuse, la meuleuse d’angle pour parfaire les bordures et la perceuse-visseuse. Autant que possible, utilisez les modèles sans fil pour une utilisation plus confortable.

Vous devrez également vous munir d’outils de bricolage classiques tels que la scie égoïne, le marteau ainsi que le tournevis. Ayez également à portée de main un cutter et des lames de recharge. Pour prendre des mesures, nous vous recommandons le mètre-ruban avec un système autobloquant lors du déroulement. Vous aurez aussi besoin d’une équerre pour les angles et d’un niveau à bulle pour jauger l’horizontalité des éléments de charpente à installer. Comme vous aurez sûrement à monter en hauteur, pour assurer votre maintien et votre équilibre, vous devrez vous munir d’un escabeau plutôt que d’une échelle.

Le choix du modèle de fenêtre de toit

Une multitude de modèles de fenêtres de toit est disponible sur le marché. Les critères de choix concernent la matière utilisée pour l’ossature de la fenêtre, le système d’ouverture et le type de vitrage à installer.

Pour un entretien facile, rien ne vaut les fenêtres en PVC bien que les fenêtres en bois soient généralement plus esthétiques. Tout dépendra également de votre toit et du mélange que cela donnera. Quant aux modèles, vous pouvez opter pour une ouverture par rotation à 180° ou une ouverture par projection recommandée pour les toitures à faible inclinaison. Enfin, définissez le type de vitrage à avoir entre le double, voire le triple vitrage et les différentes solutions qui assurent une bonne isolation thermique et acoustique sans créer un effet de serre.

Conseils d’installation

L’humidité étant importante au niveau des greniers, lorsque vous installez une fenêtre de toit avec vitre, veillez à placer une source de chaleur (radiateur par exemple) sous la fenêtre pour lutter contre la formation de gouttelettes ou de buées sur la surface vitrée.

Pour que vous puissiez regarder à travers la fenêtre que ce soit dans la position debout ou assise, faites attention à respecter l’angle de vue en gardant une hauteur de 0,90 m en partant du sol (moyenne européenne).

La préparation du toit

Pour placer votre fenêtre de toit, vous avez le choix entre poser la fenêtre à travers les chevrons ou installer plusieurs fenêtres plus réduites entre ces chevrons pour limiter les travaux de sciage. Pour commencer, découpez une petite ouverture dans le toit : un carré de 50 cm. Cette ouverture permet en principe de passer la tête au travers et d’analyser la suite des travaux et la position exacte de la fenêtre. A partir de cette ouverture, dégagez les tuiles aux alentours de l’ouverture qui devraient interférer avec la fenêtre. N’hésitez pas à enlever une rangée supplémentaire de tuiles que vous pourrez replacer une fois la fenêtre installée.

Revenez ensuite à l’intérieur, car à ce stade, l’extérieur du toit devrait être bien dégagé. Etablissez les repères qui délimiteront l’emplacement de la fenêtre. Selon la structure du panneau isolant le toit, vous pourrez utiliser un simple crayon pour tracer les repères ou placer des clous sur les coins et y fixer des cordeaux. Dans le cas où vous devrez scier un chevron (cas d’une fenêtre large), tracez les contours à suivre aussi bien sur la face que sur les côtés du chevron pour une découpe bien linéaire.

La découpe du toit

S’il existe un film d’étanchéité sous les tuiles, découpez-le au cutter, quant au panneau isolant, il se découpe à la scie. Il vous appartient par la suite de choisir entre la scie à main ou la scie sauteuse selon vos affinités personnelles. De l’intérieur, l’ouverture sera élargie et vous obtiendrez un trou béant correspondant aux dimensions de votre fenêtre. En vous appuyant sur les bords de la nouvelle ouverture et en restant en équilibre sur votre escabeau, passez au sciage des lattis qui soutenaient vos tuiles avant de passer au chevron qui, lui, est plus épais.

Placez ensuite deux chevêtres sur les rebords hauts et bas de l’ouverture, qui serviront de base aux dormants. Ces chevêtres seront fixés sur la continuité du chevron tronqué du milieu, tandis que les extrémités des chevêtres devraient être fixées avec les chevrons sur le côté de l’ouverture.

Le montage des éléments de la fenêtre

Installez une baguette de bois au niveau du chevêtre inférieur qui servira de soutien lors de l’installation des dormants. Cette baguette sera fixée au chevron et retirée une fois les dormants bien installés. Commencez donc par créer le cadre inférieur de votre fenêtre avant de placer les rebords du côté et celui d’en haut. Avant de terminer, vérifiez que tous les côtés du cadre sont bien parallèles.

Une fois que vos dormants sont bien en place, placez une bavette sous la fenêtre puis un film isolant. Avant de replacer les tuiles en les plaquant au niveau des dormants, placez les raccordements d’étanchéité en les emboîtant aux dormants. Pour découper les tuiles et les ajuster à la fenêtre, utilisez la meuleuse d’angle. Toutefois, il est recommandé de placer les tuiles en partant du haut de la fenêtre avant de redescendre. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à fixer le vantail de votre fenêtre aux dormants selon le modèle choisi. Terminez l’installation en appliquant de la mousse isolante entre les espaces situés au niveau des charpentes.

 
Installer un éclairage extérieur
Installer un éclairage extérieur embellit le jardin, met en valeur la propriété et surtout sécurise la maison. On peut éclairer seulement l’entrée comme il est tout à fait possible de placer des bornes ...
La motorisation d’un portail à vérin
La principale étape dans la motorisation d’un portail concerne la fixation des vérins qui vont ouvrir et fermer la porte à l’aide du moteur. Leur positionnement et leur fixation doivent être précis ...
Réussir la pose du lambris bois et revêtu
Le lambris est un revêtement mural composé d’un ensemble de lames qui sont fixées les unes aux autres et qui recouvre totalement ou partiellement un mur. Il existe plusieurs types de lambris et vous ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures