Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Les techniques d’isolation de la toiture contribuent à une meilleure isolation thermique de la maison

Planifier l'isolation annuelle de la toiture rentre déjà dans la liste d'entretien. En effet, la chaleur à l’intérieur de la maison peut s’échapper par le toit. D’autre part, négliger l’entretien de la toiture peut occasionner l’apparition de moisissures et d’humidité. Selon l'importance des dégâts, on est obligé de faire appel à un expert pour faire l'état des lieux et les constats, pour vous orienter vers les mesures à prendre. Toutefois, pour ménager votre budget, il vaut mieux intervenir tout de suite quand on a affaire à un léger dégat que vous pourriez le faire vous-même en suivant les bonnes directives. Il vous suffit d’observer les mesures de sécurité rudimentaires, d’avoir les matériels adéquats et de choisir le meilleur type d’isolant à poser afin de garantir une bonne isolation thermique de votre domicile.
Poser une gouttière en PVC
Fixée directement sur le bandeau de la toiture en tuiles ou en tôles ondulées ou sur des chevrons, la ...

Avant de commencer les travaux, il est important que vous fassiez le point sur ce dont vous aurez besoin tels que les matériels et le type d’isolant à utiliser. Prenez conseil auprès d’un professionnel en cas de doute. Par ailleurs, faites une reconnaissance de l’état de votre toiture afin d’estimer l’importance des dégats et pour sélectionner le matériau d’isolation convenable.

Choix de l’isolant

Afin de parfaire votre travail et de vous garantir la meilleure isolation, informez-vous du matériau qui ira mieux avec la toiture. Il en existe plusieurs types sur le marché :

  • La laine minérale ou laine de verre est un isolant à base de sables siliceux. Par son aspect incombustible, elle est l’isolant le plus utilisé. Elle dure jusqu’à 20 ans et ne craind ni l’humidité ni l’eau. Elle est surtout recyclable et écologique et se vend sous forme de panneau ou de rouleau.
  • La perlite ou vermiculite est un isolant écologique et naturel contenant du magnésium expansé et du silicate d’aluminium. Elle est également ininflammable, inoffensif pour la santé, inaltérable et ne cède ni aux rongeurs ni aux insectes.
  • Les isolants à base de polyuréthane et de polystyrène, extrudé ou expansé, sont les plus courants en matière synthétiques, et sont en général présentés en panneaux rigides. Ils sont pour la plupart sous forme de mousse.

Liste des outils

Puisque vous vous êtes déjà procuré de l’isolant de votre choix, il vous faudra une combinaison, un masque à poussière, une paire de lunettes et une paire de gants. Ce sont les premiers accessoires dont vous devez absolument disposer avant de commencer votre travail. En effet, les isolants en fibre de verre sont des matériaux irritants aussi bien pour les mains que pour les voies respiratoires. Surtout, n’oubliez pas d’aérer votre zone de travail. Ensuite, assurez-vous d’avoir les outils qui conviennent pour la pose des isolants. Ci-après une liste non exhaustive de ces matériels avec leur fonction respective :

  • Une scie à main pourvue d’une denture fine, pour que vous puissiez débiter l’isolant dans les bonnes dimensions,
  • un couteau dentelé muni d’une longue lame conviendra le mieux pour couper la laine minérale,
  • une grande paire de ciseaux pour découper des embrasures dans les matériaux d’isolation,
  • une grande règle en aluminium pour tracer des arêtes rectilignes avant de découper ou d’ajuster,
  • une bobine de ruban adhésif conçu spécialement pour les pare-vapeurs,
  • une agrafeuse électrique ou manuelle,
  • un marteau de charpentier vous sera utile pour enfoncer ou arracher les clous,
  • une perceuse-visseuse pour gagner du temps sinon une perceuse et un tourne vis,
  • un mètre-ruban pour prendre les mesures,
  • des pattes de fixation dans le cas où vous utilisez des panneaux,
  • un détergent pour nettoyer le toit,
  • une brosse rigide ou métallique pour racler les aspérités des tuiles,
  • un escabeau.

Les étapes à suivre pour l’isolation de la toiture

Maintenant que vous êtes paré à entamer votre projet, sachez que l’isolation d’une toiture passe par plusieurs niveaux dont l’isolation du grenier, la pose de l’isolant, la fixation et les raccords, et enfin la découpe du matériau d’isolation.

  1. L’isolation du grenier : généralement l’air chaud s’élève par convection donc il est essentiel d’isoler le grenier. La première chose à faire est de vérifier qu’il n’y ait aucun pont thermique, brèche par laquelle l’air chaud pourrait s’échapper en hiver et s’engouffrer à l’intérieur de la maison en été. Si votre toit est plat, il convient de l’isoler au-dessus de la charpente pour éviter tout risque de condensation. Par contre, si votre toit est inclinée et que le grenier est aménageable, on placera l’isolant sur les pans du toit pour qu’il soit étanche à l’air et à l’humidité, et afin de limiter ou éviter la condensation. Dans le cas où il n’est pas habité, on posera le matériau isolant sur le plancher. En outre, il faut prévoir d’isoler la faîte du toit en pente parce que c’est à cet endroit que vient s’accumuler l’air chaud.
  2. Lors de la pose, il est préférable que la largeur de votre panneau isolant dépasse d’un quart de pouce la taille de l’endroit où il va être posé. Pour avoir les dimensions exactes, utilisez votre règle en aluminium et votre couteau dentelé ajustable. Une fois en bas du lé, vous pourrez sectionner votre isolant avec de grands ciseaux. Si vous utilisez des panneaux, veillez à les caler entre les chevrons et à les agrafer sur le contre-chevronnage. Dans le cas d’un rouleau, posez-le à partir d’un angle et déroulez-le entre deux chevrons du haut vers le bas. La meilleure précaution à prendre est de poser les panneaux en quinconce : les jointures verticales ne doivent en aucun cas être dans la continuation l’une de l’autre, cela limitera les courants d’air. Vous pouvez aussi prendre des panneaux en triangle qui sont très simples à installer : vous faites glisser deux triangles dans leur sens diagonal. Puis vérifiez que l’isolant comble bien les encoignures. Si vous vous apercevez qu’il y a des trous, n’hésitez pas à les remplir avec de la laine de verre. Barricader avec de l’isolant tous les passages par où les rongeurs pourraient se faufiler, en utilisant de préférence de la mousse de polyuréthane pour remplir ces méats.
  3. Pour bien immobiliser votre isolant, utilisez des chevrons. Vous y accrocherez alors l’isolant et vous assemblerez le tout avec un cavalier. Ce dernier viendra se glisser ensuite sur une patte de fixation. Faites en sorte que les ailes du cavalier coïncident en parallèle avec le chevron. Si vous avez choisi les profilés métalliques au lieu de patte de fixation pour maintenir votre isolant, cela vous permettra d’avoir une armature prête à recevoir le matériau. Dans tous les cas, vissez votre ouvrage tous les 25 centimètres.
  4. Quant au raccord des pans d’isolant, ils devront être couverts de ruban adhésif pour obtenir un meilleur raccord. S’il y a des déchirures, remmaillez-les de la même façon. Et si l’assemblage de deux panneaux ne peut se faire sur un chevron, joignez-les grâce à un morceau de contreplaqué que vous aurez préalablement mis entre eux. N’oubliez pas de les visser. Enfin, pour renforcer les jointures, mettez deux couches d’enduit et laissez-les durcir au bout de 24 h et gardez l’intervalle entre elles.

Trucs et astuces

Généralement, les travaux d’isolation ne sont jamais à la hauteur de nos efforts, cela est dû à l’installation et non à l’isolant. Pour minimiser les dégâts, voici quelques astuces :

  • Bien avant d’isoler votre toiture, vérifiez que la mousse ne l’a pas envahi. En effet, la mousse écarte les tuiles les unes des autres et rendra votre isolation désuète. Aussi, procéder à un démoussage s’avère-t-il être primordial. Ensuite, appliquez une couche de peinture qui servira déjà d’isolant.
  • Pour maximiser l’étanchéité de la laine minérale, croisez deux couches. Par contre, ne les comprimez pas car sa résistance thermique diminuerait.
  • Pour la fixation, préférez plutôt les vis que les clous pour ne pas ébranler votre ouvrage.
     
     
     

    Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
    Textes protégés par Copyscape.Com
    Celebrities pictures