Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Le bois d’un beau meuble ancien doit être entretenu par un cirage régulier

Vous souhaitez avoir des meubles clinquants qui préservent constamment leur aspect des premiers jours ? Vous devez procéder régulièrement à un cirage réalisé en bonne et due forme. Pour cela, vous devez utiliser le matériel adapté et apprendre la bonne technique. Voici quelques précisions sur le sujet.
Combattre l’humidité
L’humidité du logement peut être due à plusieurs facteurs. Il faut guetter les moindres signes d’humidité, ...
L’installation électrique en toute sécurité
L’installation électrique peut être appréhendée en toute sécurité si on respecte certains principes fondamentaux ...
Réaliser un vernis au tampon
Appliquer un vernis au tampon peut être accompli par un amateur de bricolage. Il se fait en plusieurs ...

Si un meuble doit être ciré, ce n’est pas par hasard. Il s’agit d’une opération que vous réaliserez aussi bien sur un meuble neuf que sur le meuble ancien que vous avez acheté chez un antiquaire. Dans le premier cas, vous mettrez en valeur l’esthétique du mobilier nouvellement acquis. Dans le second, vous faites en sorte que votre pièce d’ameublement conserve constamment l’allure qui vous avait fait craquer au moment de l’achat.

Les grandes étapes d’une opération de cirage d’un meuble

Quel que soit le type de meuble que vous souhaitez cirer, vous devez toujours procéder de la même manière et il existe trois opérations qui doivent être suivies scrupuleusement. Il s’agit notamment du décapage qui n’est à exécuter que sur les mobiliers anciens, le ponçage et le cirage qui est toujours accompagné d’un polissage.

Le décapage du bois à cirer

Cette opération doit être réalisée dans une pièce bien aérée. Le meuble à cirer doit également être éloigné de toute source de chaleur. Voici les différentes étapes à accomplir :

  • La première chose à faire est de retirer tous les éléments qui peuvent être séparés de l’ensemble. Il s’agit notamment des portes et des tiroirs. Il faudra également songer à ôter tous les garnitures en fer (il faudra penser à colmater les orifices laissées par celles-ci).
  • Toutes les surfaces du meuble à cirer doivent être décapées. Attention ! Il ne faut surtout pas faire appel au décapage thermique qui pourrait endommager irréversiblement votre meuble. Vous ferez exclusivement un décapage chimique à base de chlorure de méthylène. Dans la mesure où il s’agit d’un produit corrosif, il faut porter des gants et des lunettes.
  • Laisser le produit agir pendant un quart d’heure avant de gratter la surface sur meuble avec une spatule. Prenez un tampon de laine d’acier pour vous attaquer aux proéminences.
  • Pour stopper l’action du produit décapant, il faut procéder une nouvelle fois à un grattage profond à l’aide d’un tampon en laine d’acier que vous aurez préalablement imbibé avec de l’alcool dénaturé ou du white-spirit.
  • Vous devez ensuite nourrir le bois à l’aide d’un produit spécial qui assurera en plus la protection du meuble.
  • Avant de pouvoir procéder au ponçage, il est nécessaire d’examiner l’état du bois. Ce dernier doit exempt de trous et de craquelures. Si c’est le cas, bouchez les avec de l’enduit à bois ou de la pâte à bois en prenant soin de choisir un produit dont la teinte se rapproche au maximum à celle du bois constituant le meuble.

Le ponçage du bois à cirer

D’abord, il est utile de souligner que le ponçage doit toujours être suivi d’un dépoussiérage. Voici les étapes à suivre :

  • Pour le ponçage proprement dit, vous devez faire appel à un papier de verre d’une densité fine à moyenne. Celle-ci sera comprise entre 220 et 400 grammes par mètre carré. Pour éviter les mauvaises surprises, il est vivement conseillé de ne pas s’attarder à un endroit particulier.
  • En cas de besoin, vous ne devez surtout pas hésiter à uniformiser la teinte du bois à l’aide d’un produit décolorant. L’application sera réalisée à l’aide d’un pinceau.
  • Après ponçage (et uniformisation si cette opération a eu lieu), le bois doit être coloré pour obtenir sa teinte finale avant le cirage. Le produit utilisé sera une teinture à l’eau que vous appliquerez en prenant soin de respecter le fil du bois. Deux couches seront nécessaires : la première sera légère et la seconde plus appuyée.
  • Pour finaliser le ponçage, vous devez appliquer du fondu avec un foret de coton. Vous pourrez mettre autant de couches que nécessaires (mais pas plus de trois). Après chaque couche procéder à un ponçage. Le dernier ponçage sera réalisé avec un abrasif extrafin.

Cirage et polissage du bois

Avant l’application proprement dite de la cire, il est recommandé d’appliquer un vernis bouche-pore. Cette précaution protège votre bois en profondeur et évite que celui-ci ne soit affecté par les tâches accidentelles provoquées par un liquide. Elle facilite également les opérations de retirage des vieilles cires.

Voici quelques recommandations pour mener à bien le cirage :

  • Vous étalerez le produit de cirage avec un chiffon en coton, une mèche en coton ou un tampon de laine d’acier numéro 000 en notant que le tampon est certainement l’ustensile le plus efficace d’entre tous. En plus de l’application de la cire, le tampon en laine d’acier permet de boucher les micro fentes et polir la surface de votre meuble. Pour les zones creuses et les rainures, il est tout à fait possible d’utiliser un pinceau classique.
  • Si vous avez besoin d’une cire plus fluide et plus facile à appliquer, il est possible de la diluer avec de l’essence de térébenthine. Ceci est particulièrement utile si vous devez enduire des aires importantes. On notera toutefois qu’il faudra plusieurs couches pour obtenir le même résultat qu’avec la cire pure.
  • Quelle que soit la consistance de la cire que vous utilisez et quel que soit le nombre de couches que vous envisagez d’appliquer, il faut toujours procéder sur l’ensemble de la surface à traiter. Ceci veut dire que chaque couche devra couvrir entièrement le meuble à cirer avant de procéder à une autre couche (il faudra prévoir une pause d’environ une heure entre chaque couche). Il faut également suivre le fil du bois.
  • Lorsque toutes les couches ont été bien appliquées, il faut laisser le meuble sécher et procéder à une finition ultime. Vous briquerez sa surface à l’aide d’un brosse douce et procèderez à un dépoussiérage à l’aide d’un chiffon tout aussi doux.
Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique cirer un meuble Fiche pratique cirer un meuble
 
Peindre à l’intérieur
Pour peindre à l’intérieur, utilisez les peintures adéquates, les outils les mieux adaptés et optez pour les méthodes les plus efficaces. Les effets et la qualité de réalisation des travaux dépendent ...
Poser un parquet ou un plancher
Avec les bons outils et les bons gestes, la pose d’un parquet ou d’un plancher peut aisément se faire soi-même. Vous craignez le gondolage, l’existence du vide ou le détachement des parquets, il ...
Monter une étagère
Le montage d’une étagère est un travail facile à exécuter, accessible aux bricoleurs. Cependant, l’assimilation des techniques pour le montage d’une étagère prenant appui sur un mur, ainsi que celui d’un ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures