Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

La pose d’une cloison en plaques de plâtre nécessite le respect des différentes étapes présentées dans cet article

Fixées sur une ossature métallique ou en bois, les plaques de plâtre qui composent la cloison sont à monter une à une. Généralement, le souci des bricoleurs réside dans le système de fixation de ces ossatures et des divers éléments qui la composent. Ainsi, la pose d’une cloison en plaques de plâtre nécessite non seulement la connaissance des différentes techniques de pose des plaques mais également celles des travaux préparatoires indispensables. Un travail dont une vérification de l’équerrage et de la verticalité est requise pour chaque étape afin que la cloison ne soit en aucun cas inclinée.
La pose d’une cloison en plaques de plâtre sur rail métallique
Poser une cloison en plaques de plâtre sur rail métallique n’est pas très compliqué. Toutefois, quelques ...
Monter une cloison en carreaux de plâtre
Monter une cloison en plâtre permet d’arranger une pièce à moindre coût. De plus, on peut également y ...
Construire une cloison en beton cellulaire
Edifier une cloison en béton cellulaire est une opération qu’un bricoleur moyen peut effectuer facilement. ...

L’utilisation des cloisons en plâtre, composées d’une ossature en métal ou en bois, de deux parements de plaques de plâtre et d’un isolant (placé entre les deux plaques de plâtre) est fréquente dans le domaine de la construction. Certes, leur pose est assez compliquée, toutefois ce travail peut être exécuté par un amateur de bricolage qui doit toutefois se munir de l’outillage approprié et appliquer rigoureusement les différentes étapes de mise en œuvre, telles que la préparation du support, la pose des plaques de plâtre et la finition.

Les matériels requis pour la pose d’une cloison en plaques de plâtre

Les matériels suivants sont indispensables pour réaliser la pose d’une cloison en plaques de plâtre :

  • un cordeau à poudre
  • un niveau à bulle
  • un fil à plomb
  • des vis auto-perçantes spécialement pour plaques de plâtre
  • une règle
  • une scie à métaux ou une cisaille grignoteuse
  • une scie sauteuse ou une scie égoïne à denture trempée
  • une visseuse ou un pistolet à visser ou une perceuse-visseuse à embout cruciforme, avec ou sans fil

Les travaux préparatoires pour la pose d’une cloison en plaques de plâtre

Avant de poser une cloison en plaques de plâtre, quelques travaux préparatoires s’imposent. La première étape consiste à effectuer le traçage, pour cela :

  1. Tracez sur le sol à l’aide du cordeau à poudre l’emplacement de la cloison.
  2. En vous aidant du fil à plomb et de la règle, reportez cette ligne au plafond et sur les murs.
  3. Marquez également l’emplacement des portes. Dans le cas d’une cloison à ossature en bois avec huisserie, posez et bloquez la huisserie à l’emplacement souhaité et fixez deux montants verticaux, de part et d’autre, renforcés par une traverse horizontale. Fixez l’huisserie au cadre de l’ossature avec des vis auto-perçantes.

Après le traçage, si vous optez pour les rails métalliques galvanisés (ossature métallique), procédez de la manière suivante :

  1. Découpez les rails à l’aide de la scie à métaux ou d’une cisaille grignoteuse suivant les dimensions requises.
  2. A la surface de la cloison (suivant les tracés sur les murs, le plafond et sur le sol), vissez les rails.
  3. Ensuite, formez les rails verticaux en découpant des rails de hauteur égale à celle comprise entre le rail du plafond et celui du sol. Fixez à chaque extrémité de ces montants verticaux un cavalier d’assemblage.
  4. Fixez ces montants verticaux en respectant un espacement d’au moins 45 cm entre les axes pour les plaques de 90 cm de large. Cet espacement peut toutefois être de 60 cm entre les axes pour les plaques de 1,20 m de large. Lors de la fixation des montants verticaux, il est nécessaire de vérifier rigoureusement la verticalité des rails.
  5. Vissez des cavaliers sur la partie intérieure ou sur les deux faces des rails du plafond et du sol et clipsez les montants verticaux.
  6. Mettez en place dans le creux des rails les éventuelles canalisations.

Si vous optez par contre pour une ossature en bois, après le traçage, suivez les étapes suivantes :

  1. Fixez au sol, sur les murs et au plafond des tasseaux de section 60 x 40 mm.
  2. Placez des montants intermédiaires de section 60 x 50 mm entre les traverses haute et basse.
  3. Tout comme pour une ossature métallique, il y a un espacement à respecter entre les montants verticaux, qui est de 90 cm pour les plaques de 90 cm de large et de 1,20 m pour les plaques de plâtre de 1,20 m de large. De même, veillez rigoureusement à la verticalité des traverses verticales.
  4. Fixez ces montants aux traverses horizontales en vous aidant de coins (bois biseauté) vissés sur le montant vertical et la traverse horizontale.

Le montage des plaques de plâtre

Une fois l’ossature mise en place, procédez à la pose des plaques de plâtre. Que ce soit sur une ossature en bois ou sur une ossature métallique, la technique de pose est la même. Pour cela :

  1. Découpez les plâtres aux dimensions nécessaires à l’aide de la scie sauteuse ou d’une scie égoïne à denture trempée. Prévoyez les jeux au-dessus du sol, sous le plafond et entre deux plaques qui sont respectivement de 10 mm, 10 mm et 5 mm.
  2. Il est à noter que le joint entre deux plaques de plâtre doit toujours tomber sur une traverse verticale ou horizontale.
  3. Posez la plaque à 1 cm au-dessus du sol et vissez-la sur les traverses verticales à l’aide de vis auto-perçantes spécialement pour plaques de plâtre. Pour ce faire, vissez chaque plaque de plâtre à 1 cm de son bord, tous les 25 à 30 cm. Pour le vissage, il est conseillé d’utiliser un pistolet à visser ou une perceuse-visseuse à embout cruciforme ou une visseuse.
  4. Le cas échéant, mettez en place un isolant. Celui-ci peut être une laine minérale afin d’améliorer l’isolation phonique.
  5. Montez la deuxième face de la cloison de la même manière décrite ci-dessus. Pour cela, vissez les plaques de plâtre de l’autre face de la cloison.
Dans le cas où la hauteur sous-plafond est supérieure à la hauteur des plaques, mettez en place, entre chaque montant vertical, des traverses horizontales.

Les finitions pour parfaire la pose des plaques de plâtre

Après le montage de la cloison en plaques de plâtre, quelques finitions s’imposent. Pour cela :

  1. Procédez à la réalisation des joints en recouvrant d’enduit les jeux entre les plaques de plâtre, avec ou sans bande de joint.
  2. Ensuite, lissez les joints soigneusement et cachez les têtes de vis avec de l’enduit pour plaques de plâtre.
  3. Laissez l’enduit sécher puis poncez légèrement.
Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique poser une cloison en plaques de plâtre Fiche pratique poser une cloison en plaques de plâtre
 
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures