Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Guide pratique pour installer sans danger son circuit électrique

L’utilisation d’un outillage adapté est le premier des réflexes que tout apprenti électricien doit avoir avant de s’essayer à une quelconque installation domestique. Ainsi, en matière d’équipement, l’utilisation d’outils appropriés comme les tournevis gainés isolés, les pinces à bec ou à dénuder, les pinces coupantes ou encore les perceuses électriques est fortement conseillée. Quant aux câbles de raccordement, la consigne à retenir c’est toujours d’utiliser des câbles aux couleurs normalisées. Ainsi, pour des raccordements à la terre, il ne faudra utiliser exclusivement que les câbles de couleur vert et jaune, tandis que pour des raccordements aux sections « neutre », seuls les fils bleu clair sont recommandés. Enfin, toujours retenir que les câbles de couleur rouge ou noir sont réservés aux sections « phase ». Pour terminer, il faut se rappeler que désormais, selon les nouvelles normes en vigueur (norme NFC 15-100), il est impératif que tous les circuits électriques quels qu’ils soient, soient raccordés à un conducteur de terre.
Cirer un meuble
Si les ébénistes et les antiquaires conseillent la cire pour protéger les meubles qu’ils vendent, c’est bien ...
Poser une porte
Les bricoleurs ont besoin d’utiliser les outils appropriés et les techniques de pose correspondants, que ce ...
Réaliser un vernis au tampon
Appliquer un vernis au tampon peut être accompli par un amateur de bricolage. Il se fait en plusieurs ...

Pour espérer réussir sans danger son installation électrique, tout apprenti électricien se devra avant tout de connaître les notions essentielles de sécurité en matière de circuits électriques. Ce n’est qu’une fois ces notions de base intégrées qu’il pourra alors suivre les principales étapes requises pour la pose et le raccordement de son nouveau circuit.

Les notions essentielles de sécurité en matière de circuits électriques

Dans toutes les maisons modernes, tout le circuit électrique doit être rallié à un tableau électrique qui gère tout le courant électrique. Pour éviter les cas de surtension ou de court-circuit qui peuvent survenir, le tableau électrique est muni de différents dispositifs de sécurité. Ainsi, par exemple, il est équipé de coupe-circuits qui permettent de protéger toutes les installations en cas de surcharge de puissance ou de court-circuit. Les fusibles et les disjoncteurs divisionnaires figurent également dans le dispositif de sécurisation des installations électriques domestiques. En effet, si le premier a été conçu pour sauter en cas de pic d’intensité, le second permet de couper provisoirement l’alimentation des circuits. Outre ces dispositifs de protection classiques du tableau électrique, d’autres dispositifs plus spécifiques existent. Ainsi en est-il du « parafoudre » : raccordé au tableau, il permet essentiellement d’éviter les surtensions générées par la foudre en les dirigeant vers la terre. Le disjoncteur différentiel lui aussi est un dispositif sécuritaire assez spécifique puisqu’il protège les personnes et le circuit en général contre les accidents de court-circuit ou de surtension. Son pendant, « l’interrupteur différentiel », quant à lui, protège exclusivement les individus contre les accidents électriques.

Les principales étapes pour installer sans danger son installation électrique

Avant de commencer toute installation électrique, il convient avant toute chose de suivre quelques consignes de sécurité :

  • Sur les raccordements pour l’éclairage, il faut savoir que ce genre de circuit ne demande qu’une alimentation maximale d’une intensité de 10 A tout au plus. Dans tous ces cas d’installation, il faut veiller à choisir au moins des câbles d’alimentation d’une épaisseur de 1,5 mm². Concernant les dispositifs de protection au niveau du tableau, prévoir des fusibles supportant une intensité maximale de 10 A à 16 A au plus. Enfin, en aval, il faudra veiller à ce que les appareils alimentés ne consomment pas plus de 2 300 w.
  • Concernant les circuits d’alimentation, lorsque les installations prévues disposent d’une plage variant entre 16 A et 20 A, les fils de raccordement devront posséder une épaisseur de l’ordre 2,5 mm² à 4 mm², tandis que les dispositifs de protection adjacents au tableau devront comporter des fusibles supportant entre 16 A et 25 A ainsi que des disjoncteurs divisionnaires prévoyant une plage d’intensité comprise entre 16 A et 20 A pour les circuits de 16 A, et 20 à 25 A pour les circuits de 20 A. Enfin, concernant la puissance maximale des appareils employés, ils ne devront pas développer plus de 3 700 w pour les circuits de 16 A ou de 4 600 w pour ceux de 20 A.
  • Enfin, pour des circuits à grosse alimentation (32 A), les câbles d’alimentation devront au moins posséder une épaisseur de 6 mm², tandis que les fusibles et disjoncteurs du tableau devront être spécialement conçus pour supporter de si grands flux (32 A). Quant aux appareils utilisés dans ce type de circuit, ils devront impérativement consommer moins de 7 400 w.
Une fois ces quelques conseils appliqués, il suffira alors de suivre les étapes suivantes pour installer votre nouveau tableau d’alimentation. Toutefois, avant toute chose, il faudra démonter l’ancien tableau en prenant soin, auparavant, de couper le disjoncteur général. Une fois cela fait, pour faciliter votre travail, il faudra impérativement numéroter un à un les fusibles assurant la protection de chaque circuit sous-jacent et vous pourrez alors démonter complètement l’ancien tableau pour installer le nouveau.

A ce stade, assurez-vous de bien suivre les procédures suivantes :

  • Prendre la peine de fixer d’abord le nouveau tableau contre le mur à la place de l’ancien. Il faut savoir que les nouveaux modèles de tableaux électriques sont dotés d’un rail de soutènement pour accueillir tout le dispositif d’installation.
  • Installer le long des rails les différentes composantes du tableau, à savoir : l’interrupteur différentiel de 30 mA assurant la protection des personnes dans la maison contre les accidents électriques, puis les disjoncteurs en coupe-circuit et éventuellement le contacteur « jour et nuit ».
  • Raccorder les « peignes de répartition phase/neutre » sur toute la série de fusibles.
  • Rellier les câbles (phase et neutre) du disjoncteur général au boîtier du « différentiel 30 mA » ainsi que celui de ce dernier au raccordement des peignes de répartition phase et neutre.
  • Raccorder chaque élément (neutre, phase) de chaque circuit aux éléments correspondants dans chaque fusible et disjoncteur du tableau.
  • Raccorder chaque câble au bornier de terre avant de remettre le couvercle de votre tableau et le tour sera joué.
Complément d'information
Fiche © Leroy Merlin
© Fiche Leroy Merlin Fiche pratique l’installation électrique en toute sécurité Fiche pratique l’installation électrique en toute sécurité
 
Combattre l’humidité
Des peintures qui s’écaillent, des moisissures qui apparaissent, des enduits qui s’effritent, des murs qui se fissurent, aucun doute, l’humidité est là. Il faut prendre les mesures nécessaires avant ...
Poser des dalles de plafond
Un plafond peut accueillir différentes sortes de revêtement de choix selon la pièce à décorer. Faciles à poser, ces dalles donnent le ton général des lieux par leurs couleurs qui peuvent être vives, ...
Isoler les murs et les planchers
L’isolation des murs et des planchers peut se faire de différentes façons selon les résultats finaux que vous voulez obtenir. Pour vous aider, il y aura en premier lieu une énumération de l’ensemble ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures