Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir la pose de tringles à rideaux comme un professionnel

Poser des barres à rideaux peut sembler facile mais il existe quand même quelques points qu’il faut maîtriser avant de le réussir. Le choix des rideaux à poser est par exemple une chose, mais le choix de la barre à rideaux à utiliser, ainsi que celui des supports de pose en est une autre. Par ailleurs, il est primordial de disposer des bons outils pour pouvoir travailler rapidement et plus efficacement.
Aménager une cuisine
Aménager une cuisine revient en priorité à la structurer, mais surtout à l’équiper de mobiliers et d’appareils ...
Monter une étagère
Monter une étagère est une opération facile, accessible à tous les amateurs de bricolage. Cependant, pour le ...
Le circuit électrique apparent
Dans certain cas il est difficile d’installer un circuit électrique encastré (mur en pierre, cloison en ...

En premier lieu, il est utile de bien choisir la barre à rideaux. Ensuite, il faut prendre les mesures au mur et au plafond, selon l’endroit où la barre sera installée, avant de procéder à la pose proprement dite. Après, il est aussi nécessaire de savoir comment retoucher la longueur de la barre au cas où les mesures prises n’auraient pas été exactes. Tout ça, en deux temps et trois mouvements grâce aux conseils pratiques donnés dans cet article !

Les étapes préalables à la pose des barres à rideaux

Comme dit plus haut, le choix de la barre à rideaux est primordial pour la suite des opérations. La première étape préalable à la pose de la barre est donc le choix de celle-ci. Ce choix peut être fait entre cinq éléments distincts. Il y a d’abord la tringle de vitrage qui est de petite dimension et qui se pose en règle générale sur les huisseries de la fenêtre. Plate, ronde, en bois, métal ou résine, elle est présentée dans plusieurs versions qui satisferont tous les goûts. Il existe même des modèles de tringles de vitrage sans perçage, idéaux pour les fenêtres en PVC. Il y a ensuite la classique barre ronde, en bois brut ou teinté, en métal ou en résine, dont le diamètre varie entre 16 et 35 mm et qui est très décorative. Autre option : le rail métallique dans lequel glissent des galets, auxquels les rideaux sont accrochés par le biais d’agrafes, actionnés par un cordon de tirage. A ouverture latérale ou centrale, les rails offrent l’avantage de l’élégance et de la discrétion. Deux modèles de rails sont proposés aux amateurs : les rails extra-plats et les rails cintrables qui sont recommandés pour la couverture de fenêtres en angles ou arrondies. Ensuite, il y a la boîte à rideaux qui est en fait un panneau travaillé de bois ou de PVC sous lequel se cache un rail ordinaire. Enfin, la tringle de porte, assez rudimentaire, qui est fixée à la porte afin de suivre ses mouvements et les rideaux y sont tout simplement fixés.

La seconde étape préalable à la pose de la barre est le rassemblement du matériel nécessaire aux travaux. Il faut avoir dans sa boîte à outils : un niveau à bulle, un tournevis, une perceuse, des chevilles et des vis adaptées au support, un crayon, une règle, un mètre et une scie à bois ou à métaux, selon le matériau dans lequel la barre a été coulée. En plus de ces outils basiques, il faut se procurer un support de pose, c’est-à-dire le support sur lequel la barre va être installée. Ce support varie selon le type de pose et le type de barre. Pour les tringles de vitrage qui se fixent essentiellement au mur, on peut utiliser un piton, un support adhésif ou bien un support à visser, selon les préférences de chacun. Pour les barres rondes, il faut disposer d’un pied, support de fixation muni d’un canal dans lequel la barre sera glissée avec ou sans rail, que ce soit pour une pose au mur, au plafond ou entre deux murs. Pour les boîtes à rideaux, des rails pré percés sont disponibles dans le commerce pour faciliter la tâche des bricoleurs.

Une fois la barre et ses supports bien choisis, il faut procéder à la mesure précise de l’espace où la barre sera placée avant de l’acheter. Pour une pose au mur ou au plafond, la longueur de la barre est en règle générale obtenue en ajoutant entre 15 et 25 cm de chaque côté à la largeur de la fenêtre. Par exemple, si la fenêtre fait un mètre de largeur, la barre à rideaux devra normalement faire entre 1,30 m et 1,50 m de longueur. De plus, une distance d’au moins 5 cm doit être laissée entre la barre et le haut de la fenêtre pour permettre l’ouverture normale de celle-ci. Enfin, la barre doit être éloignée de 10 à 15 cm du mur pour que le mouvement des rideaux soit bien fluide par la suite. Si la barre à rideaux doit être posée entre deux murs, il suffit de calculer la largeur de l’espace à combler et d’y ajouter la largeur des supports pour obtenir la longueur idéale de la barre. Maintenant, le travail de pose de la barre peut réellement commencer.

Les différents types de poses des barres à rideaux

La pose au mur est de loin la plus facile d’entre tous les types de poses puisqu’il suffit de tracer avec la règle et le crayon l’emplacement de la barre, de marquer ensuite les points de fixation des supports, de fixer solidement ces derniers et d’y placer la barre en veillant à bien la centrer pour un effet plus esthétique, et le tour est joué ! Il en va de même pour la pose au plafond, à la seule différence que les supports doivent être vissés au plafond. C’est là que l’importance du choix de vis et de chevilles adaptées au matériau du plafond (ou du mur) s’avère crucial parce que, si elles sont inadaptées, la barre risque tôt ou tard de tomber et cela peut être assez dangereux. Enfin, pour la barre posée entre deux murs, il faut marquer l’emplacement des supports en calculant pour chaque côté un angle entre le mur et le plafond, puis procéder ensuite à la pose.

Si, au cours de la pose, la barre s’avère être trop longue, elle peut être ajustée avec une scie à bois ou à métaux. Elle doit être maintenue dans une boîte à onglet pour un résultat net et il faut ensuite lisser l’extrémité découpée. Pour les barres rondes, il faut veiller à laisser un anneau entre l’embout de la barre et le support pour que le rideau y soit fixé. Il faut compter environ 10 cm de rideau entre deux anneaux pour que l’ensemble soit esthétique une fois posé. Enfin, pour éviter de salir les voilages, les professionnels recommandent l’utilisation d’un lanceur de rideaux, une sorte de tige métallique spéciale vendue en magasin avec les barres, pour faciliter leur ouverture et leur fermeture.

Complément d'information
Fiche © Leroy Merlin
© Fiche Leroy Merlin Fiche pratique la pose des barres à rideaux Fiche pratique la pose des barres à rideaux
 
Peindre à l’intérieur
Pour peindre à l’intérieur, utilisez les peintures adéquates, les outils les mieux adaptés et optez pour les méthodes les plus efficaces. Les effets et la qualité de réalisation des travaux dépendent ...
Isoler les murs et les planchers
Avant de commencer, il faut choisir le type d’isolant à utiliser. Pour un résultat optimal plusieurs facteurs techniques doivent être pris en compte avant de faire son choix. Il est également ...
L’installation électrique en toute sécurité
L’utilisation d’un outillage adapté est le premier des réflexes que tout apprenti électricien doit avoir avant de s’essayer à une quelconque installation domestique. Ainsi, en matière d’équipement, ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures