Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Poser les dalles décoratives au plafond pour améliorer l’isolation thermique et acoustique

Un plafond peut accueillir différentes sortes de revêtement de choix selon la pièce à décorer. Faciles à poser, ces dalles donnent le ton général des lieux par leurs couleurs qui peuvent être vives, claires ou plus foncées. Elles influent sur la luminosité de la chambre tout en constituant une première barrière de protection intérieure du plafond. En outre, leur aspect décoratif joue un rôle majeur dans le choix de ces dalles. L’intérieur est ainsi personnalisé à souhait, les combinaisons possibles étant multiples. Quant aux nuisances sonores, les matières servant à fabriquer cette couche de dalles permettent souvent de les absorber partiellement mais avec un taux élevé de performance pour donner un confort certain dans la maison. Ainsi, le temps attribué à la pose n’est finalement pas grand-chose comparé à tous les intérêts qu’apportent les dalles de plafond, en polystyrène ou en polyuréthane.
Cirer un meuble
Si les ébénistes et les antiquaires conseillent la cire pour protéger les meubles qu’ils vendent, c’est bien ...
Poser des tringles et des barres à rideaux
Il existe différents types de tringles et de barres à rideaux. Malgré leur différence, leur installation est ...
Isoler les murs et les planchers
Bricolage facile et délicat à la fois, l’isolation des murs peut se réaliser par soi-même, à condition ...

Une phase préparatoire est obligatoire afin de prédisposer le plafond pour la fixation des dalles. Une fois que la surface est parfaitement aplanie, vous pourrez entamer les travaux de pose pour achever votre décoration avec les moulures ou même par l’installation d’une rosace.

Les étapes préliminaires pour la pose des dalles de plafond

Une échelle ou un échafaudage pliant vous permettra d’accéder au plafond plus facilement. En ayant dégagé tout l’espace au sol, commencez par épurer la surface à couvrir. Celle-ci doit être exempte de toute particule de poussière pour permettre une adhérence optimale et une action efficace de la colle. Si nécessaire, opérez un dégraissage par l’application d’une solution d’ammoniaque et d’eau brûlante sur les parties concernées à l’aide d’un chiffon ou d’une éponge. Toutefois, il est indispensable d’aérer la pièce le plus longtemps possible dans ce cas. Un rinçage à l’eau claire suivi d’un séchage complet est ensuite nécessaire.

Sous réserve d’une application de couche fixateur au plafond afin de le garder en état, si d’aventure une vieille couche de peinture a résisté au temps, raclez-la jusqu’à enlèvement total en vous servant d’un grattoir, à lame dure. Cet instrument pourra également vous servir à décoller du papier peint usé. Autrement, optez pour un décolleur à vapeur qui vous fera gagner beaucoup de temps.

Au cas où des brèches ou des petits trous apparaissent, élargissez-les tout en les dégageant de leurs impuretés. Puis appliquez un peu d’eau pour recevoir une couche d’enduit afin de les reboucher. Une fois asséché, l’enduit sera poncé à l’aide d’une cale en bois. Vérifiez alors que la surface est parfaitement plane pour faciliter le collage des dalles de plafond.

La pose des dalles de plafond

Après avoir choisi le modèle, le motif et la couleur des dalles, l’étape suivante consiste à les sortir délicatement de leur paquet car étant très légères, elles sont très fragiles. En effet, le polystyrène exige une manipulation très soignée. Si vous avez plus d’un paquet, entremêlez bien toutes les dalles afin de garder une couleur uniforme, malgré les nuances possibles, une fois la pose terminée.

Pour avoir la disposition des dalles de plafond, déposez-les sur le sol suivant l’emplacement que vous avez prévu, sans vraiment les coller définitivement. Pour entamer le travail au plafond, il est conseillé de déterminer le point de départ de la pose en croisant deux portions de cordeau traceur suivant la longueur et la largeur de la surface à couvrir. Généralement, leur point d’intersection se trouve au milieu de cette aire, formant alors quatre parcelles identiques. Seulement, prévoyez sur les rebords les coupes des dalles qui ne doivent pas être réduites de plus de leur moitié afin d’assurer la meilleure adhérence. Ainsi, vous pouvez déplacer légèrement votre point de départ. La première dalle sera posée dans l’une des quatre portions établies précédemment, en contact avec le point d’intersection des deux droites. La deuxième se mettra dans l’un des deux carrés adjacents de telle sorte qu’elle soit parfaitement accolée à la première. Faites de même jusqu’à recouvrir un maximum de surface avec des dalles entières.

Pour coller une dalle, il vous faut une colle en pâte spécialement conçue pour le polystyrène. Elle devra recouvrir le centre et tous les angles de la dalle sur sa face interne. Puis à l’aide d’une spatule crantée, à lame flexible, étalez la colle sur toute la surface de la dalle. En retournant ce côté contre le plafond, effectuez une petite pression au centre par la paume de la main en la mettant à 2 cm de son emplacement exact. Cette position sera précisément obtenue par une pression plus soutenue à l’aide d’un bloc de bois. Il est fréquent de voir des taches de colle déborder des interstices. N’attendez surtout pas pour passer une éponge imprégnée d’un peu d’eau afin de pouvoir les éliminer totalement. Les solvants sont alors strictement déconseillés car ils détruiraient immédiatement le polystyrène.

Après la pose de toutes les dalles entières, il est temps de passer à la découpe des dalles qui couvriront le pourtour du plafond. A cet effet, prenez une dalle B que vous allez mettre en dessous d’une dalle A déjà collée près du mur. Une autre dalle C sera accolée au mur en dessous des deux premières. Elle servira à tracer une ligne de découpe sur B. En posant une règle métallique ou une règle en T suivant la trace de la dalle B, découpez à l’aide d’un cutter. Quant à l’exécution d’une découpe particulière, notamment arrondie, il vous suffit de prendre un gabarit aux formes régulières correspondantes.

Dans le cas des dalles rainurées en polystyrène, la pose devra commencer dans l’un des angles et non au centre. Procédez de même si vous avez des dalles languettes, celles-ci devant être mises contre le mur. Dans les deux cas, vous pouvez toujours les agrafer à condition que le support soit en plâtre ou en bois malléable.

La finition

Les moulures en polystyrène ou en polyuréthane se collent au bord du mur en utilisant de la colle en cartouche qui s’injecte au fur et à mesure de la pose. Il suffit d’en répandre uniformément sur les surfaces planes et entre les raccords puis d’exercer une forte pression sur le tronçon de moulure placée. Pour avoir un tronçon à la longueur voulue, utilisez une boîte à onglets en y bloquant la moulure, la face plafond au fond de la boîte et la face mur appuyée sur le rebord vertical. Une découpe lente et minutieuse par une scie à dos ou à baguettes à denture fine est recommandée. Sur les angles, il suffit de réaliser des gabarits en carton et de découper. Dans le cas d’un angle inférieur à l’angle droit, prenez deux tiges de moulure dont les bouts seront accolés à l’encoignure. Sectionnez chacun d’eux à 45° et taillez pour avoir un contact parfait.

Sur un support à fond non poreux, la moulure ne pourra se fixer que grâce à une colle spéciale qui s’étale régulièrement sur les deux surfaces à l’aide d’une spatule crantée ou d’un pinceau. Après séchage, vous pouvez presser dessus pour l’encollage. Ne laissez pas des traces de doigt ou de colle. Quant aux jointures, un colmatage à la colle par une spatule fine s’avère indispensable. Au bout de cette opération, les moulures devront paraître continues sur un trait unique. Quand les colles sur les raccords auront séché, vous pourrez passer à la peinture en n’utilisant que des produits à base d’eau tels que de l’acrylique ou du latex. Deux ou trois couches appliquées avec un pinceau rond suffiront.

Pour couvrir les éléments électriques, la pose d’une ou de plusieurs rosaces est recommandée d’autant que votre pièce n’en sera que décorée davantage. Un cutter vous permettra de créer un trou au milieu de la rosette. Vous pouvez alors étendre de la colle sur le contour de la rosace par l’injecteur. En ayant pris le soin de débrancher le courant, ramenez la suspension et les fils à l’intérieur de la rosette découpée et déposez délicatement la rosace à son emplacement. Une forte pression assure une action efficace de la colle dont les débordements seront aussitôt nettoyés. Puis, laissez passer un temps de séchage suffisant et procédez à la peinture de la rosace pour la finition.

 
Monter une étagère
Le montage d’une étagère est un travail facile à exécuter, accessible aux bricoleurs. Cependant, l’assimilation des techniques pour le montage d’une étagère prenant appui sur un mur, ainsi que celui d’un ...
L’assemblage des meubles en angle
Il existe différentes manières d’assembler un meuble. L’assemblage en angle est une technique qui présente une foule d’avantages. Suivant vos convenances, le meuble ainsi obtenu peut être démontable ou ...
Monter un placard
Chacun est libre de décider de la profondeur de son placard même si la profondeur standard est de 61 cm. Dans le cas où le placard est installé dans une alcôve, la profondeur de celle-ci doit être ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures