Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

La pose d’une porte fabriquée sur place ou d’un bloc-porte peut être réalisée par les bricoleurs

De premier abord, la pose d’une porte est un travail de bricolage assez compliqué. En effet, pour que le bâti soit solide et que la porte soit bien fonctionnelle (munie de serrure, de poignée et d’autres ferrages), de nombreuses techniques sont requises. Mais une autre solution existe, le bloc-porte prêt à monter est plus facile à poser. Cependant, comme la pose d’une porte à fabriquer sur place, celle d’un bloc-porte requiert l’application de techniques spécifiques.
Monter une étagère
Monter une étagère est une opération facile, accessible à tous les amateurs de bricolage. Cependant, pour le ...
Réaliser un vernis au tampon
Appliquer un vernis au tampon peut être accompli par un amateur de bricolage. Il se fait en plusieurs ...
Réussir l’isolation de combles aménageables
Une question courante en terme de bricolage : comment isoler des combles aménageables. Le présent article ...

La pose d’une porte peut être mise en œuvre par les amateurs de bricolage. Ces derniers doivent cependant se munir des matériels suivants pour réussir le travail : un mètre ruban, un niveau à bulles (de préférence à deux bulles), une scie à main ou une scie égoïne, une équerre, un marteau, un trusquin, un ciseau à bois, un maillet de bois, une truelle ou une spatule, une perceuse électrique ou une perceuse-visseuse électrique, un cutter et une scie à dos. Mais en plus de ces matériels, les pièces et matériaux suivants sont requis : des vis à tête fraisée, des pattes de scellement ou de la mousse de polyuréthane (P.U.), du silicone (en cartouche), du mastic, des clous et du plâtre ou du ciment prompt.

La pose d’une porte à fabriquer sur place

Pour la pose d’une porte à huisserie à fabriquer sur place, plusieurs étapes sont nécessaires. Tout d’abord, le montage de la huisserie doit être effectué selon la technique suivante :

  1. Constituez la traverse : d’une épaisseur de 30 mm et d’une longueur égale à la largeur de la porte, 160 mm à 1/2 largeur de la porte, à 2 mm du centre de la porte, tracez une ligne sur les chants et la face à 15 mm vers l’extérieur de ces lignes, tracez une autre ligne.
  2. Formez les rainures sur la traverse : reliez les deux lignes parallèles sur chaque chant avec un trusquin (réglé à 15 mm), découpez-les avec une scie à dos et évidez à l’aide d’un ciseau à bois.
  3. Constituez les montants : d’une longueur égale à la hauteur de l’ouverture de la porte de 100 mm et d’une épaisseur de 30 mm, entaillez les chants, une face de leur extrémité haute et le bout dans sa longueur avec un trusquin (réglé à 15 mm).
  4. Formez la languette sur les montants : sciez la ligne tracée sur le bout du montant jusqu’aux lignes tracées sur les chants, ensuite, la face entaillée vers vous, sciez jusqu’à ce que la coupe précédente soit atteinte. Faites de même sur l’autre montant.
  5. Procédez à l’assemblage des montants et de la traverse au moyen des languettes et des rainures. Dans la face supérieure de la traverse, plantez des pointes de 75 mm pour bloquer l’assemblage.

Ensuite, mettez la huisserie en place :

  1. Renforcez le cadre au moyen des écharpes : à environ 30 cm du sol, clouez aux montants un tasseau qui servira de barre d’écartement, renforcez les angles du cadre avec des tasseaux cloués en biais.
  2. Réglez la hauteur des montants et la largeur de la traverse : reportez sur les montants la hauteur de la porte, en mesurant à partir du dessous de la traverse. Découpez les excédents de bois de la traverse et des montants.
  3. Mettez le cadre en place : placez-le dans l’ouverture et bloquez-le en place. Vérifiez l’horizontalité et la verticalité et ajustez la position de la huisserie en mettant des cales entre le mur et les montants à l’emplacement des vis lors de la fixation définitive.
  4. Procédez à la fixation : percez des trous dans les montants et dans le mur à la hauteur des cales et vissez les montants en place. De la mousse de P.U. peut également être utilisée pour cette opération.
  5. Une fois le cadre bien fixé, enlevez les écharpes.
  6. Ajustez le vantail : placez-le dans l’ouverture (le jeu entre les chants du vantail et le cadre doit être inférieur à 2 mm et celui entre le sol et le bas du vantail est de 4 mm).

Le ferrage de la porte et de la huisserie

Une fois la porte posée, le ferrage doit être mis en place :

  1. Déterminez et tracez l’emplacement des bords inférieurs des paumelles : tracez deux traits à 25 cm du bas et du haut du vantail et un troisième à mi-hauteur. Reportez sur le chant la largeur de la paumelle et sur la face du vantail son épaisseur.
  2. Avec un ciseau à bois, entaillez les emplacements destinés aux paumelles. Le biseau vers l’intérieur du tracé, tenez verticalement le ciseau à bois et entaillez les deux bords de l’encoche. Par les encoches en « V », reliez les découpes entre elles.
  3. Ferrez la porte : mettez les paumelles en place, sur le chant et vissez. Glissez la porte hors de l’ouverture et posez-la dans un coin, reportez la hauteur des entailles de la porte sur le montant et creusez les encoches. Fixez dans ces encoches l’autre lame des paumelles.
  4. Repérez et tracez l’emplacement de la serrure. Sur le bord d’ouverture, tracez l’emplacement du coffre de la serrure (le dessous étant à 1,05 mm du sol) et son axe vertical médian, les emplacements du trou de serrure et de la poignée.
  5. Effectuez le perçage du trou destiné au carré de la poignée avec une mèche jusqu’à ce que sa pointe apparaisse sur l’autre face. Faites de même pour effectuer le trou de la serrure.

Le ferrage de la porte doit aussi être effectué :

  1. Procédez au mortaisage et dégagez l’ouverture destinée au pêne : percez une série de trous sur le chant de la porte, le long de l’axe vertical médian de l’épaisseur du coffre. A l’aide d’un ciseau à bois, dégagez l’ouverture.
  2. Placez la serrure dans la mortaise précédemment effectuée et tracez le contour de la plaque (têtière) sur le chant de la porte, évidez cet emplacement, replacez la serrure et vissez-la définitivement. Mettez en place les plaques, les poignées et la tige carrée.
  3. Fixez la gâche : fermez la porte et repérez sur le cadre l’emplacement de la gâche. Placez cette dernière sur le pêne et mesurez la distance la séparant de la face intérieure de la porte. Reportez cette mesure et marquez le contour de la gâche. Evidez l’intérieur du contour et vissez la gâche en place. Evidez également les logements des pênes.
  4. Mesurez l’épaisseur du battement et clouez, soit des pièces de section rectangulaire assemblées à plat-joint, soit des moulures assemblées en onglet sur la face intérieure de la traverse. Chassez les têtes des clous et enduisez de mastic les trous.

La pose d’un bloc-porte

Une autre solution plus facile peut être adoptée en optant pour la pose d’un bloc-porte. Pour cela :

  1. Ajustez les montants à la longueur désirée en sciant l’excédent.
  2. Fixez à l’aide de vis à tête fraisée les pattes de scellement sur les montants (à la hauteur des paumelles) et sur la traverse du bloc-porte.
  3. Fixez ces pattes de scellement dans le mur : creusez des trous à leur hauteur et placez le cadre.
  4. Calez le cadre dans l’ouverture : coincez près du sol une barre d’écartement (à extrémités enroulées de chiffons) entre les deux montants, de la largeur de la porte et bloquez à l’aide de chevilles et de coins de bois le cadre.
  5. Scellez les pattes de scellement avec du plâtre et bouchez l’interstice entre le cadre du bloc-porte et le mur avec du plâtre. Une fois le plâtre sec, ôtez la barre d’écartement.
  6. Mettez en place le vantail.
  7. Fixez les plaques et les poignées et contrôlez le fonctionnement du bloc-porte.
  8. Posez les couvre-joints (à moulure classique ou un modèle moderne avec un profil rectangulaire) qui servent à dissimuler le joint entre la paroi et le cadre.
A la place des pattes de scellement, de la mousse de polyuréthane (P.U.) peut être utilisée. Pour cela, fixez le cadre du bloc-porte avec de la mousse de polyuréthane appliquée par bombe. Laissez la mousse durcir puis découpez les excédents avec un cutter. Bouchez l’interstice entre le mur et le cadre avec de la silicone. Lors de l’utilisation de la P.U., le vantail peut être laissé en place.
 
La pose du papier peint
Le papier peint est un revêtement mural toujours très populaire. Ceci est compréhensible dans la mesure où il vous donne la possibilité de personnaliser votre espace intérieur grâce au multiple choix ...
Monter un placard
Chacun est libre de décider de la profondeur de son placard même si la profondeur standard est de 61 cm. Dans le cas où le placard est installé dans une alcôve, la profondeur de celle-ci doit être ...
Poser des tringles et des barres à rideaux
En premier, il faut déterminer le type de support à rideaux qu’il vous faut. On peut choisir un rail ou une cantonnière pour maximiser l’esthétique. Dans le cas où les extrémités des murs sont proches, ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures