Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Le vernis au tampon, une technique complexe réalisée dans la restauration et la confection des meubles anciens

Pour avoir une finition à l’ancienne remarquable et très appréciée, l’application d’un vernis au tampon nécessite à la fois un bon coup de main, la mise en œuvre des différentes étapes et toute une série de préparations indispensables, garantissant l’homogénéité et la brillance du meuble. Ainsi, certaines techniques de préparation du bois, de fabrication des tampons et de lustrage sont nécessaires pour obtenir le résultat escompté. Des techniques qui peuvent toutefois être mises en œuvre par des amateurs de bricolage, armés de patience et d’une bonne volonté, comme dans tout travail de restauration.
Monter une étagère
Monter une étagère est une opération facile, accessible à tous les amateurs de bricolage. Cependant, pour le ...
La pose des barres à rideaux
Une salle de séjour ou une chambre sans rideaux, ce n’est pas vraiment ce qui se fait de mieux en matière ...
Aménager une cuisine
Aménager une cuisine revient en priorité à la structurer, mais surtout à l’équiper de mobiliers et d’appareils ...

Utiliser un vernis au tampon est courant dans la fabrication de nouveaux meubles, pour obtenir une finition à l’ancienne, à la fois esthétique et résistante, mais également dans la restauration des meubles anciens, afin de leur donner un aspect neuf. Cette technique est accessible aux amateurs de bricolage et se fait en plusieurs étapes telles que les travaux préparatoires, l’application de la couche de vernis et la finition.

L’outillage nécessaire pour réaliser un vernis au tampon

La technique du vernis au tampon peut être utilisée dans la fabrication de meuble de même que dans la restauration d’un meuble ayant un vernis abîmé, encrassé ou à refaire, et c’est précisément dans ce dernier cas que la technique du vernis au tampon est la plus largement utilisée. Mais pour mettre en œuvre cette technique, un outillage spécifique est nécessaire : tricot en laine usagé clair ou blanc, papier abrasif sec et très fin, fin et moyen poudre de ponce de soie, alcool fin à vernir à 95° (dénaturé), vernis spécial tampon, huile de vaseline, popote d’antiquaire, mèche de coton, pinceau dotée d’une brosse en poil de martre, chiffons non pelucheux (faits en coton), gants et masques de protection, toile de métis ou de lin usagée et deux ou trois bocaux hermétiques.

Les travaux préparatoires sur le bois

Des travaux préparatoires doivent être effectués sur le bois avant l’application du vernis au tampon. Pour cela :

  1. Imbibez d’alcool à vernir 95° un chiffon et passez-le sur les parties du bois encore vernies.
  2. Ensuite, prenez une cale en bois sur laquelle vous enroulez du papier abrasif sec et poncez le meuble avec cet outil. Pour cela, passez du papier abrasif, du grain moyen à grain très fin puis passez le papier abrasif à grain fin, en ponçant toujours dans le même sens que celui du fil du bois. Il est conseillé de protéger la jointure dans le cas de « frisage » (deux placages raccordés mais à sens de fil opposé).
  3. Appliquez à l’aide d’un chiffon une couche d’huile de vaseline sur toute la surface du meuble, en frottant énergétiquement. Enlevez les excès en essuyant avec un chiffon puis laissez sécher pendant 12 heures.
  4. Ensuite, bouchez les pores. Pour cela, saupoudrez toute la surface d’une très mince couche de poudre de ponce de soie.
  5. Confectionnez un premier tampon : pliez un morceau de tricot blanc ou roulez des mèches de coton, versez de l’alcool fin au centre du nid et enveloppez le tout d’un chiffon en toile de métis usagée ou de coton.
  6. Assouplissez le tampon en malaxant longuement la boule : cela permet de faire évaporer le surplus d’alcool, modelez le tampon de façon à avoir la forme d’un œuf et ce, en dirigeant la pointe vers l’avant.
  7. Frottez la surface du meuble par larges mouvements en « 8 », en appuyant progressivement sur le tampon à mesure que son contenu se répand sur la surface : cela permet d’égrener la surface et de faire pénétrer la ponce de soie dans les pores du meuble.
  8. Rechargez le tampon au fur et à mesure et rangez-le dans l’un des bocaux préalablement étiquetés, après usage.

L’application du vernis au tampon

Après les travaux préparatoires, l’application du vernis au tampon peut commencer :

  1. Etalez le vernis sur les petites surfaces à l’aide de mèches de coton ou d’un pinceau plat à poils souples et longs
  2. Confectionnez un tampon à vernir pour les parties planes : pliez un bout de tricot blanc, versez-y quelques gouttes de vernis et malaxez le tout, puis enveloppez-le dans une toile de métis usagée ou une toile de lin découpée en carré et imbibée d’alcool
  3. Passez ensuite une première couche en fine pellicule : faites glisser délicatement le tampon dans un mouvement circulaire (régulier et rapide) sans revenir sur les parties déjà effectuées et sans arrêter
  4. Frottez le meuble dans le sens du bois par grands mouvements en « 8 », avec des passes successives et fines afin d’obtenir une surface parfaitement lisse. Une légère vapeur blanche produite par l’alcool doit se dégager à ce moment-là de la surface du meuble, prouvant que le mélange est correct. Ensuite, contrôlez à la lumière la régularité des applications
  5. Humectez à nouveau le tricot si le tampon est complètement déchargé, refermez la toile et déposez de l’huile de vaseline (une petite goutte) sur celle-ci pour faciliter le glissement. Si le tampon accumule des déchets (auréoles brunes), changez la toile
  6. Après avoir passé la première couche sur toute la surface, humectez à nouveau le tampon et effectuez une passe homogène. Rangez le deuxième tampon dans un bocal hermétique préalablement étiqueté
  7. Laissez le vernis sécher et durcir pendant deux jours au minimum et passez éventuellement une deuxième couche : reprenez le tampon à vernir, imbibez le tricot de quelques gouttes d’alcool à 95° et de vernis, enveloppez-le dans la toile imbibée d’alcool et passez le tampon sur la surface du meuble, en déposant des couches de plus en plus fines.

La finition pour parfaire la réalisation d’un vernis au tampon

Une fois le vernis au tampon appliqué, il ne reste plus qu’à faire la finition. Pour cela :

  1. Lustrez toute la surface, après le séchage, afin d’éliminer les traces des différents passages et les traces d’huile
  2. Préparez un nouveau tampon qui sera enveloppé de soie et légèrement humecté d’alcool
  3. Passez le tampon sur la surface, sans arrêter en aucun cas le mouvement, jusqu’à ce que le brillant définitif apparaisse

L’application du vernis au tampon est un travail délicat qui doit se faire dans un endroit éloigné des flammes, aéré et à l’abri de la poussière. De même, pour acquérir un bon coup de main lors de l’application du vernis, exercez-vous sur une vieille planche de bois préalablement préparée.

Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique réaliser un vernis au tampon Fiche pratique réaliser un vernis au tampon
 
Peindre à l’intérieur
Pour peindre à l’intérieur, utilisez les peintures adéquates, les outils les mieux adaptés et optez pour les méthodes les plus efficaces. Les effets et la qualité de réalisation des travaux dépendent ...
Isoler les murs et les planchers
Avant de commencer, il faut choisir le type d’isolant à utiliser. Pour un résultat optimal plusieurs facteurs techniques doivent être pris en compte avant de faire son choix. Il est également ...
L’installation électrique en toute sécurité
L’utilisation d’un outillage adapté est le premier des réflexes que tout apprenti électricien doit avoir avant de s’essayer à une quelconque installation domestique. Ainsi, en matière d’équipement, ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures