Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

La pose des carreaux sur les murs ou au sol relève du simple bricolage

Afin que les carreaux ne se brisent pas facilement à l’utilisation et soient bien installés, le bricoleur doit recourir aux techniques de carrelage préconisées par les professionnels. L’adoption de bonnes méthodes permet de carreler rapidement et durablement de larges surfaces.
Poser un parquet
Il faut préparer le support avant de poser un parquet. La pose, qu’elle soit collée, clouée ou flottante, ne ...
La vitrification des parquets et escaliers
La vitrification des parquets ou de l’escalier consiste à les recouvrir d’une substance qui allonge ...
Poser une moquette
La mise en place d’une moquette est un procédé consistant à revêtir le sol d’un tissu épais à l’aspect velouté, ...

Carreler un sol ou une autre surface est une tâche accessible aux amateurs de bricolage. Une préparation du support est nécessaire pour que la pose du carrelage soit réussie. L’opération comprend les étapes de nettoyage de la surface, la pose et l’ajustement des carreaux, ainsi que les travaux de finition. Pour que les pièces adhèrent solidement à la surface et soient parfaitement alignées, le poseur doit utiliser le matériel spécifique.

L’outillage nécessaire pour poser des carreaux

Pour le carrelage, le bricoleur doit disposer d’un coupe carreaux, d’une pince à bec perroquet, d’une règle, d’un niveau à bulles, d’un cordeau, d’un fil à plomb, d’un maillet en caoutchouc, d’une spatule dentée ou d’une truelle, d’une raclette en caoutchouc, d’un joint silicone en cartouche, d’une meuleuse d’angle, et des équipements de sécurité comme des lunettes, des gants ainsi que des genouillères de protection.

Le carrelage mural

La pose des carreaux sur un mur s’effectue en plusieurs étapes telles que la préparation du mur, le carrelage et la finition. Pour la préparation du support, procédez ainsi :

  • Réparez les trous et les fissures importantes sur le mur, en éliminant à l’aide d’un grattoir triangulaire les enduits qui décollent du mur, et au niveau des angles et des lézardes, appliquez une couche d’enduit élastique renforcée d’une bande de papier et d’une dernière couche d’enduit, puis poncez après séchage.
  • Les papiers peints sont à détacher soigneusement à l’aide d’une décolleuse à vapeur. Ensuite, dépoussiérez et nettoyez le mur.
  • Dégraissez les surfaces peintes en les lessivant avec un détergent. Poncez ensuite leur surface avec du papier à gros grain et dépoussiérez.
  • Appliquez une couche de produit fixateur sur le plâtre, les panneaux de particules hydrofuges ou les briques pour qu’ils n’absorbent pas toute la colle à carreaux. Les murs en béton et en ciment doivent aussi être traités.
  • Pour un mur humide, détectez l’origine de l’humidité et éliminez-la à l’aide d’un produit d’étanchéité les fuites et éliminez les traces de salpêtre, etc.

Ensuite, posez les carreaux en évitant de commencer dans un angle dont l’équerrage pourrait ne pas être précis, et que les angles masquent la découpe des carreaux. Ainsi, pour la pose des carreaux, respectez les étapes suivantes :

  • Tracez une ligne verticale au milieu du mur à l’aide d’un cordeau et d’un fil à plomb.
  • Répartissez préalablement les carreaux en établissant un plan afin de calculer le nombre de carreaux à découper, en prévoyant leur disposition symétrique autour des ouvertures et en limitant le nombre de chutes. De même, n’oubliez pas dans vos calculs la largeur du joint qui est 2 mm pour les carreaux de 15 x 15 cm et de 5 à 8 mm pour les carreaux plus larges.
  • Collez les pièces avec de la colle étanche en pâte, du ciment-colle ou du liant fongicide pour les zones humides. Etalez la colle en bandes horizontales, sur le mur et procédez à l’aide d’une spatule dentelée.
  • Posez les carreaux en suivant le fil à plomb et placez le premier carreau avec précision car de lui dépend la position des éléments restants. Un joint entre le bord de la baignoire ou du plan de travail situé en dessous du carreau doit être prévu pour recevoir les croisillons pour le maintenir en place.
  • Installez des traverses sur les angles supérieurs du carreau, afin que les joints séparant la première rangée à la suivante soient réguliers. Vérifiez avec une règle en aluminium que les carreaux soient bien à niveau et si nécessaire, corrigez en frappant avec le maillet en caoutchouc.

Il est toujours conseillé de prévoir une chute de 10% lors de l’achat des carreaux. Ainsi, pour la finition, procédez comme suit :

  • Effectuez la coupe en utilisant un coupe carreaux. Posez le carreau sur une planche et cassez-le suivant l’entaille. La coupe doit être orientée vers l’intérieur pour les angles rentrants et pour les angles saillants, et seuls des carreaux entiers permettent d’obtenir un bord net.
  • Pour effectuer une ouverture au bord d’un carreau, entaillez son contour avec une pointe à tracer, puis grignotez avec une pince « bec de perroquet » le carreau, morceau par morceau, et ajustez les bords de la découpe à la lime.
  • Pour effectuer une découpe au milieu d’un carreau, pour une fixation autour d’un tuyau par exemple, tracez son contour et percez des trous à l’aide d’une perceuse en suivant le tracé. Détachez la partie à enlever à petits coups et ajustez les bords de la découpe avec une tenaille et à la lime.
  • Après 24 h, effectuez le jointoiement avec du mortier, de la barbotine en utilisant du ciment classique ou un ciment blanc pour obtenir un joint de couleur blanche. Etalez le produit de jointoiement sur le carrelage avec une raclette en caoutchouc. Après quelques heures, passez sur le carrelage un chiffon sec ou une éponge pour essuyer l’excédent de ciment.
  • Fixez un joint étanche entre la première rangée de carreaux et le sanitaire. Etalez un joint en silicone à l’aide d’un pistolet et lissez-le en passant dessus un doigt préalablement trempé dans une solution d’eau savonneuse, une racle ou une baguette spéciale de finition.

La pose d’un carrelage au sol

La pose de carreaux au sol nécessite également la mise en œuvre de la préparation du support, du carrelage et des opérations de finition. Pour la préparation du sol, suivez les étapes suivantes :

  • Sur un sol solide, sec et dépoussiéré, coulez la chape qui est formée d’une première couche de gravier et de caillasse de 15cm surmontée d’une autre couche de béton de 8cm, normalement prévue avant le liant de 2cm.
  • Otez, si nécessaire, l’ancien revêtement et éliminez la colle à l’aide d’un solvant. Grattez et dépoussiérez soigneusement le sol.
  • Egalisez le support en cassant les arêtes et en bouchant les trous. Ponçez les surfaces pour lisser parfaitement le sol, et appliquez un produit de ragréage auto lissant d’1mm d’épaisseur.
  • Pour les anciens planchers et parquets, arrachez ou enfoncez les têtes de clous, dépoussiérez, lessivez, dégraissez au trichloréthylène et éliminez les trous en étalant une couche imperméabilisante au rouleau et si le sol présente des remontées d’humidité, éliminez-la en étalant une feuille de polyéthylène. Agrafez dessus une armature en fibre de verre et appliquez un enduit autolissant.

Le travail de carrelage :

  • Tracez les axes, en sachant que les murs près des portes doivent être bordés d’une rangée de carreaux entiers. Tracez une ligne, perpendiculairement à ce mur, sur laquelle des carreaux seront alignés. Le joint est de 20mm pour les carreaux de 30x30cm, de 7mm pour ceux de 15x15cm et de 5mm pour les éléments de 10x10cm. Marquez sur le sol le dernier carreau entier et en vous servant de ce repère, tracez une seconde ligne perpendiculaire à la première. Basez vos tracés sur l’angle formé si l’un des murs lui est parallèle, sinon, marquez au milieu de la pièce un second axe, sur un joint, qui sera la ligne de départ de la pose des carreaux.
  • Après avoir coulé la chape, pour un sol à inégalités importantes, sur toute la surface à carreler, placez-y les carreaux avant que la couche ne soit complètement sèche.
  • Si la pose se fait sur une chape ancienne, pour un sol en mauvais état et plus ou moins dénivelé, posez le carrelage au sol avec un lit de mortier composé à deux tiers de sable. A l’aide d’une règle et des croisillons, alignez les carreaux rangée par rangée et contrôlez le niveau au fur et à mesure de l’avancée des travaux, et corrigez les éventuelles imperfections avec un maillet.
  • Si votre sol est parfaitement plat, les carreaux peuvent être fixés à la colle étalée au moyen d’une spatule crantée, en procédant à chaque fois sur une surface d’environ un m². Terminez par la rangée proche des murs.

Au dessus de 12m², un joint de dilatation de 5mm autour de la pièce doit être prévu.

  • Découpez les carreaux selon les nécessités de la pose.
  • Effectuez le jointoiement après 12 à 24h de séchage. Etalez sur le sol de la barbotine et passez la raclette de caoutchouc après 2h de séchage. Accélérez la prise des joints en répandant de la sciure et en frottant avec un balai
  • Frottez le sol avec un chiffon humide pour enlever le lait de ciment, la trace grise couvrant les carreaux.

Lors de la pose des carreaux, le port de gants protecteurs est conseillé en raison de l’action corrosive du ciment.

 
La pose de revêtement de sol moquette et plastique
La première chose à faire est de prendre les dimensions de la pièce à recouvrir, car certains revêtements ne sont pas adéquats, si la pièce dépasse une dimension donnée. C’est pourquoi, il faut mesurer ...
Réussir la pose scellée d’un carrelage sol
La pose scellée d’un carrelage sol ne présente aucune opération qui soit compliquée en soi, il suffit de bien cerner le sujet et de suivre les indications données pour en maîtriser les techniques. Pour ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures