Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

La pose d’une moquette, un travail nécessitant la connaissance de bonnes astuces

Faire le choix de la moquette adéquate est une tâche parfois agaçante car il faudra sélectionner la couleur ainsi que le modèle adéquat à la pièce à laquelle elle est destinée. Comme tout travail, le projet est une chose mais la concrétisation en est une autre et celle-ci s’avère bien fastidieuse. Sans de bonnes techniques et de bons outils, la pose risquerait d’accaparer votre temps et pire encore de donner un résultat pas très remarquable. En effet, plusieurs problèmes peuvent se présenter en fonction de votre sol, comment faire pour que votre moquette ne se décolle pas à tout moment et comment installer la moquette sur votre escalier. Pour un résultat exemplaire, il vous faudra connaître toutes les étapes relatives à la réussite de cette pose.
La vitrification des parquets et escaliers
La vitrification des parquets ou de l’escalier consiste à les recouvrir d’une substance qui allonge ...
Réussir la pose d’un parquet à coller
Comme revêtement de sol, en plus de l’aspect esthétique, le bois a des qualités exceptionnelles : résistant ...
Poser un parquet
Il faut préparer le support avant de poser un parquet. La pose, qu’elle soit collée, clouée ou flottante, ne ...

Pour réussir la pose de votre moquette, vous aurez le choix entre une pose avec de la colle, une pose avec un autocollant repositionnable, une pose à l’aide d’un fixateur et une pose libre. Toutefois, peu importe la technique choisie, il vous faudra préparer votre sol et ce n’est qu’après cette étape que vous pourriez procéder à la pose de votre moquette. Une fois votre moquette installée, il vous faudra la parfaire grâce à une méthode de finition bien définie.

La préparation du sol destiné à recevoir la moquette

Avant toute chose, veillez à ce que votre sol ne soit ni gondolé ni irrégulier et qu’il soit sec et épousseté. La préparation du sol diffère en fonction du type de plancher utilisé :

  1. Pour un plancher en ciment : appliquez un fixateur pour que le ciment n’accumule pas la poussière, cela éviterait à votre moquette d’être poussiéreuse. S’il est gondolé, utilisez un enduit d’arasage spécial de façon à ce qu’il soit plus régulier.
  2. Pour un plancher en bois : vérifiez la résistance de toutes les lames et si nécessaire, reclouez, et en cas de fissures majeures, comblez-les à l’aide d’un mastic bois. Pour un plancher gondolé, étalez au préalable une résine de synthèse avant d’effectuer l’arasage.
  3. Pour un plancher carrelé : vérifiez qu’aucun carreau n’est détaché, comblez les cassures à l’aide d’un mortier, c’est-à-dire d’un mélange de sable, de ciment et d’eau. Toutefois, si vous ne connaissez pas le dosage, vous pourrez dénicher des produits prêts à l’emploi dans les rayons bricolage. Débarrassez-vous de tout dépôt d’impureté présent sur le plancher en usant éventuellement d’un décapant extra-puissant. Utilisez si nécessaire un enduit d’arasage pour masquer les irrégularités du sol.

Après cette étape de préparation, votre plancher est maintenant prêt à recevoir la moquette.

Les différentes manières de poser votre moquette

Pour poser votre moquette, vous pouvez opter pour quatre méthodes bien distinctes :

  • la pose au moyen d’une colle
  • la pose au moyen d’un fixateur
  • la pose au moyen d’un autocollant repositionnable
  • la pose libre
Pour la pose à la colle, elle peut se faire pour tout type de moquette et permet à votre moquette de tenir très longtemps. Utilisez une colle gel pour une mise en œuvre et un résultat parfait. Quant à l’emploi d’un fixateur, il est surtout recommandé quand le revers de la moquette est en mousse ou en tissu synthétique. Son principal avantage est qu’au contact avec l’eau, l’adhésif s’altère volontiers. Par ailleurs, si vous avez affaire à une moquette au verso textile ou feutre, optez pour l’adhésif repositionnable qui permet une pose et une dépose très pratiques. La pose libre, c’est-à-dire sans recourir à un produit quelconque pour sa fixation, accélère l’altération d’une moquette, c’est pourquoi elle n’est pas très recommandée.

Les étapes à suivre pour réussir la pose de votre moquette

Pour réussir l’opération, veillez à suivre scrupuleusement les consignes ci-après :

  1. Préparation : Prévoyez dans vos mesures 10 cm de plus que la normale par prudence. Étalez la moquette un jour à l’avance en remontant les surplus sur les plinthes en pourtour. Quant aux angles, veillez à bien les dessiner à l’aide de vos mains ou si nécessaire à l’aide d’une lame à coller.
  2. Pose : Pour une pose libre, mettez un ruban autocollant double-face au pourtour du plancher avant de dérouler la moquette. Le ruban servira ainsi de stabilisateur de votre tapis. Pour une pose utilisant une colle, un fixateur ou un adhésif, relevez la moitié de la moquette, puis appliquez le produit sur le sol découvert. Après le temps de séchage requis, spécifié généralement sur la boîte, remettez votre moquette en place en procédant du centre vers le mur, et faites de même avec l’autre moitié.
  3. Raccordement : Pour réussir un raccordement de deux morceaux de moquette, veillez à prévoir 5 cm de plus par moquette au niveau du raccord de façon à ce qu’à la jonction, les moquettes se superposent de 5 cm. Enduisez le sol d’adhésif de la même manière que décrite ci-dessus, sauf à la jonction, puis rabattez les moquettes. Ensuite, coupez les 5 cm superposés au centre à l’aide d’une règle et d’un cutter bien tranchant. Dégagez le tissu superflu extérieur de 2,5 cm de large, de même que celui qui se trouve à l’intérieur, de même dimension. Enduisez ensuite le sol restant d’adhésif et rabattez les deux bouts de moquette pour conclure la jonction.
  4. Retrait des surplus au niveau des plinthes : Pour se débarrasser des surplus au niveau des plinthes, poussez votre moquette vers ces derniers au moyen d’un instrument pointu pour obtenir les limites du plancher, puis soulevez la moquette et coupez à l’aide d’un cutter la trace obtenue. Le mieux est d’utiliser un araseur spécial moquette qui permet une coupe de l’encadrement d’un seul trait.
  5. Pose d’une moquette pour un escalier : Pour éviter les chutes de tissu, réalisez un prototype de chaque marche en prenant en compte le nez, puis d’autres prototypes pour les contremarches. C’est à partir de ces derniers que vous effectuerez les coupes au moyen d’une règle et d’un cutter. Pour la fixation des marches, utilisez un adhésif et procédez à partir du nez, toutefois pour que ce dernier soit bien résistant, affermissez-le à la glu néoprène. Terminez d’abord toutes les marches avant d’entamer les contremarches.

La pose de votre moquette est maintenant terminée, veillez à bien l’entretenir au moyen d’un aspirateur adapté.

Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique poser une moquette Fiche pratique poser une moquette
 
Réussir la pose scellée d’un carrelage sol
La pose scellée d’un carrelage sol ne présente aucune opération qui soit compliquée en soi, il suffit de bien cerner le sujet et de suivre les indications données pour en maîtriser les techniques. Pour ...
Poser un carrelage
Afin que les carreaux ne se brisent pas facilement à l’utilisation et soient bien installés, le bricoleur doit recourir aux techniques de carrelage préconisées par les professionnels. L’adoption de ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures