Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Les différentes démarches à suivre et les précautions à prendre pour peindre le plafond

Lorsque vous procédez à la peinture de votre intérieur, le plafond est la zone la plus délicate à peindre. Cela est dû à son emplacement : vous êtes obligés de peindre à la verticale. Pour mener à bien la peinture de votre plafond, vous devez utiliser la bonne peinture et vous devez également disposer de bons outils. Voici quelques précisions sur la question.
L’application d’une lasure
L’application d’une lasure est un procédé consistant à préserver l’état d’origine du bois, et ce, grâce à ...
Poser du liège
La pose du liège ne requiert aucune compétence particulière mais nécessite toutefois quelques préparations ...
Réussir la pose du lambris PVC
Bricoler chez soi est un plaisir à condition de maîtriser quelques principes de base et de faire preuve ...

La peinture de votre plafond est une tâche que vous devez mener avec grand soin. Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, il vous faut suivre des démarches bien précises et faire appel à un équipement adéquat. Il s’agit de conditions sine qua non pour réussir la peinture de votre plafond.

Bien s’équiper pour la peinture du plafond

Pour pouvoir appliquer la peinture sur votre plafond, il vous faut les accessoires adéquats. Vous pouvez opter pour un pinceau ou pour un rouleau, et pour pouvoir le tremper plus facilement dans la peinture, prévoyez un bac en plastique. Afin d’éviter que vos mains ne soient tachées, vous devez porter des gants, de préférence en vinyle. La peinture de votre plafond pourra être facilitée si vous faites appel à des manches télescopiques : en utilisant cet accessoire, vous n’aurez pas besoin d’une échelle pour atteindre la surface à peindre.

Choisir la peinture suivant le type de plafond à peindre

Si vous souhaitez peindre un plafond vierge ou un plafond qui présente des fissures, vous pouvez faire appel à une peinture acrylique. L’avantage de ce type de peinture se trouve dans le fait qu’il ne dégage aucune odeur et que vous avez juste à appliquer une seule couche. Le séchage est également très rapide : une demi-heure après l’application, le plafond est bien sec. Une fois la peinture terminéé, vos outils seront juste passés sous l’eau et frottés pour faire partir les traces de peinture.

Si votre plafond présente des marques, il vous faut un produit pour les dissimuler. Vous ne pourrez pas utiliser la peinture acrylique, il vous faudra faire appel à la peinture glycérophtalique qui vous permettra de venir à bout de marques graisseuses ou non. La glycéro dégage une légère odeur lors de son application mais le temps de séchage est relativement court. L’atout de ce type de peinture se trouve aussi dans le fait qu’il préserve sa couleur au fil du temps.

Préparer le support avant de peindre le plafond

Si vous travaillez sur un plafond vierge, le recours à la sous-couche est indispensable. Selon la nature de votre plafond, cette couche servira à la fixation du plâtre ou à homogénéiser la couleur du plafond. Si le plafond a déjà été peint auparavant, vous pourriez tout de suite appliquer la peinture dûment préparée.

Si la surface à peindre présente des taches et autres souillures, il faut s’en occuper avant d’appliquer la couche ultime de peinture. Pour les marques sèches, il faut les traiter un jour avant la peinture du plafond. Pour cela, il faut les peindre à l’aide d’un rouleau. Dès que la peinture est sèche, la couche finale peut être appliquée en une seule fois avec un produit non diluée. Pour les marques grasses, il faudra s’y prendre deux jours avant la peinture du plafond. La première chose à faire est de nettoyer les traces grasses avec de l’eau propre. Une fois sèche, la surface doit être peinte aux endroits où vous distinguez encore des marques légères. Appliquez ensuite la couche finale en une seule fois avec une peinture non diluée.

Si le plafond présente des écailles, il faut s’en débarrasser. Vous devez ensuite procéder à un ponçage de la surface à peindre lequel doit être suivi d’un dépoussiérage. Dans le cas où le plafond présente des lézardes très peu profondes de l’ordre de 0,2 millimètre, vous pouvez directement procéder à la peinture. Si les lézardes sont supérieures à 0,2 millimètre, il faut les obturer correctement avec un enduit spécial. Il faudra ensuite procéder à une sous-couche avant la peinture finale.

Peindre le plafond : les précautions à prendre

Pour réussir la peinture de votre plafond et obtenir les meilleurs résultats possibles, il existe quelques précautions qui doivent être prises :

  • Quelle que soit l’opération à réaliser, la première chose à faire est de protéger le sol ainsi que les meubles. Vous pouvez utiliser des feuilles de polyane ou du papier kraft.
  • Disposer une bande de protection à la jonction du mur avec le plafond. Cette précaution évite que de la peinture ne tache le mur ou son revêtement.
  • La peinture sera toujours débutée à partir des bordures et des encoignures.
  • Concernant l’application proprement dite du produit, il est conseillé de toujours procéder dans la même direction.
Complément d'information
Fiche © Leroy Merlin
© Fiche Leroy Merlin Fiche pratique la peinture du plafond Fiche pratique la peinture du plafond
 
Peindre au pochoir
La peinture au pochoir est une technique de peinture qui s’adresse spécialement à ceux qui souhaitent personnaliser leur espace intérieur à l’aide de dessins et de représentations bien précises. En ...
Le rebouchage des fissures sur plâtre
Les fissures constituent l’un des problèmes les plus fréquents rencontrés lors du revêtement d’un mur. Les origines de ces fissures sont multiples, dont entre autres un dosage incorrect du mortier ou ...
La pose du carrelage mural
Il existe des centaines de coloris et de motifs de carreaux muraux. C’est à chacun de choisir selon ses goûts, mais une étape essentielle est d’identifier le type de support sur lequel on va poser le ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures