Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Les techniques de peinture à l’éponge permettent une variété infinie d’effets décoratifs

Vous souhaitez rénover ou changer la peinture de l’une des pièces de votre maison ? Pour obtenir un effet esthétique unique, vous pouvez pencher pour une technique de peinture très facile à maîtriser, à savoir la peinture à l’éponge. En faisant appel à ce procédé, vous êtes certain d’obtenir un résultat final original et artistique.
Poser du liège
La pose du liège ne requiert aucune compétence particulière mais nécessite toutefois quelques préparations ...
Poser du papier peint
Le papier peint se pose sur un mur neuf, un mur peint ou un mur déjà tapissé. Si la technique de pose reste ...
Poser du tissu mural à coller
Le tissu mural améliore sensiblement l’esthétique de toute la maison. Comme c’est le cas avec d’autres ...

La peinture à l’éponge est une technique relativement simple mais il faut respecter certaines règles et prendre certaines précautions. Il est également indispensable d’utiliser un matériel adéquat. En matière de peinture à l’éponge, il faut savoir qu’il existe trois techniques possibles. Il s’agit en l’occurrence de la peinture au tampon, de la peinture à l’essuyé et de la peinture mixte.

Le matériel nécessaire

Si vous souhaitez procéder à une peinture à l’éponge, le premier outil dont vous avez besoin est bien sûr une éponge. Vous opterez pour une éponge végétale. Vous aurez également besoin d’autres accessoires de peinture traditionnels à savoir le pinceau, le rouleau mais aussi le pistolet à peindre. Pour la peinture, vous devez prévoir un bac en plastique et pour protéger vos mains, vous devez disposer de plusieurs paires de gants en vinyle.

Concernant la peinture, celle-ci sera choisi suivant le support que vous souhaite peindre. Si vous envisagez de travailler sur un papier à peindre, il vous faudra une peinture acrylique. Si le support est en fibre de verre, la peinture acrylique peut également faire l’affaire mais il vous est possible de faire appel à une peinture glycéro ou une à une peinture vinylique.

Préparation du support à peindre

La préparation sera différente suivant le type de mur à travailler. Si le mur est nu, il faudra le nettoyer à l’aide d’un produit spécial. Il faudra également faire en sorte qu’il soit bien lisse et exempte de trous, d’aspérités et de rugosités. Dans certains cas, il vous faudra même procéder à l’application d’une sous-couche de produit. Cette précaution sera notamment nécessaire si vous travaillez sur un support poreux (plâtre…), humide (dans un douche ou des toilettes…), ou excessivement lisse.

Si le mur est recouvert d’un papier peint ou d’une tenture, il faudra le recouvrir d’un papier à peindre et celui-ci sera collé sur l’ensemble du plan à travailler. Il vous est également possible de recourir à des toiles en fibre de verre qui s’installent de la même manière qu’un papier peint.

Préalable

Avant de procéder à une peinture à l’éponge, il est nécessaire d’appliquer une couche de fond. Celle-ci devra sécher pendant au moins vingt-quatre heures. Il est possible de faire la distinction entre trois techniques de peinture à l’éponge :

  • la peinture au tampon
  • la peinture à l’essuyé
  • la peinture mixte

La peinture au tampon

La peinture au tampon est une technique qui fait exclusivement appel à l’éponge. C’est un procédé très efficace dans le cadre d’une peinture décorative. Avant de vous lancer, il est nécessaire de disposer un film polyane sur le sol pour le protéger. Ensuite, il faut procéder comme suit :

  • Plonger l’éponge dans de l’eau ou du White Spirit puis essorez.
  • Humectez votre éponge avec de la peinture en prenant soin de vous débarrasser des gouttes superflues de produit.
  • Tapoter régulièrement sur le mur à l’aide de l’éponge. Pour obtenir des motifs diversifiés, n’hésitez pas à bouger votre éponge dans tous les sens. Lorsque vous vous rendez compte que l’éponge est trop engorgée, vous devez la rincer.
  • Pour obtenir des effets variés, vous pouvez utiliser différentes couleurs en même temps en prenant soin de diminuer chaque fois la quantité de peinture utilisée.

Dans le cadre d’une peinture au tampon, vous devez faire une pause après chaque opération, le temps de laisser la peinture sécher. Si les couleurs que vous utilisez sont très différentes les unes des autres, il est vivement conseillé d’utiliser des éponges distinctes. Si vous devez travailler sur des angles, le côté du mur non travaillé doit être recouvert et vous devez utiliser le coin de l’éponge pour appliquer la peinture.

Lorsque vous avez terminé votre peinture, il se peut que vous souhaitiez apporter quelques retouches. Si tel est le cas, la peinture doit être parfaitement sèche. Pour corriger une zone trop chargée, il faut y ajouter la couleur de fond (en procédant avec des tapotements à l’aide d’une éponge bien sûr). Pour corriger une zone relativement vide, il suffit d’ajouter les teintes désirées.

La peinture à l’essuyé

La technique de la peinture à l’essuyé ne peut être mise en œuvre qu’à l’aide d’une peinture acrylique. Elle consiste à enlever à l’aide d’une éponge la couche définitive sans attendre que celle-ci ne soit sèche. Voici comment il faut faire :

  • Lorsque la couche d’appret est sèche, vous pouvez appliquer une deuxième couche à l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau. Attention ! Vous utiliserez une seule teinte à chaque fois.
  • Ensuite, sans attendre, effectuer des tapotements ou des étirements en vous servant d’une éponge. Pour varier les effets, il ne faut surtout pas hésiter à réaliser différents mouvements. La pression exercée peut également influer sur les résultats obtenus.
  • Procéder à un rinçage de votre œuvre. Il faudra le faire copieusement.

La peinture mixte

La technique de la peinture mixte se déroule comme ceci :

  • Une fois de plus, vous devez attendre que la couche de fond soit bien sèche. Lorsque vous en êtes certain, vous pouvez peindre la surface à travailler à l’aide d’une bombe ou d’un pistolet à peinture. Ceci est très important car la peinture doit être appliquée de manière uniforme. Il faudra également veiller à ne diffuser qu’un fin nuage de peinture.
  • Après cette première étape, il faudra laisser la peinture sécher.
  • Ensuite vous procéderez à la décoration finale par la technique de peinture au tampon.
Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique peindre à l’éponge Fiche pratique peindre à l’éponge
 
Le rebouchage des fissures sur plâtre
Les fissures constituent l’un des problèmes les plus fréquents rencontrés lors du revêtement d’un mur. Les origines de ces fissures sont multiples, dont entre autres un dosage incorrect du mortier ou ...
Peindre au pochoir
La peinture au pochoir est une technique de peinture qui s’adresse spécialement à ceux qui souhaitent personnaliser leur espace intérieur à l’aide de dessins et de représentations bien précises. En ...
La peinture du plafond
Lorsque vous procédez à la peinture de votre intérieur, le plafond est la zone la plus délicate à peindre. Cela est dû à son emplacement : vous êtes obligés de peindre à la verticale. Pour mener à bien la ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures