Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

A faire soi-même : tapisser vos murs d’intérieur avec un carrelage

La pose de carrelage mural est un travail de bricolage qui peut être réalisé sans difficulté spécifique, même si elle demande un minimum de savoir-faire et un peu de temps de préparation. Les outils indispensables sont nombreux, dont certains sont assez complexes et il vaut mieux les lister pour pouvoir les rassembler avant le début des travaux. Par la suite, le mur qui va recevoir les carreaux aura besoin d’être préparé pour que le travail soit réussi. Chacune des étapes énoncées ci-dessus seront explicitées et approfondies dans cette page, accompagnée de quelques conseils pratiques destinés à vous rendre la tâche plus facile.
Poser du liège
La pose du liège ne requiert aucune compétence particulière mais nécessite toutefois quelques préparations ...
Poser du tissu mural à coller
Le tissu mural améliore sensiblement l’esthétique de toute la maison. Comme c’est le cas avec d’autres ...
Peindre à l’éponge
Pour donner aux murs un aspect artistique original ou simplement rustique, il n’y a rien de mieux et de ...

BRO295

Le mur constitue un élément non négligeable de la décoration d’intérieur. Vous pouvez constater que la réussite de la décoration des murs est un travail sérieux que vous pouvez avoir le privilège de réussir à condition de suivre les diverses directives formulées dans cette page.

Les outils nécessaires

D’un côté, vous devez posséder du matériel classique requis dans la plupart des travaux de bricolage. C’est le cas de la règle du maçon qui sera utilisé avec un crayon bien taillé. Un niveau à bulle vous permettra de vérifier les angles, les côtés droits, les niveaux horizontaux... Un cordeau à tracer sera pratique, de même qu’un rouleau de cordeau à tracer. La truelle sera utilisée différemment par rapport à leur rôle habituel de support pour plâtre ou pour ciment.

D’un autre côté, il existe un certain nombre d’outils spécifiques, utilisés essentiellement avec des travaux de carrelage. Pour la découpe, il vous faut une scie du carreleur, mais à défaut, une pince pour céramique peut faire l’affaire, surtout s’il s’agit juste de réaliser des arrondies. En plus d’une batte de bois, vous devez aussi avoir une spatule crantée, un paillet, une raclette et quelques croisillons. Un seau et une éponge sont également nécessaires. De la colle sera aussi indispensable car le carrelage sera collé au mur, mais nous approfondirons les détails de ce point lorsque nous entrons vraiment dans la pose des carreaux.

Préparer la surface

Une préparation s’impose et garantit de meilleurs résultats. Ainsi, il faut rendre le mur sec, nettoyé et bien plat, sinon le carreau risque de s’enlever facilement. Du primaire d’accrochage ou de l’enduit mural peut corriger toute imperfection à ce niveau. Une meuleuse peut aussi servir à améliorer la surface d’un mur beaucoup trop lisse.

Ensuite, il faudrait effectuer quelques traçages pour vous permettre de placer les carreaux convenablement. Pour cela, prenez la hauteur d’un carreau ajoutée de l’épaisseur d’un joint. Puis, au moyen du niveau et du cordeau, réalisez une longue ligne verticale à cette distance du sol. Une ligne perpendiculaire à cette première sera tracée. Une seconde ligne horizontale sera placée au niveau supérieur du carrelage, après vérification qu’il y a suffisamment d’espace pour les rangées de carreaux et les joints.

La pose du carrelage

L’auge et la truelle serviront à recouvrir le mur de colle, et les parties non parfaitement recouvertes seront atteintes grâce à la spatule crantée. Une colle en pâte suffira pour un support en carreau ou plaque de plâtre. Ce même type de colle sera utilisé avec du primaire pour des supports poreux tels que le bois ou les carrelages anciens. Par contre, une colle vraiment puissante unie avec de l’adjuvant sera indispensable si le carrelage mural est installé dans la douche, ou dans n’importe quelle pièce humide.

Positionnez la grande règle du maçon sur la première ligne horizontale tracée. Placez un par un et rangée par rangée les carreaux, en commençant par la rangée horizontale directement au dessus de la règle. Mettez un croisillon aux angles de rencontre de carreaux, pour qu’il y ait suffisamment d’espace pour placer les joints. Après chaque étape, il faut s’assurer que la surface et la rangée sont bien horizontales. Le maillet servira à enfoncer doucement un carreau qui dépasse l’horizontalité du mur. La dernière rangée posée sera celle qui se trouve au raz du sol et qui était au dessous de la règle.

Finitions et conseils

Il faudra accorder 24 heures de repos au carrelage pour qu’il puisse sécher, avant d’être à nouveau enduit de substance de jointoiement étalée au moyen de la raclette, nettoyé avec une éponge mouillée et séché avec un chiffon propre. Pour les nettoyages quotidiens et les entretiens réguliers, il vaut mieux recourir à des produits spéciaux pour carrelage, de la crème à récurer.

Complément d'information
Fiche © Leroy Merlin
© Fiche Leroy Merlin Fiche pratique réussir la pose du carrelage mural Fiche pratique réussir la pose du carrelage mural
 
L’application d’une lasure
Une lasure est un produit destiné à protéger le bois contre toute attaque parasitaire. Toutefois pour obtenir des résultats efficaces, son application nécessite l’usage d’outils appropriés et la mise ...
Réussir la mise en œuvre d’un ragréage
Les produits de ragréage à deux composants (résine et ciment) donnent une couche imperméable et dure qui s’oppose aux remontées d’humidité. Il existe aussi des produits de ragréage à base de bitume à ...
La peinture du plafond
Lorsque vous procédez à la peinture de votre intérieur, le plafond est la zone la plus délicate à peindre. Cela est dû à son emplacement : vous êtes obligés de peindre à la verticale. Pour mener à bien la ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures