Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Installer un système d’arrosage enterré, une solution facile pour éviter d’arroser manuellement le jardin

Les systèmes d'arrosage enterré existent en différents modèles. Vous pouvez choisir entre un modèle sophistiqué avec un minuteur électronique, et un détecteur d'humidité, ou choisir un modèle plus simple, mais qui remplira parfaitement son rôle. L'une des étapes les plus importantes est de bien quadriller le terrain pour que la répartition de l'eau soit parfaitement homogène. Les mesures doivent être également précises pour que le vendeur puisse vous conseiller le meilleur choix.
Poser du grillage
Pour avoir un grillage bien tendu, qui ne gondole pas et pour éviter de voir son œuvre balayé par un grand ...
Le buis
Planté en massif, en haie, en bordure ou en arbuste isolé, le buis ou Buxus sempervirens constitue le ...
Tronçonner
La tronçonneuse est un outil extrêmement performant pour tout les travaux de découpe, mais c’est un outil ...

Il y a quatre étapes pour installer un système d’arrosage enterré :

  • Quadriller le terrain pour une circulation de l’eau optimale
  • Mesurer les zones à couvrir avec précision pour que vous puissiez faire le meilleur choix possible
  • L’installation du réseau d’arrosage pour tester, si le système fonctionne
  • L’installation finale avec le creusement du réseau pour y enterrer les tuyaux

Il existe 2 types d’asperseurs sur le marché, celui avec une hauteur fixe et celui avec une hauteur réglable. Le choix dépend de ce que vous voulez arroser, si c’est une hauteur minimale comme une pelouse, alors c’est le modèle réglable qu’il vous faut. Le modèle avec une hauteur fixe convient pour les potagers, et les hautes herbes. De plus, chaque type de modèle possède une ou plusieurs options, ainsi vous pouvez choisir un système avec compte à rebours qui s’arrête après un délai déterminé, ou un programmateur qui peut lancer et arrêter l’arrosage automatiquement. En terme d’outillage, vous devez posséder :

  • Une bêche pour creuser les tranchées
  • Une dame pour tasser la terre après avoir fini
  • Un décamètre pour prendre les mesures nécessaires
  • Une règle
  • Un tournevis
  • Une brouette
  • Un sécateur
Certains des composants listés ci-dessous sont fournis avec le système, mais dans certains cas, il vous faudra les acheter. Parmi les composants, il vous faudra notamment :
  • Le tuyau pour le réseau, il doit être d’un diamètre minimum de 19 millimètres. Choisissez en un de préférence avec blindage, ainsi il pourra résister à des conditions extrêmes comme le gel
  • Les différents types de raccords pour mettre en forme votre réseau, les raccords droits, en T et en L
  • Le sélecteur, il permet la création de réseaux multiples, et il facilite leurs lancements et leurs arrêts
  • Un grillage avertisseur, il n’est pas indispensable, mais il vous avertit si vous creusez sur un réseau déjà existant
  • Les graviers, ils sont utilisés après avoir placé les tuyaux. Préférez ceux de taille moyenne, car ils donnent un bon équilibre
  • Des colliers de serrage
Prévoyez un équipement adapté comme une combinaison pour éviter de salir vos vêtements. Des gants de protection sont également conseillés contre les écorchures, et autres problèmes qui peuvent survenir quand on manipule la terre.

Tracer le plan pour le réseau d’arrosage

Commencez par mesurer précisément le terrain avec le décamètre, une fois que ce premier plan est fini, dessinez par dessus le réseau, privilégiez les angles à 90 °. Le réseau doit couvrir au moins le tiers de votre premier plan pour avoir une répartition homogène. Calculez maintenant le débit de votre circulation d’eau, prenez pour base un seau de 10 litres, et comptez les secondes nécessaires à son remplissage. Une fois que vous avez ces données, transmettez-les à votre vendeur qui vous conseillera sur la longueur du réseau qu’il faudra installer.

L’installation pour tester le réseau

Cette première partie servira à mettre en place, et à tester le système d’arrosage. Mettez les asperseurs aux emplacements que vous avez déterminés sur le plan, prévoyez une marge de sécurité en cas d’erreur. Utilisez le sécateur pour couper les tuyaux avec un angle de 90 °. Nettoyez tous les embouts des tuyaux pour éviter que la poussière n’encrasse les conduits, vous pouvez utiliser de l’eau chaude pour faciliter le raccordement des tuyaux aux asperseurs. Une fois qu’ils sont connectés, utilisez les colliers de serrage pour les fixer solidement, ne serrez pas les colliers à fond. Utilisez un tuyau d’arrosage pour connecter votre système au robinet, le cas échéant, utilisez un filtre pour éliminer les impuretés. Maintenant, testez le réseau sur une longue période à cause des variations de la pression d’eau, vérifiez que toutes les zones indiquées sur le plan sont parfaitement arrosées. Une bague sur le système permet de modifier la zone d’arrosage et la direction des jets d’eau.

Creuser les tranchées pour le système d’arrosage

Maintenant qu’on a fini de tester le système, il est temps de créer les tranchées. Creusez les canaux en V sur le parcours des tuyaux, gardez la terre qui est déplacée, car elle vous servira pour le remblai. Mettez les graviers au fond du canal, placez également les asperseurs et les tuyaux au fond du canal, testez de nouveau toute l’installation. Utilisez une règle pour que les asperseurs soient au niveau de la pelouse, cette vérification est uniquement nécessaire pour les modèles à hauteur réglable. Recouvrir la tranchée avec des graviers, la hauteur optimale est de 20 centimètres. Les asperseurs doivent être parfaitement verticaux, sinon l’arrosage sera incorrect. Recouvrez les graviers avec la terre déplacée, mais juste sur une petite hauteur, arrosez le tout abondamment pour que la terre se tasse bien avec les graviers. Si c’est possible, placez un grillage d’avertissement, il sera utile si vous envisagez de créer d’autres réseaux à l’avenir, ils vous permettent notamment d’éviter de creuser sur une tranchée existante. Utilisez la dame pour bien tasser toute la surface du réseau pour empêcher les affaissements. Dans le cas d’une pelouse, replacez les mottes d’herbe pour qu’elle retrouve son esthétique initiale.

Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique installer un système d’arrosage enterré Fiche pratique installer un système d’arrosage enterré
 
Poser une clôture
La plupart des clôtures sont réalisées avec du grillage qui est tendu sur des piquets métalliques et ces derniers sont renforcés au sol par du béton. Le choix du grillage dépend de l’utilisation de la ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures