Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Planter des buis est facile mais c’est la taille qui déterminera sa beauté

Le buis est un arbuste très robuste qui ne requiert aucun entretien particulier et qui pousse sur presque toutes les terres et il faut seulement le tailler à sa juste valeur. C’est un arbuste aux fleurs sans pétales, aux feuilles persistantes et qui sont capables de vivre 500 années voire plus. Sa croissance est lente et l’arbuste adulte ne dépasse guère les 7-8 mètres de hauteur.
Poser du grillage
Pour avoir un grillage bien tendu, qui ne gondole pas et pour éviter de voir son œuvre balayé par un grand ...
La protection et la décoration des bois et fers extérieurs
La maison comporte souvent de nombreux éléments en fer et en bois, grilles, bardeaux, haies, etc , à ...
L’élagage et l’abattage d’un arbre
L’élagage d’un arbre consiste à enlever les branches inférieures pour éviter qu’elles n’obstruent un passage. ...

Planter les buis au printemps et/ou en automne dans un endroit bien exposé au soleil ou à la rigueur semi-ombragé. Il n’y a aucune composition de sol recommandée, un simple amendement suffit. Pour leur entretien, tailler deux fois par an, au début du printemps et entre septembre et novembre leur convient parfaitement. On peut se contenter des tailles classiques ou, pour les plus expérimentés, passer à la taille topiaire.

Planter et entretenir des buis

Si le buis est planté dans un pot ou dans un bac d’ornement, il faut s’assurer que le contenant offre un volume suffisant pour la croissance des racines. En cas de chaleur, arrosez de façon régulière car l’évaporation est importante. Si le terreau ne contient pas d’engrais, il faut amender à raison de 40 g d’engrais pour 20 dm³ (litres) de terreau. Si la plantation se fait sur terre, commencez par épierrer le terrain puis éliminez les racines des mauvaises herbes comme les chiendents.

Pour les plantations isolées, préparez un trou de forme carrée de 25 cm de côté pour 30 cm de profondeur. Mettez un peu au fond de la tourbe blonde, placez le plant de buis puis recouvrez de terre agrégée mélangée à un engrais riche en oligo-éléments et en magnésium. Tassez bien la terre autour du plant de buis pour une bonne fixation qui facilitera l’approvisionnement en nutriments puis arrosez généreusement. Durant les 15 jours qui suivent la plantation, procédez à un arrosage quotidien. Pour les ensembles décoratifs que sont les massifs plantez un pied tous les 1,5 m, et pour les bordures, un pied tous les 20 cm.

Pour former une haie de buis, plantez deux piquets reliés par un cordeau qui servira de guide pour une haie bien rectiligne. Réalisez une tranchée de 30 cm de profondeur sur 30 cm de largeur reliant les deux piquets. Procédez ensuite comme dans le cas de plantations isolées mais en utilisant 40 g d’engrais par m². Plantez à distance égale 6 à 7 pieds de buis par mètre. Si la haie comporte des angles, ajustez la distance entre les plants de façon à avoir un pied à chaque angle. Pour avoir un effet plus saisissant, il est conseillé de planter une autre variété dans les angles. L’arrosage au goutte à goutte est l’idéal pour les haies de buis. Il permet d’obtenir un arrosage régulier, bien dosé en fonction des besoins de la plantation et dispense surtout de l’arrosage quotidien.

Le buis est une plante rustique qui ne craint pas le froid. Il est tout à fait possible de laisser les pots de buis sur les balcons même en hiver. Les feuilles permettent au buis de garder ses fonctions vitales tout au long de l’hiver. Par contre, les désherbants entraînent une décoloration durable des feuilles. Si les buis sont très gourmands en eau, ils ne supportent pas l’eau stagnante surtout pour les buis en pot. Quel que soit le type de plantation choisi pour le buis, il ne faut pas oublier de mettre du paillis autour de chaque jeune plant. Le paillis, fait de brins de paille ou de paillettes de lin, permet de maintenir l’humidité. Les principaux ennemis des buis sont la mouche blanche ou aleurode et le puceron. Pour lutter contre leur invasion, traitez les deux faces des feuilles infestées.

Comment tailler le buis ?

C’est la taille qui donne au buis toute sa splendeur. Il ne souffre jamais de la taille et se plie à la volonté du jardinier. Utiliser un sécateur ou une cisaille à haie pour les petites surfaces et une taie-haie électrique pour les longueurs plus importantes. Pour l’art topiaire, opter pour le ciseau à gazon. Commencer par des tailles simples et faciles à réaliser sur un arbuste en pot ou dans un coin du jardin. Réaliser des tailles classiques comme la pyramide, le cube ou le cône. Pour une taille parfaite, ne pas hésiter à placer des repères. Pour le cube, par exemple, planter des piquets à égales distances puis les relier à l’aide d’une cordelette à la même hauteur.

Les plus avancés peuvent s’aventurer dans la réalisation des tailles topiaires qui est un art à part entière. L’art topiaire connu depuis la civilisation romaine est surtout indiqué pour les grandes espaces. Le buis est l’arbuste idéal pour la taille topiaire, cet art qui permet de sculpter littéralement une plante en lui donnant toutes les formes possibles et imaginables allant des formes géométriques aux différents personnages en passant par les formes d’animaux et même les flacons de parfum !

Pour la taille des haies, il est important de tailler tous les pieds en même temps et à la même hauteur. Commencer par la partie supérieure pour terminer par les côtés. Essayer d’obtenir autant que possible une haie en forme de cake (partie supérieure plus étroite) pour éviter que le bas ne se dégarnisse.

 
L’entretien du gazon
Procéder à la préparation du terrain et du sol, c’est avant tout connaître les gestes et les outils adaptés avant de semer le gazon. Mais pour maintenir un gazon en excellent état, l’entretien est ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures