Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Les différentes étapes à suivre et les précautions à prendre pour mener à bien un tronçonnage

Le tronçonnage est une opération à laquelle vous pouvez faire appel dans le cadre de travaux de bricolage, de menuiserie mais aussi et surtout de jardinage. Pour mener à bien cette tâche, il est important d'employer le bon outil et il est également indispensable de maîtriser l’utilisation de ce dernier pour travailler en toute sécurité.
Poser du grillage
Pour avoir un grillage bien tendu, qui ne gondole pas et pour éviter de voir son œuvre balayé par un grand ...
Poser une clôture
Poser une clôture, une réalisation simple et facile qui garantit une sécurité maximale. La plupart des ...
L’élagage et l’abattage d’un arbre
L’élagage d’un arbre consiste à enlever les branches inférieures pour éviter qu’elles n’obstruent un passage. ...

Tronçonner est une opération que l’on effectue d’habitude sur des pièces en bois. Pour être certain d’atteindre les résultats escomptés mais également pour éviter tout accident, il est indispensable de bien comprendre le fonctionnement de l’appareil et bien choisir son outillage en fonction des travaux à réaliser.

Bien choisir la tronçonneuse

Avant de procéder à un tronçonnage, la première chose à faire est de choisir la bonne tronçonneuse. L’appareil sera choisi en fonction des opérations à effectuer et du type de matériau à travailler.

Si vous souhaitez couper des arbres de petites tailles, créer des bûches ou encore entreprendre des petits travaux de menuiserie ou de bricolage, une tronçonneuse électrique fera amplement l’affaire. L’avantage de cet appareil se trouve dans le fait qu’elle est légère et relativement silencieuse au fonctionnement. L’inconvénient ? Il exige la présence d’une prise d’alimentation électrique à proximité.

Si vous souhaitez réaliser des gros travaux, il vous faut une tronçonneuse thermique. Contrairement au modèle électrique, elle fonctionne de manière indépendante, peut être utilisée partout et est aussi beaucoup plus puissante. Son inconvénient réside dans son poids conséquent et du bruit. L’appareil exige en plus un entretien drastique. Plus le moteur est puissant, plus la tronçonneuse thermique est performante.

Mettre la tronçonneuse en marche

Quel que soit le type de tronçonneuse que vous utilisez, celle-ci sera démarrée juste avant de procéder aux différentes opérations. Il est inutile et dangereux de la mettre en marche si vous ne vous trouvez pas encore à proximité de la pièce à travailler. Pour éviter les accidents et pour préserver les éléments à tronçonner, adoptez une position bien stable avant d’attaquer. Dans tous les cas, il faut rester bien vigilant et ne pas se laisser distraire : une seule seconde d’inattention peut être à l’origine d’un drame. Ne jamais oublier que la tronçonneuse est un outil dangereux.

Concernant la position de l’utilisateur, celui-ci peut se mettre debout si le travail à réaliser est simple et qu’il utilise une tronçonneuse électrique. Il faut toujours tenir cette dernière avec les deux mains. Cette précaution vous permet de travailler avec précision et évite de lâcher l’appareil.

Pour démarrer la tronçonneuse, celle-ci étant préférablement placée au sol, il faut s’y prendre avec une seule main, l’autre main doit maintenir la machine en place. Dès lors qu’elle est en marche, il faut arrêter d’accélérer.

Tronçonner un tronc d’arbre

Pour le tronçonnage d’un tronc d’arbre, vous devez maintenir votre tronçonneuse de telle sorte que celle-ci ne puisse pas entrer en contact avec le sol. Avant de procéder à la découpe proprement dite, toutes ses branches doivent être ôtées.

Si le tronc d’arbre est étalé à même le sol, il ne faut pas réaliser un tronçonnage net. Il faut y aller petit à petit et faire rouler l’arbre au fur et à mesure. S’il n’a aucun appui et qu’il a tendance à rouler chaque fois que vous tentez de le tronçonner, il faut placer une pièce de bois sous le tronc afin de l’équilibrer et de faciliter le tronçonnage.

Elaguer avec la tronçonneuse

L’élagage est une opération dont tous les arbres ont besoin, quel qu’en soit le type. Avant de pouvoir élaguer une branche de gros diamètres, ses propres embranchements doivent toute être coupés. Cette précaution est nécessaire pour l’alléger mais également pour se débarrasser des obstacles.

Le tronçonnage des branches doit être fait comme suit :

  • D’abord, il faut réaliser une coupe à une quarantaine de centimètres du départ de la branche sur le tronc. Pour une coupe nette, il est conseillé de faire en premier une entaille d’environ 4 centimètres au dessous de la branche. Ce n’est qu’après que vous tronçonnerez en partant du dessus jusqu’à ce que la branche cède.
  • Il faut ensuite s’occuper du chicot qui est le reste de la branche attaché au tronc et qui doit être ôté pour aplanir celui-ci. Le processus sera similaire au premier : faire d’abord une coupure au dessous avant de couper le tout par le côté supérieure.
Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique tronçonner Fiche pratique tronçonner
 
Installer un système d’arrosage enterré
Les systèmes d’arrosage enterré existent en différents modèles. Vous pouvez choisir entre un modèle sophistiqué avec un minuteur électronique, et un détecteur d’humidité, ou choisir un modèle plus simple, ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures