Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Planter des géraniums pour embellir son jardin ou pour orner son balcon

Les fleurs des géraniums se déclinent en plusieurs couleurs allant du rouge au violet en passant par le rose ou l’orange et peuvent être doubles, simples ou semi-doubles. Le géranium est une plante vivace très répandue appartenant à la famille des Géraniacées. L’espèce la plus connue en France est l’herbe à Robert. Les géraniums proposés dans le commerce sont en fait des pélargoniums qui se distinguent des « vrais » géraniums par la présence d’un éperon sur leur calice. Le pélargonium, originaire d’Afrique du Sud, est particulièrement sensible aux grands froids.
Repiquer les fleurs annuelles
Les fleurs annuelles nécessitent des précautions particulières pour qu’elles arrivent sainement au bout de ...
L’entretien de vos rosiers
On reconnait un bon jardinier à la qualité de ses rosiers, si ceux-ci sont bien entretenus les fleurs ...
Les semis et plantations des fleurs
Planter des fleurs peut sembler facile mais il faut néanmoins respecter quelques principes de base pour ...

Le géranium est très sensible aux intempéries en général et au vent en particulier. Eviter de le placer dans des endroits soumis à des courants d’air. C’est une plante à croissance rapide qui épuise rapidement le sol. Elle a besoin de beaucoup d’eau, de lumière et de matières minérales. Le semis se fait en principe en mars-avril pour obtenir la première floraison en juillet. Il est également possible d’obtenir de nouveaux plants par bouturage. Il faut bien amender le sol avant le semis ou le bouturage. Surveiller de près les maladies et les parasites.

Comment planter les géraniums ?

Au jardin, le géranium est planté en groupe pour constituer une bordure ou un couvre sol, par exemple. Pour les plantes de balcon, c’est toujours le pélargonium qui est proposé sur le marché. Le géranium vendu chez le fleuriste doit être transplanté. Ne pas utiliser de pots ou de bacs trop grands, les géraniums fleurissent mieux quand ils sont à l’étroit. A titre indicatif, il faut mettre 3 plants dans un pot de 25 cm ou 1 plant tous les 20 cm si le contenant est plus grand. La matière du pot doit être poreuse pour une meilleure aération des racines. Le fond doit comporter des ouvertures pour un arrosage par le dessous.

Comme les géraniums sont très exigeants, utiliser un engrais spécial géranium qui est riche en potasse et en phosphate. Il s’agit d’un mélange de tourbe, d’argile et de perlite (petites billes d’argile qui assurent un bon drainage). Ajouter du terreau normal pour prévenir les dépenses nutritives. Le rempotage est effectué au printemps. Dépoter puis tremper la plante. Nettoyer soigneusement le pot (utiliser du savon). Placer un nouveau terreau avant de rempoter.

Le bouturage permet de multiplier ou de renouveler les plants de géranium. La technique est la suivante :

  • Choisir des tiges saines dont les feuilles ne comportent aucune tâche
  • Enlevez toutes les feuilles des tiges pour optimiser la création et le développement des racines
  • Couper des boutures de 15 cm de long
  • Placer chaque bouture dans un godet à plantation contenant un mélange de terreau pour géranium et de sable
  • Arroser généreusement
  • Dès que le dessus du terreau est sec, procéder à un nouvel arrosage
  • Pour la transplantation, il est inutile de dépoter la plante. Placer le godet tel quel dans le pot définitif, il s‘autodétruira

Comment entretenir les géraniums ?

Comme les éléments nutritifs s’épuisent très vite, ajouter de l’engrais à chaque arrosage. Entre mai et août, limiter l’apport d’eau tout en évitant le dessèchement de la terre. Couper systématiquement les fleurs fanées et les feuilles jaunies pour ne pas fatiguer inutilement la plante. Pour l’entretien d’hiver, rentrer les géraniums dès que les températures nocturnes descendent en-dessous de 5°C. Sauf pour quelques variétés à feuilles persistantes, ne pas hésiter à couper toutes les feuilles. Couper les tiges pour ne garder que 10 cm de ramification. Placer les pots dans un endroit peu éclairé, à une température comprise entre 12 et 15°C. Eviter tout apport d’engrais pendant l’hiver. Lors d’une absence prolongée, couper les fleurs ainsi que tous les boutons en formation.

Le froid et le manque d’engrais peuvent entraîner une décoloration rouge des feuilles. Traiter selon le cas par un apport d’engrais ou une mise à l’abri des plantes. Les principales maladies des géraniums sont la pourriture grise et la rouille. Elles se développent surtout quand l’atmosphère est humide, c’est le cas lors de l’arrosage du soir. On limite l’apparition de ces maladies en arrosant plutôt le matin. Si malgré tout la plante est contaminée, enlever puis brûler les feuilles atteintes. Quand la plante manque de lumière, des pustules translucides apparaissent. Limiter l’arrosage et placer la plante au soleil. La frisolée est une maladie qui se manifeste par des feuilles frisées. Elle est due soit à une humidité trop importante soit au contraire à une sécheresse. Il suffit de prendre la mesure adéquate pour guérir la plante.

Les insectes qui sévissent sur les géraniums sont la mouche blanche ou aleurode, le puceron, la noctuelle ou papillon de nuit et le thrips. La noctuelle attaque les géraniums de jardin. Il faut éliminer l’insecte ainsi que les larves qui se trouvent souvent sur la face inférieure des feuilles. Pour l’aleurode et le puceron, traiter aussi bien les tiges que les feuilles infectées. Les thrips parasitent les géraniums en suçant leur sève. Utiliser du pyrèthre naturel pour les éliminer. Les géraniums ne donnent pas seulement de belles fleurs, ils dégagent également une substance odorante qui éloigne les moustiques. La phytothérapie utilise de nombreux remèdes à base de géranium.

 
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures