Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

La protection des plantes consiste à doter ces dernières de moyens de défense

La protection des plantes fait partie des entretiens à faire pour les pérenniser. En effet, si leurs feuilles jaunissent et leurs fleurs se fanent, c’est qu'elles ont besoin de soin et de plus de protection. Il faut savoir que de nombreux parasites peuvent parfois attaquer tout un champ de légumes, un champ de fruit ou tout simplement votre jardin. Et si les soins ne sont pas effectués au bon moment, vos plantes risquent de périr complètement. La meilleure solution est de les munir de protection appropriée afin d’éviter les dégâts, et ce avant même la survenance des problèmes ou à la limite dès l’apparition des premiers signes.
Le broyage et le compost des végétaux
Les plantes du jardin ou du potager ont besoin d’engrais pour assurer leur croissance. Pourquoi ne pas ...
Herbicides et insecticides
Pour lutter contre les différents nuisibles détruisant l’harmonie du jardin, du potager ou du verger, ...
Les pièges à taupe à ultrasons
Les appareils à ultrasons constituent le meilleur moyen de combattre les taupes et tous les nuisibles sur ...

La protection des plantes préserve vos plantes contre toute agression externe perpétrée par de petits insectes parasites, de virus et parfois même d’animaux comme les rongeurs, les oiseaux, les limaces et les taupes. Il vous faudra alors utiliser des produits appropriés et des techniques adéquates pour protéger au mieux vos cultures, et c’est valable aussi bien pour les champs que pour les jardins. Toutefois, avant d’effectuer un soin, il est essentiel de vous munir de gants et d’une combinaison totalement hermétique.

Le désherbage

La première chose à faire est de désherber de temps en temps vos plantes. Ici, le désherbage à la binette ou à la main est le plus conseillé car il peut se faire à tout moment de la journée sans endommager les plantes. Pour ce faire, enlevez toutes mauvaises herbes comme les trèfles et autres végétations qui émergent de la terre. Arrachez les herbes sèches ou jaunies qui risquent d’infecter les autres feuilles. Vous pouvez également utiliser des désherbants chimiques, toutefois évitez les désherbants totaux qui supprimeraient toutes vos plantes. Généralement, les herbes à détruire sont listées sur l’emballage du désherbant, donc veillez à bien lire ce qui est écrit avant de l’acheter. Pour les pelouses, il existe des produits spécifiques à pulvériser à l’arrosoir, que nous vous recommandons de faire annuellement (entre le mois d’avril et le mois de juillet). Répandez de l’engrais quelques jours avant le désherbage pour favoriser par la suite la pousse du gazon. De plus, pour arrêter la repousse des ces herbes importunes, au printemps, entourez le pied des plantes d’une couche de 6 cm d’écorces d’arbres.

L’élimination des mousses et des algues

Les mousses et les algues nuisent également à la croissance de vos plantes, veillez donc à ne pas arroser excessivement puisqu’une trop importante humidité favorise leur prolifération. Pour y pallier, protégez les zones sensibles, c’est-à-dire les coins obscurs et toujours humides ainsi que les parties du gazon qui sont en contact avec un mur. Procédez en épandant un produit anti-mousse puis un produit anti-algues, et de préférence avant l’apport d’engrais. À la place de l’anti-mousse, vous pouvez asperger la zone soit de chaux soit d’engrais spécifique anti-mousse. Et pour les algues, répandez le produit sur toutes les zones infectées, comme les terrasses, les gouttières ou le mur.

La protection des plantes contre les insectes nuisibles

Les plantes sont la principale cible de certains types d’insectes, comme les pucerons, les chenilles, les hétéroptères ou les vermines souterraines. Ainsi, utilisez des produits de prévention pour éviter une invasion, et ce en fonction du type d’insecte :

  • Les mouches blanches, les hétéroptères et les pucerons : Ces insectes se déplacent en colonie et s’attaquent principalement aux tiges ou au dos des feuilles. Dès les premiers signes, c’est-à-dire quand certaines feuilles changent de forme, qu’elles ont tendance à dessécher ou présentent des taches noires ou jaunes, utilisez immédiatement un insecticide, et à défaut, utilisez de l’eau ajoutée de savon noir ou un liquide d’ortie et appliquez une toute petite quantité d’alcool pour brûler l’infection. Il est même recommandé de sectionner les parties infectées pour éviter qu’elles ne contaminent toute la plante.
  • Les araignées rouges : elles sont également dangereuses pour les plantes car elles aspirent la sève des feuilles jusqu’à ce que celles-ci soient complètement desséchées. Dès les premiers signes, traitez les feuilles avec un insecticide spécial.
  • Les chenilles : ce sont des dévoreurs de feuilles. En effet, ils ne laissent généralement que les nervures. Utilisez un produit anti-chenille.
  • Les vermines souterraines : ces types de parasites sont très néfastes car ils détruisent complètement vos plantes en mangeant les racines. Afin de les combattre, il est recommandé d’additionner régulièrement des produits spéciaux à votre eau d’arrosage, et ce, en se conformant au dosage et à la périodicité spécifiée sur l’emballage.

La protection des plantes contre les diverses maladies

Diverses maladies peuvent surgir au cours de la croissance des plantes. Ainsi, pour éviter qu’elles ne contaminent tout le reste du jardin ou du champ, tâchez de les détecter à temps et d’y apporter les soins nécessaires. Vous trouverez ci-dessous les maladies les plus fréquentes et les méthodes de soin appropriées :

  • L’oïdium : cette maladie, qui peut toucher à la fois les plantes d’intérieur et les plantes du jardin, est caractérisée par la chute des feuilles et la présence de taches blanchâtres et cotonneuses. Traitez avec un fongicide approprié et brûlez toutes les feuilles qui sont tombées, elles risquent de contaminer toutes les plantes avoisinantes. Renouvelez le traitement lors de la floraison pour plus de protection.
  • Le mildiou : il affecte la plupart du temps les pommes de terre, mais aussi les tomates et laisse sur ces dernières des marques brunes cotonneuses. Appliquez le même traitement que pour l’oïdium.
  • La rouille : celle-ci se manifeste par des marques jaunes ou quelquefois orangées (noires en hiver). Il existe des fongicides antirouilles à appliquer immédiatement dès les premiers signes. Pour une meilleure prévention, faites le traitement systématiquement à la fin de l’hiver. Pour les végétaux à grandes feuilles, nous vous conseillons d’utiliser un « brillant » qui, en plus de mettre en valeur les feuilles, les protègera également de la rouille.
  • Le botrytis : maladie particulière des tomates et des fruits, il s’agit d’une pourriture qui détruit les feuilles et les rameaux et entraînent la décomposition des fruits. Pour le traiter, utilisez des produits spécifiques aux maladies des fruits, à défaut, utilisez un fongicide anti-mildiou.
  • La tavelure : elle attaque surtout les pommes et les autres fruits de la même espèce et se manifeste par des marques brunes et des fissures sur les feuilles et les fruits. Il existe des fongicides appropriés.
  • La pourriture blanche : elle affectionne les légumes à bulbes (oignon, poireau…) et pour l’éviter, veillez à ce que l’engrais chimique utilisé ne soit pas trop azoté. Pour traiter les zones infestées, utilisez des insecticides pour insectes suçants.
  • L’infection due au ver : Pour la reconnaître, vous trouverez sur les fruits un orifice marquant le passage d’un ver. En effet, les chenilles dévorent les fruits en laissant une infection qui provoque un mûrissement précoce de ces derniers. Utilisez un insecticide anti-chenille.
Des soins ponctuels protégeront vos plantes d’une invasion qui peut ravager toutes vos plantations, ainsi tâchez de détecter les maladies à temps ou éventuellement d’utiliser périodiquement des insecticides préventifs et des désherbants.
 
Semer et entretenir une pelouse
La beauté d’une pelouse repose avant tout sur la réussite de sa mise en terre, c’est pourquoi cette dernière s’avère être une tâche laborieuse. Pour ce faire, il faut disposer d’outils spécifiques, ...
Soigner les plantes
Faire pousser des plantes est inné chez certaines personnes, pourtant c’est un travail qui est loin d’être facile. En effet, planter n’est pas suffisant, des entretiens réguliers tels que l’arrosage, ...
Semer et planter dans le potager
Planter soi-même ses légumes procure beaucoup d’avantages et de plaisir. En général, un terrain de 3 m sur 4 suffit pour subvenir aux besoins de votre famille, la surface idéale pour un potager d’une ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures