Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Semer une pelouse et réussir son entretien relèvent de plusieurs techniques

La beauté d’une pelouse repose avant tout sur la réussite de sa mise en terre, c’est pourquoi cette dernière s’avère être une tâche laborieuse. Pour ce faire, il faut disposer d'outils spécifiques, utiliser des engrais appropriés et appliquer de bonnes méthodes. Quant à son entretien, il est tout aussi complexe car effectivement, tout se joue dès la première tonte qui ne devrait pas être effectuée n’importe comment. De plus, vous aurez à protéger votre gazon contre toute attaque parasitaire qui risque de l’infecter. Il ne faut donc pas le nier, une bonne pelouse est le fruit d’une grande patience et d’un travail soigné tant au niveau de la mise en terre qu’au niveau de l’entretien.
Amendements et engrais
L’amendement et l’apport d’engrais sont des techniques de jardinage consistant à enrichir le sol pour obtenir ...
Planter et tailler un arbre
En parcourant cette page, vous pourrez trouver des informations précieuses sur la manière dont un arbre ...
Les pièges à taupe à ultrasons
Les appareils à ultrasons constituent le meilleur moyen de combattre les taupes et tous les nuisibles sur ...

Pour réussir l’ensemencement, il vous faudra vous équiper des outils adéquats, des graines appropriées et d’engrais minutieusement sélectionnés en fonction de la nature de votre terre. De plus, votre sol doit faire l’objet de travaux préliminaires avant la mise en terre. Il s’agit plus particulièrement de le bêcher, d’effriter les blocs de terre retournée, de détruire les végétaux inutiles, d’y apporter des engrais spéciaux puis de niveler l’ensemble. Ce n’est qu’après qu’on procède à l’ensemencement proprement dit. Bien qu’on ait réussi ce travail de semis correctement, il ne faut pas négliger son entretien, et ce, dès la première tonte, car elle influe sur la santé de votre pelouse. L’entretien en question comprend les étapes de tonte, d’arrosage, d’apport de fertilisants, de désherbage et de démoussage.

Le choix des graines à utiliser

En effet, une pelouse est sélectionnée en prenant en compte deux critères bien précis : l’utilisation escomptée et les caractères climatiques. Tout dépend de l’usage que vous voulez en faire : décoration ou lieu de détente et de jeu. Pour le premier cas, certains types de graines produisent une pelouse incomparable, comme la fétuque rouge ou encore l’agrostide. Toutefois, elle est très fragile et ne résiste pas au piétinement, de plus son entretien s’avère très ardu et nécessite dès lors beaucoup plus d’attention. Pour obtenir une pelouse plus tenace, servant d’aire de divertissement, préférez les graines composées de variétés primitives ou encore celles produisant une pelouse dite « de détente », qui résistent sans difficulté aux agressions et aux piétinements. De plus, votre commerçant-jardinier vous demandera de choisir entre des graines destinées aux régions ombrées et humides et celles pour régions sèches et fortement ensoleillées. Veillez donc à bien parfaire votre choix en prenant en compte tous ces éléments.

Les étapes de préparation de votre sol

La première phase consiste à préparer votre sol afin qu’il soit prêt à recevoir les graines. Pour ce faire, désherbez toute la surface si la zone est très touffue, fauchez l’ensemble à l’aide d’une fourche, laissez les herbes sécher avant de les dégager, puis traitez le sol à l’aide d’un herbicide approprié. Par contre, pour une zone à courte touffe, utilisez immédiatement l’herbicide. Après le désherbage, délimitez la zone à cultiver à l’aide d’une cordelette puis commencez à labourer en utilisant une bêche pour une surface limitée ou un motoculteur pour une aire plus spacieuse.

Pour réussir le bêchage, voici quelques astuces :

  • Si vous procédez manuellement, c’est-à-dire avec une bêche : dégagez une couche fine de terre à une extrémité du terrain et ramenez-la à l’aide d’une brouette au bout opposé du terrain et ainsi de suite
  • Si vous utilisez un motoculteur : optez pour celui de type charrue en évitant à tout prix le fraisage
Le bêchage terminé, vous pouvez maintenant passer à la pulvérisation de la terre retournée.

L’étape de pulvérisation consiste à effriter la terre, et ce de la manière suivante :

  • Avant l’hiver, vous n’aurez pas à effriter les mottes, la gelée donnera de meilleurs résultats
  • Au printemps, vous devez les effriter par écrasement et pour pulvériser les gros blocs, utilisez une fourche quadri-dents
Saupoudrez votre terre d’engrais, nivelez-la à l’aide d’une planche tout en comblant les trous, ratissez-la au moyen d’une fraiseuse et enfin passez l’ensemble au râteau pour parfaire le nivellement.

Les étapes à suivre pour réaliser un bon semis

Commencez le semis par le pourtour de votre aire en enfouissant les graines dans des trous de 1 cm de profondeur, puis poursuivez sur le reste du terrain à l’aide d’un semoir. À défaut d’en avoir, réalisez l’opération ligne par ligne, à la volée, en respectant une dose de 30 g/m² de graines pour des surfaces inférieures à 200 m² et de 20 g/m² pour celles excédant les 200 m². L’ensemencement fini, râtelez pour bien enfouir les graines, passez l’ensemble au rouleau et arrosez modérément si le sol est desséché. Généralement, les premières pousses se voient au bout de deux semaines.

Comment entretenir votre pelouse ?

Pour obtenir une pelouse bien éclatante et en bonne santé, il faut beaucoup d’amour et énormément de soin. La réussite de l’entretien doit passer par les opérations suivantes :

  1. La tonte : la première tonte ne se fera qu’après 45 jours après le semis en ajustant votre tondeuse à son niveau maximum de coupe. Pour les coupes suivantes, dont la périodicité varie d’une à trois semaines selon la saison, vous avez la possibilité de sélectionner le niveau que vous souhaitez. Il faut toutefois savoir qu’une tonte est requise dès que le gazon atteint une hauteur de 10 cm
  2. L’arrosage : arrosez en fin d’après-midi, en l’absence de soleil
  3. L’ajout de fertilisant de surface : nourrissez votre pelouse de façon régulière avec de l’engrais de surface pour lui redonner sa vitalité, par exemple une fois au printemps et une fois en automne, ou tout simplement quand elle devient moins éclatante
  4. Le désherbage : utilisez un désherbant spécial pour enlever les mauvaises herbes. Ne le faites qu’en l’absence de soleil pour ne pas endommager les plantes environnantes
  5. L’émoussage : Cette action se fait au moyen de produits spéciaux ou en répandant du sulfate de fer sur toute la pelouse, à concurrence de 10 g/m²
En suivant toutes ces recommandations, votre pelouse gardera sa santé et sa splendeur tout au long de l’année.
Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique semer et entretenir une pelouse Fiche pratique semer et entretenir une pelouse
 
Soigner les plantes
Faire pousser des plantes est inné chez certaines personnes, pourtant c’est un travail qui est loin d’être facile. En effet, planter n’est pas suffisant, des entretiens réguliers tels que l’arrosage, ...
Installer un système d’arrosage
Le minimum du jardinage consiste à fournir assez d’eau aux plantes mais l’arrosage peut prendre tout un temps, si la surface du jardin est grande. Au lieu de perdre votre temps ou celui de votre ...
Semer, planter et repiquer les légumes
Savoir jardiner est dit-on un don, certains ont la main verte et d’autres pas. Mais pour cultiver comme les professionnels, horticulteurs et autres maraîchers, il faut se donner le temps ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures