Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Un bricoleur ne passe pas une journée sans utiliser des clous, des vis ou des chevilles

Pour fixer un élément sur une paroi ou pour assembler deux éléments, on fait appel à des accessoires bien précis. Selon le cas, on utilise soit un clou, soit une vis, soit une cheville. La fixation de ces éléments peut se faire à l’aide d’un marteau, d’un tournevis ou à l’aide d’un appareil électrique spécial comme la perceuse. Voici ce que vous devez savoir sur le sujet.
Le pistolet à air comprimé
Comment réussir une peinture avec un pistolet à air comprimé ? Nous vous invitons à découvrir les différentes ...
Les niveaux à bulle
Cet article vous présente les différents types de niveaux à bulle et leurs caractéristiques. Instrument de ...
Raboter avec un rabot électrique
Utilisé pour des travaux de dégrossissage, d’ajustage et de finition du bois, le rabot électrique est une ...

La fixation des clous, des vis et autres chevilles ne se font pas n’importe comment. On notera par ailleurs qu’il en existe différents types et que le choix sera fonction du travail à accomplir mais aussi et surtout de la nature de la surface à travailler.

Les différents types de clous

Selon le travail à exécuter, on peut utiliser différents types de clous :

  • Le clou à tête plate est une pointe qu’on utilise très fréquemment et principalement pour le travail du bois.
  • Le clou en acier est réalisé à partir d’un métal de haute qualité, ce qui lui confère une résistance à toute épreuve. Dans la famille des clous en acier, il y a le clou cannelé qui facilite la pose d’une pièce en bois sur une surface en pierre. S’il s’agit d’une surface trop dure, on utilisera plutôt une cheville. Pour fixer des panneaux isolants, une pointe en acier galvanisé dont l’une des extrémités est de forme carrée est plus recommandée. Ce type de pointe en acier permet de travailler sans souci sur des surfaces délicates.
  • Le clou à tête large est indispensable dans les travaux de couverture. Les clous de forte longueur permettent notamment d’assurer la fixation d’ardoise.
  • Le clou à plâtre, comme son appellation l’indique, permet de fixer des éléments sur une surface en plâtre. Ce type de pointe a été spécialement élaboré pour respecter la nature fragile du plâtre. La matière avec laquelle il est réalisé est en outre bien étudiée pour que le clou à plâtre ne rouille pas et ne risque donc pas de laisser des marques indésirables sur la surface immaculée.
  • Le clou-vis, comme il est aisé de le deviner, propose une pointe semblable à celle d’une vis et pénètre dans la matière de la même manière que cette dernière. Ce type de clou s’utilise dans le cadre de travail sur le bois. La particularité de ce type de clou se trouve dans le fait qu’il est très difficile, voire impossible, de le déloger une fois qu’il a été fixé sur une surface. Dans le cas où la surface à fixer doit être parfaitement étanche, il faudra faire appel à un clou-vis spécial dont la pointe est recouverte d’un produit spécifique.
  • Le clou de tapissier est un clou qui s’adresse spécialement au tapissier. C’est un clou également connu sous le nom de semence ou encore de clou à garnir. Ce sont des clous qu’on utilise dans un but décoratif, pour dissimuler les clous utilisés pour fixer les revêtements.
  • Le clou piton est un accessoire qu’on utilise pour réaliser des fixations sur des surfaces délicates et souvent pour fixer des éléments sur du bois.
  • Le clou cavalier possède la particularité d’être de forme courbe et chacune de ses extrémités est pointue. Ce type de clou se révèle très efficace pour fixer des treillis ou des fils. Dans la mesure où il s’utilise souvent en extérieur, le clou cavalier est généralement galvanisé.

Les différents types de vis

Chaque type de vis s’utilise dans des situations bien précises :

  • La vis à bois est la vis à laquelle on fait appel pour des travaux de fixation sur le bois. Dans le cas où la vis doit être dissimulée, il faudra utiliser une vis à bois à tête fraisée. Si cela n’est pas nécessaire, il est préférable de pencher pour une vis à bois à tête ronde qui sera plus facile à fixer et qui pourra être fermement serrée. La vis à bois dite tire-fond possède une tige évasée et une tête de forme polygonale. C’est une vis à utiliser sur des surfaces dures.
  • La vis auto-perceuse est une vis qui ne nécessite pas la réalisation d’un avant trou. Elle est en effet très coupante et généralement recouverte d’un enduit spécial.
  • Le gond-vis, la piton à œil ou encore le piton à crochet sont des vis qui sert pour accrocher des objets. Pour une tenue optimale, cette catégorie de vis est filetée sur une bonne moitié de leur longueur.
  • La vis à métaux peut afficher différentes têtes. Le modèle à tête fraisée nécessite un fraisage avant de réaliser la fixation. Le modèle à tête cylindrique est à utiliser lorsque le côté esthétique compte peu.
  • Le boulon est l’ensemble qui est formé par une vis et un écrou. Si le boulon est fileté sur toute sa longueur, la présence d’un écrou n’est pas indispensable. Par contre, elle l’est si le boulon n’est que partiellement fileté.

Les différents types de chevilles

Dans la famille des chevilles, il existe différents modèles :

  • La cheville en acier galvanisé est appréciée pour sa robustesse à toute épreuve et sa durabilité.
  • La cheville dite courante est disponible en différents modèles. Selon le cas, ce type de cheville peut augmenter de volume au passage de la vis ou alors s’ouvrir. Dans les deux cas, la fixation se fait de manière solide. L’utilisation de la cheville courante est très simple : il suffit d’enfoncer la cheville dans l’orifice prévu à cet effet et de fixer la vis ensuite.
  • La cheville à clou est dotée d’un clou généralement fileté sur toute sa longueur. Une fois de plus, la fixation consiste à ficher la cheville dans un trou prévu à cet effet. Ce type de cheville présente l’avantage d’être très pratique surtout si on fait une comparaison avec l’utilisation d’une vis.
  • La cheville métallique est indispensable lorsqu’il s’agit de fixer des éléments sur une surface dure et pour assurer une fixation ferme et fiable.
  • Pour mener à bien des fixations sur une surface fragile, il existe une catégorie de chevilles spécifiques généralement en nylon.
  • La cheville à ailettes est donc dotée d’ailettes. La fixation se fait grâce à l’écartement des ailettes. On l’utilise également pour des fixations légères.
 
Les niveaux laser
Un niveau laser est un outil très utile pour travailler sur des lignes parfaitement droites. Le niveau laser succède au niveau à bulle et au fil à plomb et donne la possibilité de réaliser des tracés ...
Les différentes sortes d’échelles
Une échelle est un outil indispensable pour atteindre des objets placés en hauteur ou pour travailler sur une gouttière ou sa toiture en toute sécurité. Elle a pour proches parents l’escabeau et ...
La soudure électrique à l’étain
Il existe plusieurs procédés de soudures, la soudure électrique en est un exemple. La soudure électrique comprend essentiellement le procédé la soudure à l’étain qui est aussi appelé brasage à l’étain et ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures