Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Composer sa boîte à outils, pour bricoler en toute tranquillité

Pour l’apprenti-bricoleur, composer sa boîte à outils c’est découvrir ce qu’est un tournevis pozidriv, une scie à dos ou une fausse équerre ! L‘important n’est pas d’acheter tous les outils qui existent mais de composer sa boîte à outils en fonction des besoins et de ne pas s’encombrer d’outils ou d’instruments qui ne seront probablement jamais utilisés.
Choisir le bon multimètre
L’achat d’un multimètre est quasi obligatoire pour les électriciens amateurs qui veulent s’atteler aux ...
Le pistolet à air comprimé
Comment réussir une peinture avec un pistolet à air comprimé ? Nous vous invitons à découvrir les différentes ...
Choisir un compresseur
Un compresseur est une machine qui fabrique de l’air comprimé, ce dernier est utilisé comme énergie par ...

Une boîte à outils de base doit contenir des marteaux, des outils pour découper, des instruments de mesure et de vérification, des clés et pinces, une perceuse et différents types de tournevis sans oublier les accessoires de protection.

Les marteaux, premiers éléments d’une boîte à outils

Le marteau de menuisier est connu pour sa panne effilée. Si un marteau de 8 oz suffit pour les petits travaux, un marteau de 16 oz est considéré comme le marteau usuel qui doit se trouver dans une boîte à outils. Pour les petits clous, on peut s’aider de la « prise pour clou », un accessoire en plastique, qui permet de les tenir et de les frapper sans risquer de se faire taper les doigts. Le marteau à panne fendue fait office de marteau et de tenaille. Le manche peut être en bois, en fibre de verre ou en acier. Le modèle qui présente un manche oblique par rapport à la penne est très pratique.

La masse munie d’un long manche est utilisée pour enfoncer un pieu ou pour frapper le bois ou le béton. Le poids important de la tête facilite le travail. Un manche court sert pour frapper sur un burin ou sur un ciseau. Le maillet est un marteau à tête en bois ou en caoutchouc. Il est surtout utilisé pour éviter d’endommager la pièce ou l’outil frappé. Compléter la série des marteaux avec le chasse-clou, un instrument en forme de pointe dont le diamètre est inférieur à celui du clou permettant ainsi d’enfoncer la tête du clou dans le bois.

Les instruments de mesure et de vérification, indispensables dans une boîte à outils

Pour le mètre ruban à enroulement, s’il est indispensable d’avoir le modèle usuel de 2 m de longueur, il est également conseillé d’acquérir le modèle de 5 m de long. Il est possible de travailler seul grâce au crochet placé à l’extrémité du mètre. En se fixant sur la planche ou le panneau à mesurer, le crochet maintient le mètre ruban en place.

Le niveau à bulle habituel est un instrument destiné à déterminer un plan horizontal. Il est formé d’un tube de verre horizontal contenant un liquide et une bulle d’air. Quand la surface est plane, la bulle d’air monte dans le tube, entre deux repères. Le niveau à bulle polyvalent sert à vérifier la verticalité ou l’horizontalité d’un plan. Il est formé de trois tubes renfermant un liquide et une bulle d’air. Le plan est bien vertical ou horizontal quand la bulle vient se placer entre les repères.

La règle de maçon ne comporte pas de graduation. C’est une règle en métal très utile pour tracer ou pour découper en ligne droite. Elle permet également de s’assurer de l’horizontalité d’une surface. L’équerre sert à tracer des perpendiculaires et des angles droits. Elle permet en outre de vérifier les coupes au niveau des angles. Indispensable lors du rabotage, la fausse équerre possède un bras et une lame mobiles et réglables. Une vis à ailettes permet de les fixer selon l’angle souhaitée.

Les scies

La scie égoïne sert à couper le bois et autres panneaux. Sa lame flexible est en acier et mesure jusqu’à 500 mm pour une épaisseur de 1 mm. Elle peut comporter une denture universelle ou une denture « hard-point » qui dure beaucoup plus longtemps. La scie à dos est munie d’une lame rectangulaire longue de 30 à 40 cm. Le bord supérieur de la lame est renforcé par une bande d’acier qui permet de maintenir la lame parfaitement rectiligne. Elle est souvent guidée par une boîte à coupes assurant ainsi des découpes bien droites. Excellente pour découper des lattes et pour fabriquer des tenons.

La scie à onglet est munie d’un support sur lequel la baguette ou la latte à découper est placée. Elle est solidaire d’un guide qui permet d’ajuster l’angle entre la scie et le bois. Idéale pour fabriquer des chambranles et des cadres de peinture. La scie à métaux comporte une denture très fine dirigée vers l’avant. Les lames peuvent être changées et se fixent dans une monture. La scie à métaux coupe aussi bien les métaux que les matières synthétiques comme les panneaux de plâtre. Le cutter est un outil de coupe muni d’une lame rentrante jetable et très tranchante. Indiqué pour la coupe du linoléum, du carton, du plastique, etc, c’est un outil indispensable pour la pose des moquettes.

Les autres éléments d’une boîte à outils

La pince multiprise est très utile en plomberie. L’ouverture des mâchoires est réglable et leurs dents empêchent les pièces de tourner. Elle permet en particulier de serrer les pièces cylindriques. Il est préférable de se doter de deux pinces multiprises pour décoincer deux pièces cylindriques en serrant chacune d’elles. La pince universelle s’adapte à tous types d’activité. Elle sert à serrer, couper ou torsader et est très utile pour débloquer une vis cassée. Même si on peut arracher des clous avec la panne fendue d’un marteau, il faut toujours avoir sous la main de vraies tenailles qui peuvent occasionnellement servir de pince coupante. Le must des pinces coupantes est la pince coupante devant, capable de couper une corde à piano. Pour serrer ou desserrer les écrous et autres boulons, il faut se doter de clés plates de différentes tailles. Au cas où on ne possède pas la clé adaptée à l’écrou ou au boulon, on peut se rabattre sur la clé à mollette.

Concernant le tournevis, son extrémité doit être bien adaptée à la forme de la tête de la vis. A côté des tournevis traditionnels conçus pour les vis à empreintes droites, les tournevis adaptés aux vis à empreintes cruciformes sont des plus variés. Le tournevis cruciforme est le plus ancien. Si une deuxième croix est placée à 45° de la première, il faut utiliser un tournevis « Pozidriv ». Le tournevis « Torx », très utile dans l’automobile, assure un couple plus important pour le vissage. Le tournevis d’électricien se distingue par sa tige isolée par du plastique. Il faut en disposer de différentes tailles.

La perceuse, comme son nom l’indique, est destinée en premier lieu à percer des trous. Mais les divers accessoires livrés avec l’outil lui permettent d’assurer plusieurs autres fonctions. La perceuse est capable de visser, de couper, de poncer, d’affûter, de brosser, etc. Pour les travaux qui exigent toute la puissance de l’appareil, opter pour les perceuses électriques. Le moteur qui tourne jusqu’à 2 500 tours/minute permet de travailler le bois, le métal et même le béton. Pour les simples travaux de bricolage, une perceuse de 4 A avec un moteur à 800 tours/mn suffit. Les perceuses sans fil sont très pratiques pour le travail du bois, pour l’assemblage des meubles et même pour les grands travaux de rénovation. Leur différence de potentiel (voltage) varie entre 7,2 et 24 Volt avec une révolution de moteur comprise entre 400 et 1 450 tours/mn. Choisir le modèle en fonction du travail auquel la perceuse est destinée.

Avant de commencer un travail de bricolage, il faut toujours penser à se protéger. Ne pas négliger les accessoires de protection comme les lunettes de sécurité, les gants (en coton, en cuir, en plastique ou en caoutchouc) et les masques. Veiller à ce qu’ils soient conformes aux normes en vigueur. Compléter enfin la boîte à outils avec des éléments indispensables pour nettoyer et/ou réparer (brosse métallique, couteau à enduire), pour creuser (ciseau à bois, burin), pour poncer, aplanir et/ou aiguiser (rabot, lime, toile émeri et cale à poncer) et pour assembler (serre-joint).

 
Choisir le bon marteau
Le marteau compte parmi les outils dont un bricoleur ne peut se passer. Contrairement à ce que l’on serait tenté de croire, le marteau ne s’utilise pas uniquement pour clouer ! On peut faire appel à ...
Choisir un groupe électrogène
Un groupe électrogène est un matériel qui peut fournir de l’énergie électrique et fonctionne de manière autonome. Il est très utile pour ceux souhaitant travailler sur un projet de bricolage sans jamais ...
Les différentes sortes d’échelles
Une échelle est un outil indispensable pour atteindre des objets placés en hauteur ou pour travailler sur une gouttière ou sa toiture en toute sécurité. Elle a pour proches parents l’escabeau et ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures