Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

L’efficacité et la durée de vie d’une tronçonneuse à bois à travers un entretien minutieux

Dans la pratique, l’entretien passe par une familiarisation des éléments composant la tronçonneuse à bois. Dans cette optique, une énumération de tous les outils qui seront utilisés vous sera présentée. Puis, vous procédez à diverses vérifications, notamment sur le guide chaîne et la chaîne elle-même. Les gouges vont alors être aiguisés si besoin pour assurer un travail mécanique parfait dans la découpe du bois. Finalement, des réglages sont nécessaires pour assurer la précision dans toutes les manipulations à venir. De plus, un tel mécanisme se détériore assez rapidement pour un usage fréquent et le système rouille s'installe si vous le laissez inactif. Ainsi, la machine nécessite un minimum de soin de votre part pour parer aux imprévus mécaniques et à d’éventuels dérapages. Pour minimiser ces risques et atteindre un niveau de rendement élevé, son entretien se révèle indispensable.
Clous, vis et chevilles
Cette page vous propose différentes informations utiles concernant les clous, les vis et les chevilles, ce ...
Le pistolet à air comprimé
Comment réussir une peinture avec un pistolet à air comprimé ? Nous vous invitons à découvrir les différentes ...
Les niveaux à bulle
Cet article vous présente les différents types de niveaux à bulle et leurs caractéristiques. Instrument de ...

Une scie avec des lames non aiguisées peut devenir extrêmement dangereuse pour son utilisateur car elle peut facilement lui glisser des mains et changer subitement de direction. Il en est de même pour une tronçonneuse à bois mais dans des proportions largement plus importantes à cause des lames rotatives à grande vitesse, mues par un moteur à essence. Son mode de fonctionnement ne permet pas un contrôle complet des mouvements de l’appareil.

La vérification du système chaîne et guide chaîne

Cet ensemble permet le contact entre la machine et le bois à couper mais, auparavant, munissez-vous d’un tournevis, d’un pinceau et d’un entonnoir. Plus tard, vous utiliserez une lime plate et une lime ronde, une porte lime, un étau de maintien, une jauge de profondeur et un affûtage de chaîne. Pour votre sécurité, il est convenable de commencer l’entretien en débranchant le fil de la bougie.

Le guide chaîne sert de support à la chaîne et mesure généralement entre 30 et 50 cm et il se fixe au tronc à l’aide de deux écrous de maintien qu’il faut dévisser. De ce fait, la chaîne sera alors libérée et vous pouvez la démonter. Parallèlement, une cure guide sera utilisée pour débarrasser la gorge de toutes les saletés qu’il a pu engranger. Au cas où il est réversible, le guide doit être retourné de temps en temps pour prendre appui. Ensuite, le pignon d’entraînement de la chaîne sera vérifié afin de détecter d’éventuelles traces de cassure ou de corrosion. Si la tronçonneuse est restée longtemps inutilisée, plongez la chaîne dans un bain d’huile ou de pétrole et laissez-la immergée un moment pour la remettre dans les meilleures dispositions.

L’affûtage des gouges et du limiteur de profondeur

Les gouges sont les éléments coupants de la chaîne, disposés alternativement du côté gauche et du côté droit. L’affûtage d’une gouge est alors essentiel pour pouvoir trancher le bois rapidement et avec précision. En partant de la platine supérieure, mettez la porte lime au dessus du limiteur de profondeur de la gouge. Celle-ci définit le calibre des copeaux de bois qui sont généralement épais de 0,6 mm pour le bois dur et de 1 mm pour le bois tendre. Afin de garder ces performances, aiguisez chaque gouge sur un côté de la chaîne, en limant par pression de la face interne vers la face externe. Veillez toujours à garder parallèles les axes de la porte lime et de la chaîne.

Dans l’évolution de votre opération, la gouge limée doit avoir la même longueur et être de même niveau que celles aiguisées avant. Votre opération réussit si toutes les platines latérales et supérieures des gouges ne présentent plus d’aspect anormal. Si vous estimez que le risque lié à cet entretien manuel est trop important, l’affilage électrique représente une alternative intéressante qui assure pourtant un bon niveau de performance et de précision.

Pour les guides ou les limites de profondeur, évitez qu’ils perdent leur efficacité en les maintenant à un niveau normal. Au bout du troisième aiguisage, il faut les régler. A cet effet, mettez une jauge de profondeur sur une gouge puis, la partie excédante acérée à l’aide de la lime plate. Pour garder son aspect d’origine, le bout du guide de profondeur doit être arrondi.

Les réglages d’usage

En gardant les écrous de maintien desserrés et pour pouvoir tronçonner correctement, la chaîne doit être retendue par le réglage de la vis située au bout du guide. En vissant dans un sens ou dans l’autre, vérifiez que le guide glisse sans frotter aux autres éléments. De plus, en bougeant la chaîne dans tous les sens, ses maillons ne doivent pas quitter la gorge. Quand vous êtes assuré de ces points de contrôle, vous pouvez fermer les écrous de maintien et actionner l’engin. En s’échauffant, la chaîne se lâche un peu et il faut alors lui redonner la bonne tension. Si celle-ci devient trop importante, tout l’ensemble pourrait se casser facilement ou surchauffer le moteur.

Dans le cadre d’un entretien régulier, contrôlez la qualité du mélange dans le réservoir en réglant la proportion huile/essence entre 2,5 et 6 %. Cependant, ces chiffres sont uniquement à titre indicatif car vous devez toujours vous reporter aux recommandations du vendeur. Pour une tronçonneuse thermique qui n’a pas fonctionné pendant une longue période, ces composants doivent être complètement entretenus avant un nouvel usage. Dans tous les cas, si ces conditions ne sont pas remplies, la chaîne risque de se détériorer d’une manière irréversible avec un rendement fortement décroissant.

En outre, après avoir obturé le carburateur en tirant à fond sur le starter, vous pouvez vous occuper du filtre à air. Pendant les saisons chaudes et sèches, ce composant a besoin d’être dépoussiéré. Alors, sortez-le de son réceptacle et baignez-le dans de l’essence sinon, il vous suffit de le décrasser à l’aide d’un pinceau. Toutefois, il est nécessaire de renouveler périodiquement cette opération afin de garder le moteur à l’abri d’ennuis facilement évitables.

Complément d'information
Fiche © Castorama
© Fiche Castorama Fiche pratique entretenir une tronçonneuse à bois Fiche pratique entretenir une tronçonneuse à bois
 
Choisir un compresseur
Il existe différents types de modèles de compresseurs sur le marché. Comme son nom l’indique, un compresseur comprime l’air à travers différents systèmes, cet air est ensuite utilisé pour alimenter ...
Les différentes sortes d’échelles
Une échelle est un outil indispensable pour atteindre des objets placés en hauteur ou pour travailler sur une gouttière ou sa toiture en toute sécurité. Elle a pour proches parents l’escabeau et ...
Choisir la bonne pince
La pince est un outil que l’on retrouve inévitablement dans la trousse du bricoleur. Ceci est compréhensible dans la mesure où elle permet de réaliser différentes opérations qu’il s’agisse de serrer, ...
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures