Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Vous pouvez renforcer vous-même l’étanchéité de votre toit à l’aide des produits bitumineux

Si vous avez décidé de refaire à neuf votre toiture ou d’effectuer de petites réparations, voici quelques indications sur l’application des produits bitumineux comme le roofing, les plaques ondulées ou les shingles.
Toutes les peintures en pot
Les peintures en pot sont indispensables lors des travaux de bricolage, en permettant de décorer et de ...
Utiliser les produits de droguerie
Les centaines de produits de droguerie comme les désinfectants, les solvants et les autres solutions ...
Utiliser les enduits
Mettre en œuvre les enduits est un travail assez compliqué. En effet, il nécessite de multiples étapes de ...

La pose d’un roofing se fait en plusieurs étapes que nous allons détailler ci-après. Le nettoyage de la toiture ou de son support est un travail préliminaire obligatoire. Ensuite, le roofing est étalé suivant diverses méthodes, comme le collage à froid, le réchauffement au chalumeau ou le clouage.

Les matériels à utiliser pour appliquer des produits bitumineux

Les matériels ci-après sont nécessaires pour réussir l’application des produits bitumineux :

  • Un balai à sécher en caoutchouc qui peut être remplacé par une large raclette, pour appliquer une couche du produit bitumineux sur le toit.
  • Une brosse pour appliquer les couches primaires, notamment dans le cadre des réparations.
  • Un rouleau en remplacement de la brosse si la surface à traiter est importante.
  • Un cutter ou encore un couteau de type Stanley, pour découper les rouleaux de bitume.
  • Des gants de sécurité, en coton ou en peau de chamois, à utiliser lors du soudage à la flamme du roofing.
  • Un roofing en rouleaux, à choisir en fonction de la nature de la surface à recouvrir. Lisez attentivement la notice pour savoir si le roofing est adapté au type de travaux que vous désirez effectuer.
  • Un pistolet pour boucher les déchirures et les crevasses.
  • Un chalumeau, seulement dans le cas où vous allez chauffer le roofing avant utilisation.
  • Une spatule, utilisée pour appliquer les produits semi-liquides.
  • Une toile de verre qui est une bande de renfort nécessaire en cas de réparation des toits.

La pose d’un nouveau roofing

Le roofing est nécessaire sur les toits plats car au lieu de s’écouler, l’eau de pluie y stagne en partie, contrairement aux toits en pente. C’est pour cela qu’il faut y poser un roofing, pour en assurer l’étanchéité. Vous aurez sans doute à ôter l’ancien revêtement de votre toit. Il vous faut alors nettoyer soigneusement toutes les pièces en bois du support du toit. S’il s’agit d’un bâtiment dont la construction est en cours, choisissez, pour les supports du toit, du bois ou des plaques de fibre synthétique de 20 mm d’épaisseur, spécialement conçues pour les toits plats et qui sont à poser sur des poutres. Après le nettoyage des supports en bois, posez un diffuseur de vapeur pour faire évaporer l’humidité et prévenir les boursouflures : il est à poser sur les anciens roofings humides, le béton et les plaques d’isolation en polyuréthane et leurs bords doivent se chevaucher de 10 cm. Ensuite, étalez le « primer » d’adhérence de manière régulière, à l’aide d’une brosse ou d’un rouleau. Le primer d’adhérence est à base de bitume et est indispensable quelle que soit la méthode que vous aurez choisie pour appliquer votre roofing. Lorsqu’il est sec, il forme une couche noire et étanche. Vous pouvez procéder à la pose proprement dite du roofing, et pour cela diverses méthodes peuvent être adoptées, dont le clouage, la fixation au chalumeau et le collage à froid.

Le clouage du roofing qui ne peut s’appliquer que sur les supports en bois est une fixation mécanique. Les rouleaux de bitume sont découpés au cutter et fixés à l’aide de clous à large tête qui résistent à la corrosion. Lors de la fixation du roofing au chalumeau, le film plastique dont sont pourvus certains rouleaux de roofing s’enflamme à la chaleur de la flamme du chalumeau, facilitant ainsi leur fonte et leur fixation. Déroulez les rouleaux de roofing avec les pieds et prévoyez 7 à 10 cm pour les recouvrements. A l’aide d’une truelle chauffée, égalisez ensuite les joints. Les bricoleurs adoptent de plus en plus la méthode de collage à froid lors de la pose du roofing. Elle peut s’appliquer sur les anciens roofings ainsi que le bois, le béton ou le zinc. La colle spéciale pour roofing est appliquée à l’aide d’une brosse ou encore d’une raclette large. Puis, lorsque la colle se durcit, déroulez le roofing et pressez-le contre le support. Veillez à ce que les bords des rouleaux soient recouverts sur 10 cm et soient enduits de colle. Placez ensuite, pendant 24 heures, des poids sur les surfaces bitumées afin d’assurer la qualité du collage. Le chanfrein, qui se trouve entre le toit et ses bords verticaux, doit être recouvert d’une couche supplémentaire de bitume, et ce en exerçant une pression accrue. Le nombre de couches à étaler dépend de la nature du roofing. Pour certains produits, une seule couche suffit, d’autres nécessitent la pose de 2 ou 3 couches, latéralement décalées les unes par rapport aux autres, et toutes étalées selon la même méthode, collage à froid ou soudage.

Les finitions après l’application de produits bitumineux

Lorsque le revêtement est posé, les extrémités des bandes à hauteur du niveau supérieur du chanfrein sont découpées. Vous pouvez poser des profilés spéciaux, en polyester ou en aluminium, qui assurent l’étanchéité des bords et des angles. Et si le raccordement se fait sur un petit mur, un produit spécial pour assurer l’étanchéité sera utilisé. Généralement, une couche d’ardoise pilée est intégrée à la dernière couche de roofing. Sinon, appliquez à froid une couche de coating spécial, puis recouvrez-la entièrement d’une couche d’ardoise pilée de manière à ce qu’elle ne soit plus visible. Les cloques, qui sont dues à la présence d’humidité ou d’air sous le revêtement, doivent être aplanies puis rendues étanches. Faites dessus une incision au cutter, ensuite nettoyez soigneusement le support. Laissez sécher, puis à l’aide d’un pinceau ou d’un couteau à enduire, appliquez une couche de produit adhésif spécial dans la cloque. Vous pouvez clouer les bords avec des clous galvanisés à tête large. Pour finir, couvrez cette réparation d’une fine couche de coating à l’aide d’un couteau à enduire. Puis, en cas de besoin, couvrez d’une toile de renfort d’une largeur de 20 cm qui accompagnera les déformations du bitume, étant donné qu’elle est élastique.

L’application de produits bitumineux en cas de rénovation d’un toit

Les travaux de rénovation d’un toit qui n’est plus de la première jeunesse mais peut encore tenir le coup pour un temps doivent avoir lieu par un jour sans pluie (les précipitations risqueraient d’éliminer le produit) et par une température supérieure à 5°C. D’abord, ôtez le gravier, les débris d’ardoise puis balayez le toit ou utilisez un nettoyeur à haute pression. La poussière, la boue et les restes de gravier seront enlevés avec une raclette. Appliquez ensuite une couche de primer d’adhérence en utilisant une brosse dure. Pour les réparations, étalez une couche de coating à la brosse large ou au pinceau, puis utilisez une toile de renfort en prenant soin d’éviter les toiles de renfort à base de fibre de verre car elles ne sont pas assez élastiques. Sur cette couche, appliquez une première couche de coating pas trop mince, et après séchage, une seconde couche de coating, perpendiculairement. Lors de l’application de cette deuxième couche, entourez vos chaussures de chiffon ou mettez de la toile de renfort sur les endroits où vous aurez à poser les pieds pour ne pas endommager la première couche.

Les autres produits bitumineux

Les plaques ondulées et les shingles sont également inclus dans la catégorie des produits bitumineux. La plaque ondulée est à base de bitume pressé et de fibres et sur sa face supérieure sera étalé un revêtement de paillettes minérales. Vous devez leur assurer une fixation solide sur le toit afin d’éviter qu’elles ne soient arrachées les jours de grand vent. Les shingles sont des bardeaux faits d’un support imputrescible en fibre de verre et couverts d’une couche de bitume sur chaque face ainsi que de granulés colorés sur leur face supérieure. Ils sont posés sur un support continu, en procédant du bord du toit vers son faîte. Ils doivent se chevaucher sur 10 cm et être cloués ensemble. Ces clous seront couverts de colle bitumineuse. Sur la face inférieure des bardeaux se trouve une bande thermocollante qui va s’amollir sous l’effet de la chaleur du soleil et coller ces bardeaux entre eux.

 
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures