Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Le mastic et la mousse P.U, quand et comment les utilise-t-on ?

Le mastic et la mousse P.U ou polyuréthane sont des produits utilisés pour boucher des fissures, des fêlures, des trous ou pour joindre deux éléments. Ils s’utilisent très souvent pour assembler deux matériaux de nature différente. Le mastic peut être utilisé pour lier la plupart des matériaux mis à part le bitume, le caoutchouc siliconé ainsi que le téflon. Généralement, il vaut mieux éviter d’utiliser du mastic acrylique sur une matière non poreuse. Pour éviter les mauvaises surprises, il est préférable de toujours réaliser un essai avant de se lancer. Le mastic est habituellement proposé dans une couleur neutre comme le blanc, le gris ou encore le noir, ce qui leur vaut de passer inaperçu. On soulignera en outre qu’on peut très bien passer une couche de peinture sur une couche de mastic une fois le produit bien sec. Il faudra néanmoins bien se renseigner sur cette possibilité de peinture et sur le type qui devra être utilisé. Selon la nature des pièces à traiter, le mastic et la mousse de polyuréthane à utiliser ne seront pas les mêmes : il faut rigoureusement en tenir compte avant de se lancer.
Utiliser les enduits
Mettre en œuvre les enduits est un travail assez compliqué. En effet, il nécessite de multiples étapes de ...
Utiliser les produits de droguerie
Les centaines de produits de droguerie comme les désinfectants, les solvants et les autres solutions ...
Les colles
De nos jours, il existe plusieurs types de colles sur le marché et elles permettent d’assembler presque ...

En utilisant du mastic et de la mousse de polyuréthane, différentes précautions doivent être prises afin d’être certain du succès des opérations. Les étapes de pose de ces produits doivent être respectées à la lettre et il est indispensable de faire appel aux outils adaptés.

Les différentes catégories de mastics

Il est possible de différencier les mastics selon leur nature. Le mastic élastique possède la particularité de retrouver incessamment sa forme d’origine quel que soit le traitement qu’il subit. A contrario, le mastic dit plastique ne possède pas cette capacité et celui-ci se déforme de manière irréversible. Maintenant, on peut trouver du mastic plasto-élastique qui peut reprendre une partie de sa forme initiale.

Il est tout à fait possible de pencher pour un mastic spécifique selon le type de travail à effectuer. A titre d’exemple, il est possible de pencher pour un mastic fongicide pour des travaux sur les appareils sanitaires (douche, WC…). S’il faut réparer un récipient ou un objet destiné à recevoir de l’eau potable ou de l’eau pour les poissons (aquarium), il est fortement recommandé de choisir un mastic non toxique qui ne risque pas de porter préjudice aux utilisateurs du récipient en question. Il existe par ailleurs un mastic dit universel qui peut être utilisé pour tous les types de travaux.

Dans la grande famille des mastics, on peut citer le mastic acide qui est à utiliser avec parcimonie car il peut endommager irréversiblement les surfaces sur lesquels il est étalé. On évitera notamment d’en mettre sur du cuivre ou encore sur du marbre. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il faut lire minutieusement la notice qui accompagne le mastic et prendre connaissance des surfaces incompatibles.

Préparation du support

La première chose à faire est de nettoyer la surface à travailler. Pour que le mastic puisse bien se fixer aisément sur la paroi, notamment le mur, éliminer tous les résidus de graisse, de colle ou encore de mastic en raclant soigneusement la surface à travailler. Pour un nettoyage net, usez de l’alcool à brûler.

Une fois le nettoyage terminé, il faut attendre que la surface soit bien sèche (on notera que certains mastics peuvent être utilisés sur une surface non sèche mais c’est assez rare). Pour accélérer le processus de séchage, il est possible de faire appel à un décapeur à air chaud. Une fois la surface bien sèche, il est parfois utile, comme c’est le cas pour le bois, pour le plastique et pour le métal, d’appliquer un produit destiné à optimiser la fixation du plastique. Dans le cas où la jointure à réaliser est particulièrement large, une mousse de polyuréthane à cellules ouvertes est à placer dans la fente avant d’appliquer le mastic.

Si vous n’êtes par certain de faire un travail de précision en appliquant le mastic, vous devez prendre vos précautions pour protéger les surfaces se trouvant à proximité des zones à traiter. Pour cela, mettez en place un ruban de masquage qui pourra être ôté une fois le mastic appliqué et séché. Pour une meilleure manipulation du mastic, il est préférable de s’assurer que la température de la pièce soit comprise entre 5 et 30°C. Si ce n’est pas le cas et s’il fait trop frais, placez le mastic dans de l’eau chaude.

Application du mastic

L’application du mastic peut être réalisée à l’aide de différents équipements. Il est notamment possible de faire appel à un press-pack qui facilite grandement l’application du produit. Le mastic peut être appliqué par le biais d’un tube ou d’une cartouche. On doit procéder étape par étape car l’ouverture de la cartouche ou du tube doit être bien réglée. En premier lieu, il faut boucher les fissures de petite taille, puis l’ouverture sera élargie au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

L’outil utilisé pour l’application du mastic (et qui se matérialise généralement sous la forme d’un pistolet) doit être maintenu à un angle de 45° par rapport au plan de travail. Il faudra en outre procéder à partir de l’extérieur vers l’intérieur (vers soi). Pour obtenir une surface homogène et pour éviter les paquets, le mouvement doit être fluide et régulier. Il ne faut surtout pas hésiter de procéder avec lenteur. En plus de perdre inutilement du produit, le travail sera mal fait et l’assemblage ou le colmatage de fissure serait inachevé voire inutile. En même temps que l’application du mastic, il faut se débarrasser progressivement des excès de produit. N’attendez pas que le mastic ait eu le temps de durcir avant d’éliminer les surplus de produits car cela vous obligera à racler le mastic sec, ce qui endommagerait inévitablement la surface travaillée.

La mousse de polyuréthane

La mousse P.U se présente généralement sous forme expansible. Le choix peut être fait entre la mousse P.U à un composant et celle à deux composants. Ce produit est commercialisé sous la forme d’une cartouche dotée d’un embout allongé. La mousse P.U s’utilise couramment dans le cadre de l’isolation acoustique et thermique. L’avantage d’utiliser la mousse P.U est qu’elle est imperméable et surtout imputrescible.

Avant d’appliquer de la mousse P.U, la surface à travailler doit être mouillée. Cela permet au produit de s’épandre et de mieux se fixer au support. Il ne faut pas utiliser trop de produits car la mousse P.U possède la propriété de doubler, voire de tripler de volume après application. Lorsque le produit a été dûment appliqué et séché, il faut se débarrasser du surplus, en faisant appel à un couteau. Enfin, il faut préciser que la mousse P.U peut être peinte afin de préserver l’esthétique de la surface travaillée.

 
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures