Le site du bricolage
Voir la liste des Magasins de bricolage en France

Utiliser les enduits est un travail compliqué mais accessible aux bricoleurs

Utiliser les enduits est un travail de bricolage assez complexe. En effet, ce travail nécessite une étape de travaux préparatoires. De plus, si l’arasage de l’enduit est mal effectué, des irrégularités peuvent apparaître sur le mur qui, de ce fait, deviendra gondolé. Ainsi, la mise en œuvre des enduits nécessite un travail bien fait et soigné. Il ne faut pas non plus oublier que l’enduit durcit rapidement et qu’ainsi, le travail doit être fait assez rapidement. Toutefois, utiliser des enduits peut être à la portée des bricoleurs qui doivent cependant se munir du matériel indispensable et appliquer les techniques nécessaires pour que le travail soit réussi.
Toutes les peintures en pot
Les peintures en pot sont indispensables lors des travaux de bricolage, en permettant de décorer et de ...
Les produits d’étanchéité bitumeux
Quelques critères et des conseils sont à considérer si vous avez décidé de rendre votre nouvelle toiture ...
Mastics et mousses P.U
Dans le cadre de travaux de bricolage, de menuiserie ou de maçonnerie, on est amené à faire appel à du ...

Utiliser un enduit est un travail de bricolage complexe qui nécessite la réussite de nombreuses étapes : la préparation du support, la mise en œuvre des travaux préparatoires avant l’enduisage, la séparation du mur en rangées, l’enduisage et la finition. Certes, le travail est à la portée des bricoleurs munis de l’outillage adéquat, cependant, il est toujours conseillé d’effectuer un test dans des locaux (sur de petites surfaces) où un ratage serait moins gênant, avant d’effectuer de gros travaux. Enfin, utiliser de l’enduit préparé pourra limiter les risques d’échec.

L’outillage nécessaire pour utiliser les enduits

Tout amateur de bricolage doit disposer du matériel suivant pour effectuer le travail de la pose d’enduit : une truelle, une spatule ou un couteau à enduire, une truelle plâtroir, un mélangeur, une brosse dure, un couteau à enduire (14 cm), un grattoir (de modèle triangulaire), un niveau à deux bulles de 80 cm et un fil à plomb. En plus de l’enduit (sous forme de poudre ou de pâte prête à l’emploi), le bricoleur doit également se munir d’une latte en profilé d’aluminium.

La préparation du support ou du fond

Les enduits peuvent être utilisés sur plusieurs types de supports. Ces derniers doivent cependant être brossés et lavés avec de l’eau avant d’être traités. Ensuite, une préparation (spécifique à chaque type de support) est nécessaire :

  1. Les briques et les parpaings, qui sont d’excellents supports d’enduits grâce à leur surface poreuse, doivent être traités avec un fixateur de fond suivi d’un gobetage (enduit grossier de chaux)
  2. Le grès calcaire (pierres lisses maçonnées à joints larges), quant à lui, doit également être gobeté, surtout par temps humide.
  3. La pierre en béton qui constitue un excellent support d’enduit doit toutefois être traitée avec une résine de dispersion avant l’enduisage à cause de leur propriété d’absorption élevée d’eau.
  4. Les blocs de béton cellulaire, quant à eux, sont trop poreux et il est nécessaire de les traiter avec du primer recommandé par le fabricant.
  5. Quant au béton, il nécessite un traitement spécial composé d’une couche d’accrochage de 2 mm faite avec une part de chaux hydratée pour 3 parts de ciments Portland.
Après la préparation, laissez le support sécher pendant 12 heures avant de continuer les opérations.

Les travaux préparatoires avant l’enduisage

Après la préparation du support, préparez l’alignement de l’enduit sur celui-ci. Pour cela :

  1. Pour l’alignement : plantez deux clous dans le mur, à 20 cm du mur d’angle et du plafond en vous aidant d’un fil à plomb. Plantez ensuite des clous à 20 cm du sol (alignés verticalement aux clous précédents) et reliez ces clous avec un cordeau (référence de base pour l’épaisseur de l’enduit), à la verticale, à l’horizontale et en diagonale.
  2. Ensuite, vérifiez que les clous soient plantés parfaitement à l’aplomb, l’un en dessous de l’autre, puis déplacez l’un des clous, si nécessaire. Procédez de la même manière sur les deux côtés du mur.
  3. De même, vérifiez si la distance entre le cordeau et le mur est égale à l’épaisseur désirée (1 à 1,5 cm) en procédant avec une planche de cette épaisseur, pour que la verticalité du plan soit assurée, il faut veiller à ce que la distance entre la corde et les têtes des clous soit la même pour tous les clous.

La mise en œuvre des rangées

Ensuite, divisez le pan de mur en rangées :

  1. Préparez de l’enduit : versez l’eau dans du seau en plastique (1/2 l d’eau pour 1 kg d’enduit en poudre), et incorporez-y la poudre d’enduit et mélangez à l’aide d’un mélangeur. Préparez uniquement la quantité d’enduit nécessaire pour coller des petits carrés de bois sur le mur, le séchage de l’enduit étant de 40 mn à 1 h.
  2. Collez sur le mur à l’aide de l’enduit de petites planches de bois de 5 cm à 10 cm de côté, empilées en 3 ou 4 épaisseurs (la surface des planchettes affleurant le cordeau) : plus les planches seront rapprochées, plus le travail sera facile.
  3. Contrôlez l’alignement vertical de toutes les planches. En divisant le mur en rangées, elles serviront de référence pour l’épaisseur de l’enduit sur tout le mur. Laissez l’enduit durcir pendant quelque temps et enlevez les clous et le cordeau en attendant.
  4. Entre les planches, appliquez une couche d’enduit de 10 cm de large, verticalement et horizontalement. Arasez avec une longue règle les bandes d’enduit ainsi appliquées : glissez la règle d’avant en arrière sur l’enduit jusqu’à ce que la surface soit lisse.
Les bandes d’enduit serviront de référence, de guide et de base pour la suite des opérations. Enlevez les planchettes une fois que toutes les bandes sont bien égalisées et planes et laissez le plâtre durcir. Les trous seront ultérieurement enduits avec le reste du mur.

L’enduisage du mur

Procédez à l’enduisage du reste du mur de la manière suivante :

  1. Remplissez le mur entre les bandes de référence : tenez la taloche contre le mur d’un angle de 45° et enduisez le haut, en commençant dans l’angle supérieur droit ou dans l’angle supérieur gauche selon que vous êtes gaucher ou droitier, respectivement.
  2. Pour enduire, il est conseillé de travailler en bande, de même largeur que la taloche, en commençant par la partie basse et en remontant jusqu’en haut. De même, l’épaisseur de la couche d’enduit doit être légèrement supérieure à celle des bandes afin que l’arasage soit possible.
  3. Effectuez l’arasage avec une règle en aluminium : orientez le chant large vers le haut en tenant la règle à l’horizontale, procédez de bas en haut par glissements, en commençant sur la bande de référence horizontale la plus basse. Enlevez régulièrement l’enduit collé à la règle.
  4. Si des inégalités apparaissent encore, remettez une couche d’enduit et arasez de nouveau. L’arasage peut être fait en verticale ou en diagonale, toutefois, épongez régulièrement l’enduit (au moins toutes les heures), sinon l’arasage ne peut être effectué.
Pour que l’enduisage soit réussi, procédez par petites surfaces, de l’ordre de 5 m².

Les travaux de finition

Une fois l’enduisage effectué, procédez à la finition :

  1. Pour lisser l’enduit, humidifiez le mur puis épongez l’enduit avec une taloche munie de semelle en éponge ou en feutre, en effectuant des mouvements circulaires. Une couche crémeuse va se former, lissez ensuite à l’aide d’une grande latte métallique.
  2. Effectuez les raccords avec le plafond, le sol, et les autres murs, avec comme référence la surface déjà enduite : procédez à l’aide de truelles spéciales pour finir les angles saillants ou rentrants.
  3. Pour que les angles saillants s’abîment moins rapidement, placez des cornières d’angle en fer galvanisé ou en aluminium dans le globetis.
  4. Enfin, laissez l’enduit sécher et durcir.

La réparation de l’enduit

La réparation de l’enduit (présence d’irrégularités, de trous, de fissures…) sur le mur, lors des réparations (peinture ou tapisserie) est parfois nécessaire. Ainsi, procédez de la manière suivante :

  1. Si les fissures sont petites, agrandissez-les à l’aide d’un grattoir et veillez à ce qu’aucune poussière ni saleté y subsiste. Ensuite, humidifiez les fissures et bouchez-les avec un enduit spécial de rebouchage.
  2. Si les fissures sont importantes, armez-les : agrandissez la fissure de manière à ce que le fond apparaisse, puis appliquez un globetis (plâtre liquide), placez-y un morceau de toile de verre de même dimension que le trou et appliquez l’enduit.
  3. Si par contre, des parties d’enduit se détachent du mur, enlevez-les, dépoussiériez et réparez en appliquant dessus du globetis puis de l’enduit.
  4. Et si les enduits des angles s’abîment, enlevez l’enduit jusqu’au support et placez des cornières d’angle en fer galvanisé ou en aluminium dans un globetis. Ensuite, procédez aux finitions.
 
 
 

Merci de respecter le ©Copyright 2007-2014
Textes protégés par Copyscape.Com
Celebrities pictures